Spectre, 3 ans après

Magazine
Marque
MISC
Numéro
114
Mois de parution
mars 2021
Domaines


Résumé

Spectre, et son pendant Meltdown, est une faille qui repose sur l’architecture moderne de nos processeurs. Dans cet article, nous verrons l’impact que cette vulnérabilité a eu sur le développement d’applications web.


Spectre, déjà trois ans [WIKI] ! La vulnérabilité a eu un important écho au moment de sa présentation. En effet, il était impossible de fournir un patch permettant de résoudre le problème qui se trouvait au cœur de nos systèmes : le processeur. Et depuis trois ans, que s’est-il passé ? Cet article vous propose de vous replonger dans cette vulnérabilité et de voir comment nous pouvons protéger nos sites web aujourd’hui contre ce type de menaces.

1. Bouh !

1.1 Au cœur de notre ordinateur

Avant de parler de Spectre en détail, nous allons tout d’abord présenter la manière dont fonctionnent nos processeurs. Nos processeurs ne sont pas uniquement des composants capables d’exécuter des instructions machine à un rythme élevé. Ils sont aussi le fruit d’une ingénierie très avancée prévue pour accélérer toujours plus le traitement des programmes.

Parmi les éléments constituant un processeur, on retrouve, par exemple, le cache. De base, le...

Cet article est réservé aux abonnés. Il vous reste 95% à découvrir.
à partir de 21,65€ HT/mois/lecteur pour un accès 5 lecteurs à toute la plateforme
J'en profite


Articles qui pourraient vous intéresser...

CVE-2020-3433 : élévation de privilèges sur le client VPN Cisco AnyConnect

Magazine
Marque
MISC
Numéro
112
Mois de parution
novembre 2020
Domaines
Résumé

Cet article explique comment trois vulnérabilités supplémentaires ont été découvertes dans le client VPN Cisco AnyConnect pour Windows. Elles ont été trouvées suite au développement d’un exploit pour la CVE-2020-3153 (une élévation de privilèges, étudiée dans MISC n°111). Après un rappel du fonctionnement de ce logiciel, nous étudierons chacune de ces nouvelles vulnérabilités.

Return oriented programming 101

Magazine
Marque
MISC
HS n°
Numéro
22
Mois de parution
octobre 2020
Domaines
Résumé

Le Returned Oriented Programming (ou ROP) est une technique permettant d'exploiter des programmes disposant de la protection NX (No eXecute) ou DEP (Data Execution Prevention). L'objectif de cet article est de vous présenter les bases du ROP, ainsi que l’exploitation pas-à-pas d’un programme d’entraînement via l'utilisation de la bibliothèque python pwntools [1]. Dans un souci de simplicité, la démonstration sera réalisée sur un programme s'exécutant sur un système Linux 64 bits. Bien entendu, cette démonstration reste applicable sur d'autres architectures (ARM, MIPS, etc.).

Use-After-Free dans le noyau Linux

Magazine
Marque
MISC
HS n°
Numéro
22
Mois de parution
octobre 2020
Domaines
Résumé

Pièce logicielle qui a accompagné les deux dernières décennies, le noyau Linux est un système relativement complet qui dispose d’un allocateur de mémoire dynamique. Comme tous les logiciels classiques, le noyau est ainsi régulièrement sujet à des vulnérabilités de type Use-After-Free via cet allocateur.

CVE-2020-3153 : élever ses privilèges grâce au télétravail

Magazine
Marque
MISC
Numéro
111
Mois de parution
septembre 2020
Domaines
Résumé

Cet article explique comment développer un exploit pour la CVE-2020-3153, une élévation de privilèges à l’aide d’un « path traversal » dans le client Cisco AnyConnect pour Windows (avant la version 4.8.02042). Après une brève présentation de ce produit et de son fonctionnement, nous étudierons cette vulnérabilité et verrons comment elle peut être exploitée.