Martine monte un CERT s02e01

Magazine
Marque
MISC
Numéro
94
Mois de parution
novembre 2017
Domaines


Résumé

L’année prochaine les CERT souffleront leur 30ème bougie. Peu de gens le savent, mais le CERT Coordination Center [CERT/CC] fut créé aux U.S.A. par la DARPA en 1988 en réponse au ver Morris. Celui-ci exploitait des vulnérabilités dans des services exposés sur Internet ainsi que la faiblesse des mots de passe de certains utilisateurs. Les incidents de 2017 - WannaCry puis NotPetya - ont démontré que, près de 30 ans plus tard, la marge de progrès reste… conséquente. Les cyberattaques de toutes intensités sont quotidiennes et les CERT sont plus que jamais le maillon central de la cybersécurité des entreprises comme des États. Anticipation, Détection, Réaction, les missions des CERT s'étoffent année après année et elles nécessitent une adaptation constante aux menaces et aux besoins de leurs constituency [CONST]. Par ailleurs, la résilience de la Nation dépend désormais si fortement des systèmes d’information de certaines entreprises ou administrations que la France a fixé les objectifs et les exigences de cybersécurité de ces opérateurs d’importance vitale [OIV]. Leurs CERT et plus généralement leurs équipes de détection et de réaction devront être certifiées, ou a minima conformes, respectivement aux référentiels PDIS et PRIS, tel que nous le verrons dans l’article consacré à la LPM.


Sans pouvoir aborder pleinement le sujet, cet article introductif vise à partager les lessons learnedopérationnels et organisationnels de son auteur.

1. CERT ? CSIRT ? SOC ? ¯\_(ツ)_/¯

Si CERT est souvent utilisé pour désigner l’acronyme Computer Emergency Response Team, c’est avant tout une marque déposée par le CERT/CC. Les CSIRT (Computer Security Incident Response Team) sont avant tout des équipes de réponse aux incidents de cybersécurité. Les CERT sont des CSIRT qui adhèrent et respectent les lignes directrices du CERT/CC. CERT et CSIRT sont généralement équivalents. Les SOC, eux, ont historiquement été créés pour assurer l’administration et l’exploitation des services opérationnels de sécurité (le pendant des NOC pour les services réseau). Ils ont assez naturellement évolué vers les fonctions de détection, là où les CERT se sont plutôt concentrés sur l’anticipation, au départ l’analyse des vulnérabilités, puis des attaques,...

Cet article est réservé aux abonnés. Il vous reste 96% à découvrir.
à partir de 21,65€ HT/mois/lecteur pour un accès 5 lecteurs à toute la plateforme
J'en profite


Articles qui pourraient vous intéresser...

Les dangers de pastebin

Magazine
Marque
MISC
Numéro
115
Mois de parution
mai 2021
Domaines
Résumé

Pastebin est un simple service de mise en ligne de portions de textes bruts qui a gagné en popularité, notamment chez les développeurs. Ces morceaux de textes sont appelés des pastes, en référence à l’anglais copy/paste (copier/coller). Les pastes créés ont, la plupart du temps, une visibilité publique et sont accessibles par tous. Cependant, les problèmes de sécurité que ces derniers posent peuvent être importants et avoir de lourdes conséquences. En effet, certains utilisateurs de ces services, sous couvert d’une adresse web générée aléatoirement à l’aide de tokens, imaginent que seuls eux ont accès au contenu. Toutefois, nous allons voir dans cet article que la nature publique du contenu partagé permet à tous d’avoir accès à des données sensibles. Nous verrons également comment les opérateurs malintentionnés s’en servent à des fins malveillantes.

Où en est-on du Pearl Harbor numérique ?

Magazine
Marque
MISC
Numéro
114
Mois de parution
mars 2021
Domaines
Résumé

Emblème du marketing par la peur pour les uns, cygne noir pour les autres, cette appellation désigne l’éventualité d’une attaque informatique éclair contre un pays et qui serait paralysante pour son économie. Le terme fait couler de l’encre depuis au moins 20 ans [1] et nourrit moult fantasmes. Mais sont-ce des fantasmes ? D’aucuns diraient que si en 20 ans il ne s’est rien passé, c’est probablement qu’il y a eu un alarmisme exagéré.

Doper votre SIEM pour la réponse sur incident

Magazine
Marque
MISC
HS n°
Numéro
23
Mois de parution
février 2021
Domaines
Résumé

Quand on doit s'occuper de protéger un réseau, on se voit proposer une pléthore de stratégies, allant de l'analyse locale (par machine) à l'analyse globale (orientée sur la donnée). La première est largement couverte par des outils comme les antivirus et les EDR, la seconde va nous permettre de mettre en évidence des menaces plus avancées.

L’analyse de disques durs

Magazine
Marque
MISC
HS n°
Numéro
23
Mois de parution
février 2021
Domaines
Résumé

L’analyse forensique de disques durs a toujours présenté des défis quotidiens, mais le problème actuel est la taille grandissante des supports de stockage. Quelles conséquences pour les experts et comment s’adapter ?