Rançon sur téléphone mobile : les entrailles d’Android/Koler

Magazine
Marque
MISC
Numéro
107
Mois de parution
janvier 2020
Domaines


Résumé

Votre téléphone est bloqué sur une page qui vous demande une rançon. Oui, mais comment ça marche ? Les fichiers du téléphone sont-ils chiffrés ? Et peut-on s’en débarrasser, en payant… ou sans payer ?


Dans cet article, nous allons étudier l’échantillon récent d’un rançongiciel (ransomware) qui cible les téléphones sous Android. Il a été détecté en octobre 2019 et répond au doux nom d’Android/Koler.BO!tr. C’est un membre de la famille de rançongiciels « Koler » (une anagramme approximative de Lo[c]ker) apparue en 2014.

Nom

Android/Koler.BO!tr

Autres noms : Trojan-Ransom.AndroidOS.Svpeng.ai, Android/Koler.BL, Android/Locker.728.origin,Trojan-Ransom.AndroidOS.PornoLocker...

SHA256

D11d99c5552af7bdb97ff11da605da00b844dcfcc5b35229c8aef7c9b790e329

Date de détection de l’échantillon

8 octobre 2019

Taille de la famille Koler

46,090 échantillons dont 31,375 pour la variante .BO

Activité récente

1,764 nouveaux échantillons pour les 15 premiers jours de novembre...

Cet article est réservé aux abonnés. Il vous reste 94% à découvrir.
à partir de 21,65€ HT/mois/lecteur pour un accès 5 lecteurs à toute la plateforme
J'en profite


Articles qui pourraient vous intéresser...

Utilisez des applications Android dans une machine virtuelle pour protéger votre téléphone

Magazine
Marque
Linux Pratique
Numéro
119
Mois de parution
mai 2020
Domaines
Résumé

La nouvelle mode pousse le commerce à proposer des applications à installer sur nos téléphones pour enrichir notre expérience de client (sic). Nous montrons dans cet article comment utiliser ces applications sans perturber le fonctionnement de notre téléphone réel. Il est en effet possible de disposer d’une plateforme jetable et peu onéreuse pour tester ou utiliser des applications. Nous présenterons l’installation de l’environnement de développement Android Studio. Nous montrerons comment lancer un téléphone virtuel à partir de cet environnement, puis directement à partir de la ligne de commandes.

JsItBad : détecter du JavaScript malveillant sans l’exécuter

Magazine
Marque
MISC
Numéro
108
Mois de parution
mars 2020
Domaines
Résumé

C’est théoriquement impossible, et pourtant c’est faisable en pratique. En s’inspirant d’une technique d’apprentissage statistique (Machine Learning) habituellement réservée au traitement du langage naturel, il est possible de déterminer avec une très grande précision si un bout de code en JavaScript est malveillant. Ces résultats s’étendent naturellement à tout langage interprété, mais sont mis en défaut par l’arrivée du WebAssembly.

Introduction au dossier : Ransomwares : état de la menace

Magazine
Marque
MISC
Numéro
107
Mois de parution
janvier 2020
Domaines
Résumé

Il ne se passe plus un mois sans qu’un ransomware ne touche une entreprise ou administration publique et que cette dernière se retrouve dans une situation délicate, au point que cela atterrisse invariablement dans les colonnes de nos quotidiens (oui bon, dans les bandeaux des chaînes d’information continue). On pourrait simplement dire que l’histoire se répète, qu’il s’agit d’un énième malware qui touche des infrastructures qui ne sont pas à jour, mal configurées, et que tout cela était inéluctable.