Mécanisme de contrôle d'authenticité des photographies numériques dans les réflexes Canon

Magazine
Marque
MISC
HS n°
Numéro
6
Mois de parution
novembre 2012
Domaines


Résumé

Comment prouver qu'une photographie numérique n'a pas été modifiée avant publication ? En ajoutant des données d'authenticité à l'image, fonction disponible depuis plusieurs années chez Canon et Nikon. Dmitry Sklyarov de la société ElcomSoft a décrit en novembre 2010 [1] le principe général utilisé par les boîtiers de la marque rouge, mais sans livrer suffisamment de détails pour recréer ces données, appelées ici « Original Decision Data », ou ODD. Cet article se propose de décrire comment trouver les secrets de son appareil (sans fer à souder) et comment recalculer ces données. Le constructeur a depuis janvier 2011 supprimé cette fonctionnalité, sans doute en réaction à la présentation précédemment citée, et émis un avis produit [2]. Les pages suivantes se veulent didactiques et en prolongement de la présentation d'ElcomSoft et ne sauraient en aucun cas la remplacer. Elles décrivent des expérimentations faites début 2010, puis achevées en novembre 2010, grâce à la pièce manquante du puzzle...


1. Le format RAW/CR2 et l'usage du tag ODD

Les photographies numériques sont écrites sur la carte mémoire en format RAW (basé sur le format TIFF) ou au format Jpeg. Malgré les efforts de Dave Coffin avec Dcraw [3], Phil Harvey avec ExifTool [4] et de votre serviteur [5] pour le format CR2 de Canon, une partie des tags TIFF (ou Jpeg) ne sont pas documentés : vous ne maîtrisez pas complètement de quelle manière sont archivés les originaux de vos souvenirs de vacances. En l’occurrence, c'est le cas du tag « Original Decision Data », qui porte l'identifiant unique 0x0083 (131 en décimal). Lorsque cette option est activée, via le menu, l'appareil ajoute ce « sceau » à chaque image. L'authenticité des images peut ensuite être vérifiée grâce à un kit vendu par Canon [6]. Il est même possible de chiffrer les images sur les appareils haut de gamme uniquement, en insérant dans le boîtier une carte Secure Mobile dédiée, mais l'algorithme sous-jacent n'est pas...

Cet article est réservé aux abonnés. Il vous reste 97% à découvrir.
à partir de 21,65€ HT/mois/lecteur pour un accès 5 lecteurs à toute la plateforme
J'en profite


Articles qui pourraient vous intéresser...

Algorithmes et implémentations cryptographiques vulnérables : détection avec grap

Magazine
Marque
MISC
HS n°
Numéro
17
Mois de parution
avril 2018
Domaines
Résumé

Il arrive régulièrement que des algorithmes cryptographiques deviennent obsolètes ou des implémentations vulnérables. Dans cet article, nous reviendrons sur les raisons qui peuvent pousser à déprécier ces algorithmes ou implémentations et nous présenterons grap, un outil permettant de détecter des motifs à l’intérieur de binaires exécutables et pouvant être utilisé pour rechercher du code cryptographique. Nous illustrerons enfin notre technique avec un cas concret : la détection de MD5, une fonction de hachage cryptographique obsolète encore répandue aujourd’hui.

Testons votre crypto !

Magazine
Marque
MISC
HS n°
Numéro
17
Mois de parution
avril 2018
Domaines
Résumé

Où l’on ne parle pas de crypto-monnaie, mais bien de cryptographie. Tester des primitives cryptographiques non pas pour vérifier leur conformité à une spécification donnée, mais bien pour s’assurer de leur sécurité est une tâche ardue. Voyons comment aborder ce problème.

La cryptographie symétrique à bas coût : comment protéger des données avec très peu de ressources ?

Magazine
Marque
MISC
HS n°
Numéro
15
Mois de parution
juin 2017
Domaines
Résumé

La cryptographie symétrique à bas coût, devenue très à la mode depuis 10 ans dans le monde de la cryptographie académique, vise à fournir chiffrement, authentification ou intégrité même dans le cas de supports extrêmement contraints (cas typique de l'Internet des objets). Le sujet a récemment beaucoup évolué, et devrait voir sa conclusion dans quelques années avec la validation d'un ou plusieurs algorithmes par les principaux organismes de standardisation. Voici un petit historique et tour d'horizon de l'état de l'art.

Des preuves mathématiques pour la sécurité des objets connectés ?

Magazine
Marque
MISC
HS n°
Numéro
15
Mois de parution
juin 2017
Domaines
Résumé

Les objets connectés sont la partie visible de l'Internet des objets, et la cible de nombreuses attaques. Souvent exposés, rarement supervisés, ces objets doivent être très résistants aux cybermenaces. Une architecture robuste, combinée à des preuves formelles, permet d'atteindre des niveaux de sécurité très satisfaisants.

Standardisation des courbes elliptiques : à qui faire confiance ?

Magazine
Marque
MISC
HS n°
Numéro
13
Mois de parution
avril 2016
Domaines
Résumé

La cryptographie à base de courbes elliptiques est devenue ces dernières années une des alternatives les plus intéressantes à RSA en termes de cryptographie asymétrique. Cependant, sa jeunesse et ses développements récents en font encore une solution questionnée, tant sur sa solidité que sur la manière de correctement l'utiliser. L'heure est aujourd'hui à une nouvelle vague de normalisation dans une situation pour le peu troublée par un élément clef du succès d'un standard: la confiance.