Souriez ! Les autorités de certification sont filmées !

Magazine
Marque
MISC
HS n°
Numéro
13
Mois de parution
avril 2016
Domaines


Résumé

Il y a peu, chacun vivait dans son petit village et n'avait qu'une poignée de pairs à qui devoir faire confiance. Internet a révolutionné ce modèle : nous interagissons tous quotidiennement avec un nombre de tiers, dépassant notre capacité de jugement. Comment alors faire passer à l'échelle d'Internet notre confiance en autrui ? Cet article détaille Certificate Transparency, un mécanisme cryptographique enregistrant les actions critiques effectuées par les autorités de certification. Équipée de cet outil, la société connectée peut alors détecter les erreurs et les trahisons, lorsqu'elles surviennent, améliorer son système de réputation et accroître ses capacités à punir les contrevenants.


1. La confiance et les pressions sociétales

1.1 La confiance sous l'angle théorique

La confiance peut sembler fondamentalement irrationnelle. Tout individu est animé par des intérêts propres, qu'il place naturellement au-dessus de ceux des autres. Comment donc faire confiance à autrui, sachant qu'à la moindre occasion, celui-ci pourrait nous trahir ? La réponse à cette question n'est pas simple. Les psychologues, les sociologues et les théoriciens du jeu [poule] s'interrogent ainsi à ce sujet depuis des siècles.

La civilisation nous a cependant montré qu'une collaboration des parties amenait généralement de meilleurs résultats. Rien de nouveau pour l'Homme moderne, qui sait depuis la préhistoire que la chasse en groupe permet simultanément de chasser des plus gros gibiers et d'améliorer le sens tactique de la tribu, en vue de conflits armés ultérieurs. La civilisation implémente donc, sciemment ou non, pour son bien commun, de multiples pressions...

Cet article est réservé aux abonnés. Il vous reste 96% à découvrir.
à partir de 21,65€ HT/mois/lecteur pour un accès 5 lecteurs à toute la plateforme
J'en profite


Articles qui pourraient vous intéresser...

Encore StopCovid, ou stop ?

Magazine
Marque
MISC
Numéro
112
Mois de parution
novembre 2020
Domaines
Résumé

Comment fonctionne StopCovid ? Quels sont les problèmes ? À quels risques s’expose-t-on ? Dans cet article, nous tentons d’éclaircir ces questions et de nourrir quelques réflexions sur l’usage du numérique.

Introduction aux TPM (Trusted Platform Modules)

Magazine
Marque
MISC
HS n°
Numéro
22
Mois de parution
octobre 2020
Domaines
Résumé

Les TPM (Trusted Platform Modules), brique de base du Trusted Computing, ont été imaginés il y a une vingtaine d’années, et pourtant ils ne sont pas très utilisés malgré leurs réelles qualités. Comment expliquer cela ? Cet article tend à fournir de premiers éléments de réponse.

Applications des TPM

Magazine
Marque
MISC
HS n°
Numéro
22
Mois de parution
octobre 2020
Domaines
Résumé

Les TPM, inventés il y a une vingtaine d’années, ont pénétré progressivement les plateformes numériques. Malgré ce long historique, les TPM ont encore aujourd’hui du mal à s’imposer. Pourtant, leurs applications potentielles sécuritaires sont très intéressantes : Authenticated Boot, Remote Attestation, Scellement, amélioration de la sécurité de la cryptographie logicielle. Cet article détaille ces principales applications et liste quelques produits connus qui utilisent les TPM.

Exploitations de collisions MD5

Magazine
Marque
MISC
HS n°
Numéro
21
Mois de parution
juillet 2020
Domaines
Résumé

Vous trouvez un système indexant des fichiers via MD5. À quel point est-il vulnérable ? Depuis l'attaque [1] en 2008 qui a généré un faux certificat SSL, la fonction d'empreinte MD5 est considérée comme inutilisable par les experts, car vulnérable en pratique. Cela dit, elle est encore souvent utilisée, et parfois à bon escient. Par exemple en juillet 2019, on apprenait que le système de censure de WeChat [2] était basé sur une liste noire indexée avec MD5. Cet article a pour but de clarifier les attaques par collisions contre MD5.