Des cryptoparties aux salons vie privée

Magazine
Marque
MISC
HS n°
Numéro
13
Mois de parution
avril 2016
Domaines


Résumé

Pour le grand public, « crypto » est un mot inquiétant : il semble impliquer des formules compliquées et beaucoup de connaissances avant de pouvoir envisager de participer à un événement ayant ce mot dans le titre. Cet article est un retour d'expériences suite à presque deux ans en tant que coorganisateur de salons vie privée au Luxembourg.


Les premières cryptoparties auxquelles j'ai participé étaient organisées par des geeks, pour des geeks et on parle d'hypothétiques attaques gouvernementales. Ça nous amuse, ça fait peur aux nouveaux, ça casse pas 3 pattes à un canard et après quelques itérations, on se rend compte que l'on parle toujours de la même chose, avec les mêmes gens et que l'on avance pas trop.

1. L'ordinateur, cet outil

La raison principale de cet état de fait est la suivante : les non-geeks utilisent un ordinateur pour faire quelque chose, en général, travailler ou s'amuser. Et ils ne s'amusent pas en utilisant un ordinateur : c'est un outil, comme une voiture. Il est possible d’être passionné, mais en définitive, on veut généralement simplement utiliser la voiture pour aller faire les courses, et pas la démonter tous les matins pour changer les pneus.

En discutant avec d'autres organisateurs, et des gens qui bien qu'intéressés par le sujet n'osaient pas venir, il est...

Cet article est réservé aux abonnés. Il vous reste 95% à découvrir.
à partir de 21,65€ HT/mois/lecteur pour un accès 5 lecteurs à toute la plateforme
J'en profite


Articles qui pourraient vous intéresser...

Encore StopCovid, ou stop ?

Magazine
Marque
MISC
Numéro
112
Mois de parution
novembre 2020
Domaines
Résumé

Comment fonctionne StopCovid ? Quels sont les problèmes ? À quels risques s’expose-t-on ? Dans cet article, nous tentons d’éclaircir ces questions et de nourrir quelques réflexions sur l’usage du numérique.

Introduction aux TPM (Trusted Platform Modules)

Magazine
Marque
MISC
HS n°
Numéro
22
Mois de parution
octobre 2020
Domaines
Résumé

Les TPM (Trusted Platform Modules), brique de base du Trusted Computing, ont été imaginés il y a une vingtaine d’années, et pourtant ils ne sont pas très utilisés malgré leurs réelles qualités. Comment expliquer cela ? Cet article tend à fournir de premiers éléments de réponse.

Applications des TPM

Magazine
Marque
MISC
HS n°
Numéro
22
Mois de parution
octobre 2020
Domaines
Résumé

Les TPM, inventés il y a une vingtaine d’années, ont pénétré progressivement les plateformes numériques. Malgré ce long historique, les TPM ont encore aujourd’hui du mal à s’imposer. Pourtant, leurs applications potentielles sécuritaires sont très intéressantes : Authenticated Boot, Remote Attestation, Scellement, amélioration de la sécurité de la cryptographie logicielle. Cet article détaille ces principales applications et liste quelques produits connus qui utilisent les TPM.

Exploitations de collisions MD5

Magazine
Marque
MISC
HS n°
Numéro
21
Mois de parution
juillet 2020
Domaines
Résumé

Vous trouvez un système indexant des fichiers via MD5. À quel point est-il vulnérable ? Depuis l'attaque [1] en 2008 qui a généré un faux certificat SSL, la fonction d'empreinte MD5 est considérée comme inutilisable par les experts, car vulnérable en pratique. Cela dit, elle est encore souvent utilisée, et parfois à bon escient. Par exemple en juillet 2019, on apprenait que le système de censure de WeChat [2] était basé sur une liste noire indexée avec MD5. Cet article a pour but de clarifier les attaques par collisions contre MD5.