Attaques par canaux auxiliaires : évaluations de sécurité à court et long terme

MISC n° 099 | septembre 2018 | François-Xavier Standaert
  • Actuellement 0 sur 5 étoiles
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5

Connues depuis la fin des années 1990, les attaques par canaux auxiliaires sont devenues un élément important de la sécurité des implémentations cryptographiques embarquées. Elles peuvent exploiter différents types d’information physique (consommation électrique, rayonnement électromagnétique, temps de calcul…) et leur efficacité a été démontrée dans de nombreux cas d’application. Ces attaques posent un problème fondamental à la théorie cryptographique : alors que les algorithmes (de chiffrement, d’authentification, de signature…) utilisés dans des systèmes sécurisés sont habituellement considérés comme des éléments de confiance, la mise en œuvre de ces algorithmes permet des attaques simples et dévastatrices. Se convaincre (et convaincre un tiers) de la sécurité d’une implémentation contre ces attaques est en outre complexe à cause de leur dépendance en des détails de conception pas toujours publics ni bien compris. Tour d’horizon académique des solutions actuellement déployées et des évolutions possibles…

Abonnez-vous ou connectez-vous pour accéder à cet article