Reverse-engineering iOS

Magazine
Marque
MISC
HS n°
Numéro
7
Mois de parution
mai 2013
Domaines


Résumé

La rétro-ingénierie sur terminal mobile est un sport à la mode, car il est devenu une alternative sérieuse à l'ordinateur. Les données personnelles, cibles des logiciels malveillants, sont d'ailleurs souvent encore plus sensibles sur ce support. C'est la raison qui pousse de nombreux chercheurs en sécurité à se pencher sur la question. Néanmoins, la documentation pour démarrer sur iOS est très éparse. L'objectif de cet article est donc de donner à nos compatriotes intéressés les armes nécessaires pour commencer efficacement les recherches.


1. Introduction

iOS est le système d’exploitation des terminaux mobiles Apple. Il peut être considéré comme la version mobile d’OS X, dont il reprend les principaux composants :

- le noyau XNU ;

- le démon launchd ;

- la plupart des frameworks userland (bibliothèques).

Son code source est fermé, contrairement à OS X, dont une grande partie est publique [XNU], et la sécurité est renforcée, de façon à ce que des applications tierces ne puissent altérer le système :

- démarrage sécurisé (SecureBoot) ;

- firmware chiffré avec une signature personnalisée en flash ;

- signature des binaires et des pages de code obligatoire ;

- applications tierces lancées dans un bac à sable (sandbox).

Ces différentes protections, en conjonction avec la validation opérée par Apple lors de la diffusion d’applications sur l’AppStore, permettent un blocage efficace des logiciels malveillants.

Toutefois, la fermeture du système et sa...

Cet article est réservé aux abonnés. Il vous reste 97% à découvrir.
à partir de 21,65€ HT/mois/lecteur pour un accès 5 lecteurs à toute la plateforme
J'en profite


Articles qui pourraient vous intéresser...

Découverte de la puce Titan M a.k.a Citadel

Magazine
Marque
MISC
Numéro
114
Mois de parution
mars 2021
Domaines
Résumé

La puce Titan M ou Citadel est une puce sécurisée sur laquelle repose en grande partie la sécurité des terminaux Android de Google, la gamme Pixel. Dans cet article, nous détaillerons le fonctionnement interne et les usages de ce composant pour lequel peu d’information publique est disponible à ce jour. Nous donnerons également plusieurs pistes pour aider le rétro-ingénieur à travailler sur ce projet.

Les protections des Secure Elements contre les attaques physiques

Magazine
Marque
MISC
Numéro
114
Mois de parution
mars 2021
Domaines
Résumé

Écrire du code sécurisé sans bug ni vulnérabilité n’est pas suffisant pour protéger un système contre des attaques matérielles. Les circuits sécurisés, ou Secure Elements, sont de vraies forteresses numériques capables de résister à des attaques évoluées, qui requièrent parfois des moyens colossaux. Que se cache-t-il derrière ces petites puces ?

Utilisez des applications Android dans une machine virtuelle pour protéger votre téléphone

Magazine
Marque
Linux Pratique
Numéro
119
Mois de parution
mai 2020
Domaines
Résumé

La nouvelle mode pousse le commerce à proposer des applications à installer sur nos téléphones pour enrichir notre expérience de client (sic). Nous montrons dans cet article comment utiliser ces applications sans perturber le fonctionnement de notre téléphone réel. Il est en effet possible de disposer d’une plateforme jetable et peu onéreuse pour tester ou utiliser des applications. Nous présenterons l’installation de l’environnement de développement Android Studio. Nous montrerons comment lancer un téléphone virtuel à partir de cet environnement, puis directement à partir de la ligne de commandes.

Introduction à QBDI et ses bindings Python

Magazine
Marque
MISC
Numéro
109
Mois de parution
mai 2020
Domaines
Résumé

Le présent article traite de l'outil d'instrumentation dynamique QBDI. C'est un framework de DBI (Dynamic Binary Instrumentation), comparable à d'autres projets publics tels qu’Intel PIN, Valgrind ou encore DynamoRIO. Avant d'entrer dans le vif du sujet, quelques rappels peuvent s'avérer nécessaires…