Rançon sur téléphone mobile : les entrailles d’Android/Koler

Magazine
Marque
MISC
Numéro
107
Mois de parution
janvier 2020
Domaines


Résumé

Votre téléphone est bloqué sur une page qui vous demande une rançon. Oui, mais comment ça marche ? Les fichiers du téléphone sont-ils chiffrés ? Et peut-on s’en débarrasser, en payant… ou sans payer ?


Dans cet article, nous allons étudier l’échantillon récent d’un rançongiciel (ransomware) qui cible les téléphones sous Android. Il a été détecté en octobre 2019 et répond au doux nom d’Android/Koler.BO!tr. C’est un membre de la famille de rançongiciels « Koler » (une anagramme approximative de Lo[c]ker) apparue en 2014.

Nom

Android/Koler.BO!tr

Autres noms : Trojan-Ransom.AndroidOS.Svpeng.ai, Android/Koler.BL, Android/Locker.728.origin,Trojan-Ransom.AndroidOS.PornoLocker...

SHA256

D11d99c5552af7bdb97ff11da605da00b844dcfcc5b35229c8aef7c9b790e329

Date de détection de l’échantillon

8 octobre 2019

Taille de la famille Koler

46,090 échantillons dont 31,375 pour la variante .BO

Activité récente

1,764 nouveaux échantillons pour les 15 premiers jours de novembre...

Cet article est réservé aux abonnés. Il vous reste 94% à découvrir.
à partir de 21,65€ HT/mois/lecteur pour un accès 5 lecteurs à toute la plateforme
J'en profite


Articles qui pourraient vous intéresser...

Investigation numérique de l’image disque d’un environnement Windows

Magazine
Marque
MISC
Numéro
112
Mois de parution
novembre 2020
Domaines
Résumé

Une investigation numérique requiert de nombreuses étapes. Celles-ci varient en fonction des données disponibles. Une des plus importantes est l’analyse de la mémoire vive (voir MISC N°111 [1]). L’analyse de la mémoire de masse, constituée des événements propres au système d’exploitation apporte de nouveaux éléments. Une fois celles-ci terminées, la corrélation des deux nous permettra de confirmer d’éventuelles hypothèses.

Sécurisez votre réseau

Magazine
Marque
Linux Pratique
HS n°
Numéro
49
Mois de parution
novembre 2020
Domaines
Résumé

Maintenant que notre serveur principal est déployé et que nous y avons appliqué un premier niveau de sécurisation système, occupons-nous de sa sécurisation réseau. Nous allons détailler en quoi les attaques réseau sont primordiales dans notre modèle de menace. Comme nous le verrons, l’accès distant est le risque principal qui guette nos serveurs. Nous allons mettre en œuvre une sécurité en profondeur et les mesures de protection réseau en seront une de ses dimensions importantes.

CVE-2020-3433 : élévation de privilèges sur le client VPN Cisco AnyConnect

Magazine
Marque
MISC
Numéro
112
Mois de parution
novembre 2020
Domaines
Résumé

Cet article explique comment trois vulnérabilités supplémentaires ont été découvertes dans le client VPN Cisco AnyConnect pour Windows. Elles ont été trouvées suite au développement d’un exploit pour la CVE-2020-3153 (une élévation de privilèges, étudiée dans MISC n°111). Après un rappel du fonctionnement de ce logiciel, nous étudierons chacune de ces nouvelles vulnérabilités.