Reverse d'un exploit 0-day ou comment le bloquer avec une signature pertinente ?

Magazine
Marque
MISC
HS n°
Numéro
7
Mois de parution
mai 2013
Domaines


Résumé

Cet article propose un aperçu du travail d'une équipe de réponse sur incidents. L’idée est ici de donner à voir la façon dont travaille cette équipe, de la découverte ou réception d’un exploit « 0-day », jusqu’à la mise au point d’une détection.


1. Contexte

L'équipe dont il est question ici travaille dans un cadre singulier, le point essentiel de cette particularité étant qu'elle n'est pas en charge d’un parc de machines.

L'équipe travaille en autonomie ou bien est commissionnée pour analyser des vulnérabilités de type « 0-day », c’est-à-dire des vulnérabilités n’ayant pas encore été corrigées. Ces mêmes vulnérabilités, suivant le type de capture, parviennent à l’équipe sous forme « weaponisée » (contenant une charge malicieuse exécutable) ou non.

Le but premier de l’équipe est de caractériser la menace et de fournir une détection automatisée ou textuelle de la vulnérabilité aux clients dans un temps contraint.

L’exemple proposé ici est un aperçu réel de la gestion d’un fichier malicieux exploitant la vulnérabilité CVE-2012-1535.

1.1. Vous avez un nouveau message

Le fichier malicieux nous parvient suite à la remontée d'une alerte consécutive à la...

Cet article est réservé aux abonnés. Il vous reste 95% à découvrir.
à partir de 21,65€ HT/mois/lecteur pour un accès 5 lecteurs à toute la plateforme
J'en profite


Articles qui pourraient vous intéresser...

Spectre, 3 ans après

Magazine
Marque
MISC
Numéro
114
Mois de parution
mars 2021
Domaines
Résumé

Spectre, et son pendant Meltdown, est une faille qui repose sur l’architecture moderne de nos processeurs. Dans cet article, nous verrons l’impact que cette vulnérabilité a eu sur le développement d’applications web.

Les protections des Secure Elements contre les attaques physiques

Magazine
Marque
MISC
Numéro
114
Mois de parution
mars 2021
Domaines
Résumé

Écrire du code sécurisé sans bug ni vulnérabilité n’est pas suffisant pour protéger un système contre des attaques matérielles. Les circuits sécurisés, ou Secure Elements, sont de vraies forteresses numériques capables de résister à des attaques évoluées, qui requièrent parfois des moyens colossaux. Que se cache-t-il derrière ces petites puces ?

Découverte de la puce Titan M a.k.a Citadel

Magazine
Marque
MISC
Numéro
114
Mois de parution
mars 2021
Domaines
Résumé

La puce Titan M ou Citadel est une puce sécurisée sur laquelle repose en grande partie la sécurité des terminaux Android de Google, la gamme Pixel. Dans cet article, nous détaillerons le fonctionnement interne et les usages de ce composant pour lequel peu d’information publique est disponible à ce jour. Nous donnerons également plusieurs pistes pour aider le rétro-ingénieur à travailler sur ce projet.

Zerologon pour les (mots de passe) nuls

Magazine
Marque
MISC
Numéro
113
Mois de parution
janvier 2021
Domaines
Résumé

ZeroLogon est LA vulnérabilité de septembre 2020 qui expose de nombreux domaines Windows à une compromission totale via un scénario d’exploitation réaliste et fiable. Mais ce qui donne à Zerologon ses lettres de noblesse c’est qu’elle repose essentiellement sur la mauvaise utilisation d’un algorithme cryptographique permettant de réaliser une attaque à clair choisi particulièrement astucieuse. Zoom sur la vulnérabilité la plus passionnante de la rentrée 2020 !

CVE-2020-3433 : élévation de privilèges sur le client VPN Cisco AnyConnect

Magazine
Marque
MISC
Numéro
112
Mois de parution
novembre 2020
Domaines
Résumé

Cet article explique comment trois vulnérabilités supplémentaires ont été découvertes dans le client VPN Cisco AnyConnect pour Windows. Elles ont été trouvées suite au développement d’un exploit pour la CVE-2020-3153 (une élévation de privilèges, étudiée dans MISC n°111). Après un rappel du fonctionnement de ce logiciel, nous étudierons chacune de ces nouvelles vulnérabilités.