Do Not Track, une tentative de protection de nos vies digitales : contexte, histoire, enjeux

Magazine
Marque
MISC
HS n°
Numéro
8
Mois de parution
octobre 2013
Domaines


Résumé

Dans ce modèle où chaque utilisateur d'internet est un consommateur potentiel, il est essentiel de connaître les moindres préférences de l’internaute et de lui proposer des offres de produits ou de services ciblées. Le Do Not Track vient donc perturber cet équilibre. Le Do Not Track est une fonctionnalité embarquée dans votre navigateur qui indique sans ambigüité au site visité que vous ne souhaitez pas qu'il se souvienne de votre visite. Qu’il vous ignore. Une promenade qui ne laisserait, en somme, aucune trace en forêt. Un souhait qui semble assez naturel pour les citoyens en quête de protection de vie privée, et qui pourrait être très simple à réaliser techniquement. Mais un site pourra-t-il renoncer à vous traquer ? Un navigateur pourrait-il avoir un intérêt de vous rendre invisible ?


1. Promenons-nous dans les bois

Quiconque se promenant en forêt a conscience de laisser nombre d'indices derrière lui. Des traces de pas, des brindilles cassées, des herbes couchées, des miettes de sandwich... Il est également fort probable qu'une fourmi aventureuse se sera glissée dans un sac, que du pollen se soit accroché sur les vêtements et qu'une feuille sèche soit piquée dans nos cheveux. Tout ceci paraîtra bien naturel, même aux plus urbains d'entre nous. Il en va de même lorsque nous nous promenons sur le Web. Les vecteurs de trace sont un peu différents, puisque nous disposons dans ce cas d'un équipement (ordinateur, tablette, téléphone portable) caractérisé par une adresse IP, une adresse MAC, qui comporte des applications dédiées pour des services ciblés (mon appli Twitter, mon Facebook, mon application SNCF), ou encore un navigateur qui permet de visiter des pages web... Cet équipement et les applications qui lui sont associées, composent une...

Cet article est réservé aux abonnés. Il vous reste 96% à découvrir.
à partir de 21,65€ HT/mois/lecteur pour un accès 5 lecteurs à toute la plateforme
J'en profite


Articles qui pourraient vous intéresser...

Avec le Spanning Tree Protocol, suis-je en sécurité dans mon réseau ?

Magazine
Marque
MISC
HS n°
Numéro
22
Mois de parution
octobre 2020
Domaines
Résumé

Dans le cadre des hors-séries sur les retours aux fondamentaux, cet article aura comme sujet le protocole STP (Spanning Tree Protocol). Inventé en 1985 par Radia Perlman, il permet principalement d’assurer une liaison réseau redondante et sans boucle. Ce protocole étant primordial au sein d’un réseau de moyenne à grande envergure, s’il n’est pas correctement configuré, cela pourra alors permettre à des attaquants de compromettre le réseau.

Covid-19, télétravail : mise en œuvre d’accès distants sécurisés pour se rapprocher du SI

Magazine
Marque
MISC
Numéro
111
Mois de parution
septembre 2020
Domaines
Résumé

Les mesures de confinement prises par le gouvernement mi-mars 2020 pour contrer la propagation du Covid-19 ont poussé les entreprises et administrations de toutes tailles à promouvoir le télétravail. Cet article présente le retour d’expérience d’une partie de l’équipe EDF en charge des « accès distants sécurisés » pendant cette période.

Surveillance des accès de production en télétravail

Magazine
Marque
MISC
Numéro
111
Mois de parution
septembre 2020
Domaines
Résumé

Il est courant de protéger l'accès aux infrastructures de production au travers de VPN ou de bastions SSH, et beaucoup d’organisations limitent encore ces points d'entrée à leur infrastructure interne. Lorsque l'organisation passe en mode télétravail à 100%, il faut forcément permettre l'accès depuis des adresses IP arbitraires, et se pose alors la question de surveiller ces accès pour détecter et bloquer rapidement une tentative d'accès malveillante.