Un œil technique sur les sanctions de la CNIL

Magazine
Marque
MISC
Numéro
108
|
Mois de parution
mars 2020
|
Domaines


Résumé

Près de trois quarts des sanctions prononcées par la Commission Nationale de l’Informatique et des Libertés (CNIL) ont parmi leurs causes des vulnérabilités techniques de sécurité. À partir de ce constat, et au prisme de notre expérience à la fois en cybersécurité technique et en protection des données à caractère personnel, nous avons analysé les sanctions de la CNIL publiées sur le site https://www.legifrance.gouv.fr/. Nous avons notamment établi une correspondance avec les catégories de vulnérabilités techniques identifiées dans la nomenclature du top 10 de l'OWASP 2017 (Open Web Application Security Project). Nous avons également étudié les fuites de données majeures survenues en Europe et dans le monde. Il en ressort que les vulnérabilités les plus communes sont liées à l’authentification, au contrôle d’accès et à la protection des données au repos et en transit.


La suite est réservée aux abonnés. Déjà abonné ? Se connecter

Sur le même sujet

Contrôles de suivi de la conformité RGPD et d’atteinte d’objectifs définis dans la politique de protection de la vie privée

Magazine
Marque
MISC
Numéro
110
|
Mois de parution
juillet 2020
|
Domaines
Résumé

Afin de mettre en application les exigences de contrôle de conformité (article 24 du RGPD), les directions générales, qu’elles aient désigné ou non un Délégué à Protection des Données (DPD), doivent mettre en œuvre des contrôles concernant les répartitions de responsabilités entre les acteurs impliqués par le traitement et l’application de règles opposables, l’effectivité des droits des personnes concernées, la sécurité des traitements et la mise à disposition des éléments de preuve pour démontrer la conformité des traitements de données à caractère personnel.

Sécurité de l'implémentation standard de VXLAN

Magazine
Marque
MISC
Numéro
110
|
Mois de parution
juillet 2020
|
Domaines
Résumé

Cet article de sensibilisation met en avant une faiblesse de la RFC 7348 permettant de réaliser une attaque du type « homme du milieu ». Il décrit d'abord le fonctionnement de VXLAN, explique ensuite le mécanisme exploité et les dangers associés, puis propose des recommandations ainsi qu'une alternative.

Quelques gestes éco-responsables à adopter sur son lieu de travail et chez soi

Magazine
Marque
Linux Pratique
Numéro
120
|
Mois de parution
juillet 2020
|
Domaines
Résumé

Alors que l’on évoque souvent les bonnes habitudes à mettre en place chez soi pour préserver l’environnement, réduire son impact environnemental est aussi possible sur son lieu de travail où l’on pourra chercher à développer des habitudes plus éco-responsables. On pourra ainsi se pencher sur la question de ses dépenses en énergies, sur son choix et son utilisation des équipements informatiques. Les pistes sont nombreuses pour mettre en place des comportements qui permettront de réduire votre empreinte numérique. Les bonnes pratiques décrites dans cet article pourront tout aussi bien été appliquées sur votre lieu de travail que chez vous.

Stack Buffer Overflow

Magazine
Marque
MISC
HS n°
Numéro
21
|
Mois de parution
juillet 2020
|
Domaines
Résumé

Cet article retrace un historique des stack buffer overflow tels qu'ils étaient exploités au début des années 2000 puis passe en détail les protections logicielles et matérielles qui ont été mises en œuvre pour les faire disparaître, ainsi que les mesures créées par les attaquants pour les contourner.

L’empoisonnement de cache DNS : toujours d’actualité ?

Magazine
Marque
MISC
HS n°
Numéro
21
|
Mois de parution
juillet 2020
|
Domaines
Résumé

Le Domain Name System (DNS) est l’un des protocoles réseau centraux au bon fonctionnement de l’Internet moderne. Ce protocole permet la résolution de noms « symboliques » – les noms de domaine – en des ressources, notamment des adresses IP. Malgré son omniprésence dans notre quotidien, sa sécurisation a été incrémentale et laborieuse. Cet article traite d’une attaque aussi vieille que le DNS, l’empoisonnement de cache, contre laquelle les dernières avancées, comme DNS-over-HTTPS, pourraient permettre de se protéger enfin complètement. Ou le pourront-elles ?

Par le même auteur

Un œil technique sur les sanctions de la CNIL

Magazine
Marque
MISC
Numéro
108
|
Mois de parution
mars 2020
|
Domaines
Résumé

Près de trois quarts des sanctions prononcées par la Commission Nationale de l’Informatique et des Libertés (CNIL) ont parmi leurs causes des vulnérabilités techniques de sécurité. À partir de ce constat, et au prisme de notre expérience à la fois en cybersécurité technique et en protection des données à caractère personnel, nous avons analysé les sanctions de la CNIL publiées sur le site https://www.legifrance.gouv.fr/. Nous avons notamment établi une correspondance avec les catégories de vulnérabilités techniques identifiées dans la nomenclature du top 10 de l'OWASP 2017 (Open Web Application Security Project). Nous avons également étudié les fuites de données majeures survenues en Europe et dans le monde. Il en ressort que les vulnérabilités les plus communes sont liées à l’authentification, au contrôle d’accès et à la protection des données au repos et en transit.

Pentest dans les réseaux CAN : des standards à la pratique

Magazine
Marque
MISC
Numéro
97
|
Mois de parution
mai 2018
|
Domaines
Résumé
Le protocole CAN (Controller Area Network) est très utilisé dans de nombreux domaines tels que l'automobile, l’aéronautique, le spatial, le maritime et les systèmes industriels. C'est un protocole de communication simple et robuste. Du fait de l’interconnexion croissante des réseaux CAN avec le monde IP et l'Internet, comme les voitures connectées et l'Internet des objets, ces réseaux deviennent accessibles dans certains cas à travers des passerelles depuis le monde IP. Dans cet article, nous présentons le protocole CAN et les différents standards au-dessus, ainsi que des outils et astuces pour le pentest des environnements CAN.

Les pentests matériels dans les environnements IoT

Magazine
Marque
MISC
Numéro
84
|
Mois de parution
mars 2016
|
Domaines
Résumé
Le pentest de matériels qui a pour objectif la récupération/modification d'informations sensibles via des accès physiques, est sans doute un aspect crucial dans le monde de l'IoT. Dans cet article, nous présentons des outils logiciels et matériels et leur utilisation à travers des cas pratiques pour dumper le contenu de circuits mémoire (EEPROM, flash) et rechercher des informations sensibles qu'ils contiennent, ainsi que la détection et l'exploitation de ports série (JTAG, UART).