Les articles de MISC N°99

C’est la rentrée, le travail reprend avec force et vigueur !
Depuis la sortie de la version 6, JRAT est de nouveau fréquemment utilisé dans des campagnes d’infection. Dans cet article, nous nous intéresserons aux techniques utilisées par les développeurs pour que JRAT soit multiplateforme et nous verrons qu’ils n’ont pas manqué d’imagination pour compliquer le travail des analystes.
Vous êtes un attaquant en mode « Red Team », et vous voulez éviter d’être détecté par le SOC ? Vous devez communiquer avec un C&C bloqué par politique ? Vous avez des données confidentielles à envoyer sur un canal résistant au déchiffrement TLS ? Enter the Empire...
Dans le monde de la recherche, le fait de pouvoir travailler sur des données réelles est très important. Pourtant, les jeux de données de ce genre sont très rares, car des informations confidentielles peuvent être extraites. Dans cet article, on se penchera sur le cas des jeux de données de trafic réseau, utilisés notamment pour évaluer des systèmes de détection d’anomalies et autres systèmes de détection d’intrusion. Les adresses IP des paquets sont anonymisées pour préserver l’identité et la vie privée des utilisateurs. Nous avons découvert une technique pour retrouver les sous-réseaux originaux d’un jeu de données de ce type, à partir de l’attaque Mirai survenue début août 2016. Nous avons appliqué cette méthode sur MAWI, l’un des jeux de données les plus utilisés dans ce domaine.
Saviez-vous que votre Android n’est pas le seul OS dans votre smartphone ? À côté et bien caché s’exécute un environnement dédié à la sécurité plus communément appelé TEE. Partons à l’aventure et découvrons ce petit monde qui discrètement vous protège.
Un aperçu de la technologie TrustZone a été donné dans l’article précédent expliquant les rouages de cette technologie. Ce deuxième article s’intéresse à la surface d’attaque offerte par les différentes implémentations utilisant cette technologie sur smartphone ou tablette.
Cet article se veut être une introduction à l’exécution d’un code sur un processeur spécialisé distant, incluant une composante sécurité. Ce n’est bien sûr par un concurrent à une enclave industrielle, mais la lecture de cet article devrait vous donner quelques clefs de compréhension !
Cet article propose une introduction à la technologie Intel SGX à travers l’exemple du développement d’une application de gestion de mots de passe.
Connues depuis la fin des années 1990, les attaques par canaux auxiliaires sont devenues un élément important de la sécurité des implémentations cryptographiques embarquées. Elles peuvent exploiter différents types d’information physique (consommation électrique, rayonnement électromagnétique, temps de calcul…) et leur efficacité a été démontrée dans de nombreux cas d’application. Ces attaques posent un problème fondamental à la théorie cryptographique : alors que les algorithmes (de chiffrement, d’authentification, de signature…) utilisés dans des systèmes sécurisés sont habituellement considérés comme des éléments de confiance, la mise en œuvre de ces algorithmes permet des attaques simples et dévastatrices. Se convaincre (et convaincre un tiers) de la sécurité d’une implémentation contre ces attaques est en outre complexe à cause de leur dépendance en des détails de conception pas toujours publics ni bien compris. Tour d’horizon académique des solutions actuellement déployées et des évolutions possibles…
La protection des points de terminaisons des infrastructures (stations, serveurs, mobiles, etc.) devient un axe majeur de la cybersécurité, où le traditionnel antivirus pourra difficilement lutter seul : quand les agents EDR entrent dans la danse pour lutter efficacement contre les menaces techniques du moment...
La première partie de cet article parue dans le numéro précédent présentait la genèse et le fonctionnement des Cross Origin Resource Sharing (CORS). La seconde s’attache à décrire les cas fréquents de mauvaises configurations débouchant sur des vulnérabilités exploitables, puis détaille plusieurs d’entre elles et suggère quelques contrôles et recommandations à destination des pentesteurs et de leurs clients.