Édito : Le mot de passe, ce grand cadavre à la renverse

Magazine
Marque
MISC
Numéro
88
Mois de parution
novembre 2016


Résumé

La publication de la base de comptes utilisateurs de Yahoo le 22 septembre dernier avec son demi-milliard d’identifiants est largement la plus grosse fuite de données rendue publique à ce jour et a de quoi donner le vertige. C’est peut-être le dernier clou dans le cercueil de cette société, ce géant du Web déchu qui pouvait se payer en 2000 des publicités en prime time à la télévision à une époque où elle était encore regardée par tous [1].


Mais au-delà de cette énième fuite d’information, ce qui, rétrospectivement, pourrait étonner un informaticien de la fin des années 1990 est que nous continuons, en 2016, à utiliser des mots de passe, voire dans le cas des banques des codes PIN, pour accéder à nos données les plus sensibles.

Le rapport que nous entretenons avec nos mots de passe est compliqué. Tout le monde...

Cet article est réservé aux abonnés. Il vous reste 90% à découvrir.
à partir de 21,65€ HT/mois/lecteur pour un accès 5 lecteurs à toute la plateforme
J'en profite