Les PIC aussi ont leur Arduino ! C'est Pinguino !

Magazine
Marque
Open Silicium
Numéro
4
|
Mois de parution
octobre 2011
|
Domaines


Résumé

Le projet Pinguino a été créé en 2008 pour répondre à la demande d'étudiants en arts de l'école internationale d'art d'Aix-en-Provence. Le besoin d'intégrer à des œuvres artistiques des systèmes programmables est né du croisement entre l'art et la technologie où interactivité et algorithmique côtoient les œuvres de l'esprit. Depuis de nombreuses années, cette école associe à l'enseignement artistique tous les enseignements techniques nécessaires à l'apprentissage des « nouveaux médias ».


La suite est réservée aux abonnés. Déjà abonné ? Se connecter

Sur le même sujet

Circuitjs simule des circuits électroniques dans votre navigateur

Magazine
Marque
Hackable
Numéro
33
|
Mois de parution
avril 2020
|
Domaines
Résumé

Aux antipodes de SPICE, circuitjs est pourtant un outil indispensable que même les débutants devraient avoir le réflexe d'utiliser avant de faire chauffer le fer à souder. Créé par Paul Falstad, il ne nécessite aucune installation, car il tourne directement en JavaScript sur votre navigateur. Son interface minimaliste est rapide à prendre en main et permet de prototyper rapidement des circuits virtuels, essentiellement dans le domaine analogique. Et il est même sous GPL.

Programmation avec le 6502 : trigonométrons !

Magazine
Marque
Hackable
Numéro
33
|
Mois de parution
avril 2020
|
Domaines
Résumé

Lors du précédent article, nous avons parcouru les différents modes d'adressage du 6502, ce qui nous a permis d'élaborer quelques algorithmes simples, notamment pour réaliser des additions ou soustractions sur des nombres entiers de plus de 8 bits et même, des multiplications. Aujourd'hui, nous allons continuer dans cette voie en nous intéressant à la division et même aux nombres décimaux (à virgule), ce qui nous permettra de mettre un pied dans le monde effrayant de la trigonométrie !

Une caméra web ESP32 pour surveiller son environnement

Magazine
Marque
Hackable
Numéro
33
|
Mois de parution
avril 2020
|
Domaines
Résumé

L'ESP32-CAM permet de très simplement et très économiquement créer une simple webcam Wi-Fi. Ceci est très pratique, mais ne présente pas réellement d'intérêt lorsqu'on compare cela à la myriade de produits clé en main similaires et disponibles à bas prix. Ce qui est plus intéressant en revanche, c’est l'opportunité d'avoir totalement la main sur les fonctionnalités embarquées et donc de pouvoir se confectionner un système répondant à un cahier des charges totalement arbitraire. Chose difficile, sinon impossible avec un produit manufacturé. Que diriez-vous de créer une webcam connectée qui affiche, en plus de l'image, des données environnementales comme la température ou l'hygrométrie ?

Un RISC-V à bas coût pour monitorer votre PC avec LCDproc

Magazine
Marque
Hackable
Numéro
33
|
Mois de parution
avril 2020
|
Domaines
Résumé

Dans un précédent Hackable, Patrice Kadionik nous présentait un montage permettant d’afficher l’état de votre ordinateur sur un petit afficheur déporté, branché à un port USB. Dans cet article, nous allons voir comment il est possible de faire la même chose avec un kit RISC-V à 4.90 $, muni d’un microcontrôleur GD32VF de la société GigaDevice. Une belle occasion de mettre en pratique un microcontrôleur RISC-V réel.

Le module du moment : bouton capacitif

Magazine
Marque
Hackable
Numéro
33
|
Mois de parution
avril 2020
|
Domaines
Résumé

Le bouton-poussoir est la forme la plus basique d'interface humaine qu'un montage puisse avoir. Ceci suppose cependant de prendre en compte bon nombre de caractéristiques mécaniques et électroniques, comme par exemple le fait de gérer les rebonds, de manière matérielle ou logicielle. Pouvoir disposer d'une telle interface sous une forme plus simple et plus « moderne » est l'objet même de ce module proposant un bouton tactile capacitif et donc, sans éléments mécaniques.

Se protéger de la rétro-ingénierie matérielle

Magazine
Marque
Hackable
Numéro
33
|
Mois de parution
avril 2020
|
Domaines
Résumé

En 2008, la rétro-ingénierie matérielle fut mise sur le devant de la scène par deux chercheurs allemands [14] qui réussirent à casser l'algorithme cryptographique propriétaire Crypto-1 de NXP (Philips), uniquement à l'aide de la rétro-ingénierie matérielle d'une puce de silicium. Cet algorithme était alors utilisé dans les puces RFID Mifare Classic qui étaient elles-mêmes utilisées massivement dans des cartes de métro ou de parking, voire dans des cartes d'accès.

Par le même auteur

Les PIC aussi ont leur Arduino ! C'est Pinguino !

Magazine
Marque
Open Silicium
Numéro
4
|
Mois de parution
octobre 2011
|
Domaines
Résumé

Le projet Pinguino a été créé en 2008 pour répondre à la demande d'étudiants en arts de l'école internationale d'art d'Aix-en-Provence. Le besoin d'intégrer à des œuvres artistiques des systèmes programmables est né du croisement entre l'art et la technologie où interactivité et algorithmique côtoient les œuvres de l'esprit. Depuis de nombreuses années, cette école associe à l'enseignement artistique tous les enseignements techniques nécessaires à l'apprentissage des « nouveaux médias ».

Pinguino : développement facilité sur PIC 18F2550

Magazine
Marque
GNU/Linux Magazine
Numéro
113
|
Mois de parution
février 2009
|
Résumé
Pinguino est un projet pédagogique visant à simplifier l'apprentissage de la programmation en C sur microcontrôleurs. Il s'agit d'un ensemble d'outils open hardware et open software inspirés du concept « Arduino » (www.arduino.cc). Pinguino ne reprend pas seulement la philosophie de programmation Arduino et son interface, mais l'enrichit de nombreuses fonctionnalités dont la programmation du module USB du microcontrôleur et l'accès à toutes les ressources logicielles des contrôleurs Microchip (I2C, SPI). Développé en Python sous Linux, Pinguino peut être utilisé sous Windows et MAC OS X. Il n'est basé que sur des logiciels open source (compilateur SDCC, assembleur et linker Gputils, bootloader VASCO project).

Programmer la WiiMote en Python

Magazine
Marque
GNU/Linux Magazine
Numéro
113
|
Mois de parution
février 2009
|
Résumé
La WiiMote est une manette développée par NINTENDO pour sa console de jeux Wii. L'originalité de cette manette est d'être dotée d'un processeur Bluetooth ce qui offre des possibilités jusqu'ici inexploitées pour les jeux vidéo. Mais il ne s'agit pas là de la seule prouesse technique de cet outil. Nous vous proposons dans les pages qui suivent de découvrir comment utiliser la WiiMote dans un environnement Linux au travers de scripts Python.