Témoignage : Jean-Marc Manach : « Vous êtes en état d'interception »

Magazine
Marque
MISC
HS n°
Numéro
8
|
Mois de parution
octobre 2013
|
Domaines


Résumé

En 1968, Andy Warhol avait prédit que « dans le futur, chacun aura droit à 15 minutes de célébrité mondiale ». L'explosion des technologies et systèmes de télécommunication — et donc de leurs corollaires, visant à surveiller et espionner les premières — fait qu'aujourd'hui, nous sommes tous « en état d'interception : toutes vos télécommunications pourront être retenues contre vous ». Dès lors, le problème, aujourd'hui, serait plutôt de savoir en quelle mesure il sera encore possible, à l'avenir, d'avoir son « quart d'heure d'anonymat ».


La suite est réservée aux abonnés. Déjà abonné ? Se connecter

Sur le même sujet

ISO 27701 : le Système de Management des Informations Privées (SMIP)

Magazine
Marque
MISC
Numéro
107
|
Mois de parution
janvier 2020
|
Domaines
Résumé

L’article 32 du RGPD formalise clairement non seulement les exigences organisationnelles et techniques de sécurité à apporter aux traitements de données à caractère personnel afin de limiter les risques sur la vie privée pour les personnes concernées, mais aussi les exigences d’évaluation et d’amélioration continue permettant de tester et de contrôler régulièrement la conformité et l’efficacité des mesures juridiques et de sécurité. Nous nous intéresserons à synthétiser la nouvelle norme ISO 27701 (août) 2019) formalisant les exigences d’un Système de Management des Informations Privées (SMIP) dans un but d’amélioration continue des mesures organisationnelles et techniques pour assurer la sécurité des traitements de données à caractère personnel. Nous montrerons comment l’implémentation du SMIP permettra aux organismes d’assurer leurs devoirs de conformité au RGPD, d’amélioration continue voire de certification.

À la découverte de l’OSINT

Magazine
Marque
Linux Pratique
Numéro
117
|
Mois de parution
janvier 2020
|
Domaines
Résumé

L’investigation en sources ouvertes, plus communément désignée par l’acronyme OSINT est une technique héritée de la sécurité informatique qui se retrouve de plus en plus dans d’autres secteurs. Petit tour d’horizon des techniques et des outils.

Biais cognitifs et organisationnels : comment réussir sa sécurité (enfin, essayer)

Magazine
Marque
MISC
HS n°
Numéro
20
|
Mois de parution
octobre 2019
|
Domaines
Résumé

Les biais psychologiques, affectifs, organisationnels ont souvent le champ libre pour nous entraîner dans les tréfonds de l’erreur lorsque nous avons à gérer des incidents et situations de crise. Façon enclume aux chevilles. En nous inspirant de la manière dont les développeurs peuvent expurger leur code des vulnérabilités les plus courantes et les plus dangereuses, nous verrons comment il est possible d’éviter les affres des biais cognitifs et organisationnels.

L’audit de sous-traitants

Magazine
Marque
MISC
Numéro
105
|
Mois de parution
septembre 2019
|
Domaines
Résumé
Depuis l’entrée en application de certaines réglementations, les audits de sous-traitance explosent. Réalisés par obligation ou dans une optique de gestion du risque, la question de la sécurité des données confiées aux partenaires et sous-traitants est l’un des enjeux de ces prochaines années.

Écologie en entreprise : comment s’en sortir

Magazine
Marque
Linux Pratique
Numéro
115
|
Mois de parution
septembre 2019
|
Domaines
Résumé
Il ne se passe pas un jour sans que les questions de l’écologie, du recyclage et du changement climatique n’apparaissent dans les médias ou dans le monde politique. Pourtant, s’il existe beaucoup de dispositifs pour réutiliser le plastique, recycler le papier ou végétaliser les villes ultra-bétonnées, il reste au moins un domaine inexploré : l’informatique.  

Par le même auteur

Témoignage : Jean-Marc Manach : « Vous êtes en état d'interception »

Magazine
Marque
MISC
HS n°
Numéro
8
|
Mois de parution
octobre 2013
|
Domaines
Résumé

En 1968, Andy Warhol avait prédit que « dans le futur, chacun aura droit à 15 minutes de célébrité mondiale ». L'explosion des technologies et systèmes de télécommunication — et donc de leurs corollaires, visant à surveiller et espionner les premières — fait qu'aujourd'hui, nous sommes tous « en état d'interception : toutes vos télécommunications pourront être retenues contre vous ». Dès lors, le problème, aujourd'hui, serait plutôt de savoir en quelle mesure il sera encore possible, à l'avenir, d'avoir son « quart d'heure d'anonymat ».