La vérité si je mens : dans les coulisses d'une attaque par ingénierie sociale

Magazine
Marque
MISC
HS n°
Numéro
12
Mois de parution
octobre 2015
Spécialités


Résumé

De l'Antiquité à nos jours, l'homme a utilisé son intellect pour tourner des situations critiques à son avantage en manipulant l'autre, et en instrumentalisant ses émotions. Le cheval de Troie d’antan s'est dématérialisé, mais leurre toujours efficacement sa cible. Aujourd'hui, ce type d'attaques est plus que jamais d'actualité avec chaque jour l'envoi de millions d'e-mails de Phishing, sans parler des approches de plus en plus ciblées menées par des personnes malintentionnées.


Introduction

L’ingénierie sociale ou SE (Social Engineering en langue de Shakespeare) est l’ensemble des méthodes et des techniques servant à influencer et à manipuler les mécanismes de l’humain pour lui faire exécuter une action. Cette dernière peut se révéler négative par sa nature ou par sa portée (en exemple : divulgation de mots de passe), ou positive comme dans le cadre d’interactions sociales bienveillantes.

Dans la vie de tous les jours, les techniques liées au SE sont utilisées par les arnaqueurs, les journalistes, les dragueurs en série, et plein d’autres professionnels. Tous profitent de mécanismes et de méthodes à leur portée pour amadouer l’humain, mieux le comprendre et le pousser à satisfaire certains de leurs objectifs.

Nous allons aborder dans ce qui suit les éléments permettant de renforcer des attaques par SE pour mieux les intégrer dans des audits Red Team.

1. Le social engineering en trois étapes

1.1...

Cet article est réservé aux abonnés. Il vous reste 97% à découvrir.
à partir de 21,65€ HT/mois/lecteur pour un accès 5 lecteurs à toute la plateforme
J'en profite


Articles qui pourraient vous intéresser...

GitHub Actions pour l'outillage offensif

Magazine
Marque
MISC
Numéro
115
Mois de parution
mai 2021
Spécialités
Résumé

De nombreux outils disponibles sur GitHub sont publiés et mis à jour régulièrement, mais la parution de leurs binaires pour une plateforme interne laisse parfois à désirer. Les missions de Red Team requièrent de plus en plus le besoin de paramétrer les charges et outils afin de baisser leurs taux de détection par les antivirus et EDR. Cet article propose une solution simple à ces deux problématiques en utilisant GitHub Actions.

Retours d’un hackathon 5G

Magazine
Marque
MISC
Numéro
115
Mois de parution
mai 2021
Spécialités
Résumé

Encore insouciant de la crise qui allait frapper le monde fin 2019, un hackathon de 24h a eu lieu à l’université d’Oulu [1] en Finlande afin d’anticiper les attaques sur les futures installations 5G de manière pratique. Nous verrons dans cet article comment il a été possible d’avoir la main sur la quasi-totalité d’un réseau 5G privé comme celui du campus d’Oulu à partir d’une carte USIM et d’un téléphone 5G. Puis, nous verrons d’autres perspectives en termes de tests d’intrusion avec les outils publics actuels.

Exploration du standard HITAG2 utilisé pour le verrouillage des véhicules grâce à la SDR

Magazine
Marque
MISC
Numéro
114
Mois de parution
mars 2021
Spécialités
Résumé

Depuis de nombreuses années, l’ouverture des véhicules ne se fait plus en insérant une clé dans une serrure mécanique comme c’était le cas auparavant. Le verrouillage, et même parfois l’allumage des phares, peuvent être réalisés à partir d’une transmission radio entre la clé et le véhicule. Cette fonctionnalité, devenue essentielle, doit nous questionner sur la sécurité mise en œuvre. Nous allons voir que jusqu’à récemment, beaucoup de systèmes de verrouillage déployés sont vulnérables à des attaques peu sophistiquées qui nécessitent peu de moyens.

Introduction au pentesting

Magazine
Marque
Linux Pratique
HS n°
Numéro
50
Mois de parution
février 2021
Spécialités
Résumé

Il n’y a plus une semaine sans qu’une grande entreprise ne révèle publiquement qu’elle a été victime d’un piratage informatique. Entreprises privées, institutions publiques, et même sociétés de services spécialisées dans la cybersécurité, aucun secteur n’est épargné. Des technologies en évolution et en augmentation perpétuelles, et la prolifération incessante d’équipements connectés (IoT) ne vont pas inverser la tendance, mais bien au contraire élargir la surface d’attaque et donc augmenter les piratages.