Do Not Track, une tentative de protection de nos vies digitales : contexte, histoire, enjeux

Magazine
Marque
MISC
HS n°
Numéro
8
Mois de parution
octobre 2013
Domaines


Résumé

Dans ce modèle où chaque utilisateur d'internet est un consommateur potentiel, il est essentiel de connaître les moindres préférences de l’internaute et de lui proposer des offres de produits ou de services ciblées. Le Do Not Track vient donc perturber cet équilibre. Le Do Not Track est une fonctionnalité embarquée dans votre navigateur qui indique sans ambigüité au site visité que vous ne souhaitez pas qu'il se souvienne de votre visite. Qu’il vous ignore. Une promenade qui ne laisserait, en somme, aucune trace en forêt. Un souhait qui semble assez naturel pour les citoyens en quête de protection de vie privée, et qui pourrait être très simple à réaliser techniquement. Mais un site pourra-t-il renoncer à vous traquer ? Un navigateur pourrait-il avoir un intérêt de vous rendre invisible ?


1. Promenons-nous dans les bois

Quiconque se promenant en forêt a conscience de laisser nombre d'indices derrière lui. Des traces de pas, des brindilles cassées, des herbes couchées, des miettes de sandwich... Il est également fort probable qu'une fourmi aventureuse se sera glissée dans un sac, que du pollen se soit accroché sur les vêtements et qu'une feuille sèche soit piquée dans nos cheveux. Tout ceci paraîtra bien naturel, même aux plus urbains d'entre nous. Il en va de même lorsque nous nous promenons sur le Web. Les vecteurs de trace sont un peu différents, puisque nous disposons dans ce cas d'un équipement (ordinateur, tablette, téléphone portable) caractérisé par une adresse IP, une adresse MAC, qui comporte des applications dédiées pour des services ciblés (mon appli Twitter, mon Facebook, mon application SNCF), ou encore un navigateur qui permet de visiter des pages web... Cet équipement et les applications qui lui sont associées, composent une...

Cet article est réservé aux abonnés. Il vous reste 96% à découvrir.
à partir de 21,65€ HT/mois/lecteur pour un accès 5 lecteurs à toute la plateforme
J'en profite


Articles qui pourraient vous intéresser...

Définissez l'architecture de vos serveurs et installez-les

Magazine
Marque
Linux Pratique
HS n°
Numéro
49
Mois de parution
novembre 2020
Domaines
Résumé

Dans cet article, nous réfléchirons aux besoins de sécurité auxquels nos serveurs devront répondre. Il sera d’ailleurs plus question d’architecture que de serveur personnel. Pourquoi cela ? Car nos besoins vont à coup sûr évoluer dans le temps. L’approche la plus pérenne sera donc de mener une réflexion basée sur des services et non sur un serveur unique. Nous allons aussi nous attacher à assurer la résilience de nos services de base. Nos choix d’architecture auront pour objectif de pouvoir mieux détecter, contrer et éventuellement réparer les dommages causés par une attaque informatique. Nous pourrons par exemple restaurer nos services si un attaquant réussissait à prendre le contrôle du serveur. Notre plan de bataille commencera par la définition des grandes lignes de notre infrastructure, puis par la sélection de nos fournisseurs. Nous déploierons ensuite le serveur avec un premier palier de sécurisation système.

Migrez de iptables vers nftables

Magazine
Marque
Linux Pratique
Numéro
122
Mois de parution
novembre 2020
Domaines
Résumé

Il y a cinq ans, je lisais un premier article sur nftables [1] : l’outil semblait intéressant, mais il n’était pas disponible sur ma machine. En 2019, une distribution majeure, Debian, a basculé sur nftables avec sa version 10 (Buster) [2] : il est donc temps de voir comment migrer du vénérable pare-feu iptables vers son successeur.

Cas pratique sur la sécurisation d'un cluster Kubernetes

Magazine
Marque
MISC
Numéro
112
Mois de parution
novembre 2020
Domaines
Résumé

Cet article présente trois exemples de problèmes de sécurité rencontrés sur des clusters Kubernetes, causés par un manque de maîtrise des applications déployées sur un cluster par ses administrateurs ou par les développeurs des applications s’y exécutant. Nous donnons ensuite des pistes afin de mieux maîtriser et sécuriser ces applications.