Mise en place de PKI1 et carte à puce

MISC HS n° 002 | novembre 2008 | Marc Loutrel - Sébastien Gelgon
  • Actuellement 0 sur 5 étoiles
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5

Face aux nouvelles menaces liées à l’interconnexion croissante des SI (commerce en ligne, dématérialisation, mobilité des salariés,…) et des menaces internes, l’utilisation de certificats électroniques s’impose comme étant l’une des solutions les plus sécurisées pour garantir le contrôle d’accès, la traçabilité et l’imputabilité, en d’autres termes, garantir l’identité de la personne ayant agi. Des infrastructures de gestion de clés (PKI) ont d’ailleurs été déployées dans de nombreuses grandes entreprises. Il apparaît même aujourd’hui des cartes d’identité nationales intégrant des certificats numériques (Portugal, Belgique,…).La sécurité d’un système bâti sur des certificats repose sur la protection des clés privées des autorités de certification, des serveurs et des utilisateurs. C’est au confinement de la clé privée de ces derniers que nous nous intéresserons : la carte à puce.

Abonnez-vous ou connectez-vous pour accéder à cet article