Pré-authentification Kerberos : de la découverte à l’exploitation offensive

Magazine
Marque
MISC
Numéro
110
Mois de parution
juillet 2020
Domaines


Résumé

Les opérations relatives à l’authentification Kerberos ne sont pas toujours remontées dans les journaux des contrôleurs de domaine, ce qui fait de ce protocole une arme de choix pour mener des attaques furtives en environnement Active Directory. Le mécanisme de pré-authentification de ce protocole offre par exemple des possibilités intéressantes pour attaquer les comptes d’un domaine.


Implémenté par Microsoft dans sa version 5 depuis Windows 2000, le protocole Kerberos devait idéalement remplacer les protocoles d’authentification réseau historiques basés sur Lan Manager souffrant de faiblesses de sécurité bien connues. L’authentification mutuelle est en effet un apport significatif par rapport aux protocoles Net-NTLM. La version 2 de Net-NTLM est cependant encore aujourd’hui activée par défaut sur les systèmes Microsoft pour des raisons de rétrocompatibilité. On ne cessera donc pas de rappeler que la signature des paquets SMB et du trafic LDAP doit être généralisée pour réduire le risque d’usurpation de droits par attaque NTLM Relaying et que les versions antérieures de ce protocole sont à bannir, car aisément cassables par cryptanalyse.

Le protocole Kerberos est lui aussi de plus en plus exploité à des fins offensives, comme détaillé dans l’article « Attaques sur le protocole Kerberos en environnement Active Directory »...

Cet article est réservé aux abonnés. Il vous reste 95% à découvrir.
à partir de 21,65€ HT/mois/lecteur pour un accès 5 lecteurs à toute la plateforme
J'en profite
Références

[1] Timothée Ménochet, outil offensif pour la découverte de secrets d’authentification via Kerberos : https://github.com/tmenochet/PowerSpray

[2] NMAP, script NSE « krb5-enum-users » : https://nmap.org/nsedoc/scripts/krb5-enum-users.html

[3] Will Schroeder, « Roasting AS-REPs » : https://www.harmj0y.net/blog/activedirectory/roasting-as-reps

[4] Will Schroeder, « From Kekeo to Rubeus » : https://www.harmj0y.net/blog/redteaming/from-kekeo-to-rubeus

[5] Ronnie Flathers, « Fun with LDAP and Kerberos: Attacking AD from non-Windows machines » : https://www.troopers.de/troopers19/talks/zbw3mh

[6] Rindert Kramer, « Further abusing the badPwdCount attribute » : https://blog.fox-it.com/2017/11/28/further-abusing-the-badpwdcount-attribute

[7] Walter Legowski, « A Hacker's Guide to the BloodHound Galaxy » : https://www.ernw.de/download/ERNW_DogWhisperer3.pdf

[8] Benjamin Delpy, « Overpass-the-hash » : http://blog.gentilkiwi.com/securite/mimikatz/overpass-the-hash

[9] Aurélien Bordes, « Secrets d’authentification épisode II Kerberos contre-attaque » : https://www.ssi.gouv.fr/publication/secrets-dauthentification-episode-ii-kerberos-contre-attaque

[10] Aurélien Bordes, « L’administration en silo » : https://www.sstic.org/2017/presentation/administration_en_silo



Articles qui pourraient vous intéresser...

Passez à nftables, le « nouveau » firewall de Linux

Magazine
Marque
Linux Pratique
Numéro
122
Mois de parution
novembre 2020
Domaines
Résumé

Le firewall est un élément important pour sécuriser un réseau. Il est prouvé que la sécurité par l’obscurantisme ne fonctionne pas. Ce n’est donc pas une bonne idée d’utiliser une boîte noire en priant pour que tout se passe bien. Un bon firewall est donc installé sur un système d’exploitation libre. Linux fait évoluer le sien d’iptables vers nftables. Nous montrons dans cet article comment débuter avec la nouvelle mouture.

Introduction au dossier : Sécurité de l’orchestrateur Kubernetes

Magazine
Marque
MISC
Numéro
112
Mois de parution
novembre 2020
Domaines
Résumé

Ce dossier s’intéresse à un système de plus en plus déployé aujourd’hui, à savoir l’orchestrateur Kubernetes. Au-delà de l’effet de mode évident dans son adoption actuelle, l’intérêt croissant pour ce projet nous amène forcément à nous poser une question essentielle : qu’en est-il de sa sécurité ? Devenu un standard de facto pour l’orchestration de conteneurs, Kubernetes, qui signifie gouvernail en grec, présente une architecture complexe et les possibilités de se tromper avec des conséquences importantes pour la sécurité d’un cluster sont nombreuses.

Répondez aux problématiques de sécurité d’accès avec OpenSSH

Magazine
Marque
Linux Pratique
HS n°
Numéro
49
Mois de parution
novembre 2020
Domaines
Résumé

Notre infrastructure est désormais stable et sécurisée tant au niveau système que réseau. Nous allons pouvoir étudier de manière un peu approfondie un logiciel particulier : OpenSSH. Ce démon réseau nous permet de nous connecter en toute sécurité sur nos serveurs via le protocole SSH. Son développement a commencé il y a plus de 20 ans chez nos amis d’OpenBSD. La liste de ses fonctionnalités est d’une longueur impressionnante. Nous allons en parcourir ensemble quelques-unes qui, je l’espère, nous permettront d’améliorer tant notre sécurité que notre productivité quotidienne.

Les lolbas, des amis qui vous veulent du bien

Magazine
Marque
MISC
Numéro
112
Mois de parution
novembre 2020
Domaines
Résumé

Il existe des fichiers nativement présents sur Windows pouvant être détournés par un attaquant et ainsi être utilisés lors des différentes phases de compromission. Dans cet article, nous présenterons quelques cas d’utilisations de ces fichiers par des attaquants, ainsi que des solutions de prévention contre ces attaques.