Attaque d'un réseau Windows avec Responder

Magazine
Marque
MISC
Numéro
85
|
Mois de parution
mai 2016
|
Domaines


Résumé
Lors du démarrage d'un test d'intrusion interne, il est possible de se retrouver dans une situation désagréable où aucune vulnérabilité ne semble exploitable dans les services accessibles. Sans un premier accès à une machine du périmètre, il peut être compliqué d'atteindre la très convoitée position d'administrateur du domaine. Cependant, dans bien des cas, il va être possible de démarrer la compromission en exploitant les protocoles de résolution de noms utilisés par Windows. L'outil Responder est fait pour ça.

La suite est réservée aux abonnés. Déjà abonné ? Se connecter

Sur le même sujet

Élévation de privilèges sur macOS avec CVE-2018-4193

Magazine
Marque
MISC
Numéro
106
|
Mois de parution
novembre 2019
|
Domaines
Résumé

Cet article explique comment exploiter la CVE-2018-4193, une élévation de privilèges affectant les versions de macOS inférieures à 10.13.5, en moins de 10 secondes. Les différents prérequis nécessaires à la compréhension de l’exploit seront détaillés de sorte qu’aucune connaissance préalable de macOS ne soit nécessaire, ce qui permet d’aborder l’exploitation de vulnérabilités dans les démons macOS en général.

WireGuard, le VPN simple et efficace

Magazine
Marque
Linux Pratique
Numéro
116
|
Mois de parution
novembre 2019
|
Domaines
Résumé

Les logiciels de sécurité peuvent être complexes à comprendre et lourds à mettre en œuvre. Cela peut nous freiner dans l’usage et le déploiement d'architectures sécurisées. Mais le logiciel WireGuard veut nous réconcilier avec les solutions de sécurité. Il a pour but de créer un accès VPN performant entre deux machines et ne propose que peu de choix de configuration. En effet, son développeur, Jason A. Donenfeld a pris le parti de n'implémenter qu'un jeu restreint de protocoles cryptographiques, tous à l'état de l'art, et de ne fournir à l'utilisateur qu'une simple interface réseau. Ces choix permettent de masquer beaucoup de la complexité sous-jacente du VPN derrière cette abstraction. Et en plus de cette simplicité de configuration, WireGuard affirme aussi apporter un haut niveau de performance. Je vous propose de vérifier ensemble si cette promesse est bien tenue !

Auditer la sécurité d'une application iOS

Magazine
Marque
MISC
Numéro
106
|
Mois de parution
novembre 2019
|
Domaines
Résumé

Auditer la sécurité d'une application iOS n'est toujours pas une tâche aisée. Force est de constater que la plupart des auditeurs, amateurs de bug bounty ou autres curieux préfèrent travailler sur les applications Android malgré les récentes protections ajoutées au système d'exploitation de Google. Nous allons malgré tout essayer de présenter une méthodologie qui rend possible l'analyse orientée sécurité d'une application iOS, même sans jailbreak. Un bref rappel sera effectué pour ensuite introduire quelques outils et documentations apparues ces derniers mois.

Richelieu : solution du challenge de la DGSE

Magazine
Marque
MISC
Numéro
106
|
Mois de parution
novembre 2019
|
Domaines
Résumé

En mai 2019, la DGSE (Direction Générale de la Sécurité Extérieure) a organisé pour la première fois un challenge de sécurité informatique ouvert au public, qu’elle a baptisé Challenge Richelieu. Je vous invite à écouter la bande originale du Bureau des Légendes en fond sonore. Imprégnez-vous de cette atmosphère pleine de tension où les secrets sont rois, puis regardons ensemble ce que nous réservait ce challenge.

Par le même auteur

Attaque d'un réseau Windows avec Responder

Magazine
Marque
MISC
Numéro
85
|
Mois de parution
mai 2016
|
Domaines
Résumé
Lors du démarrage d'un test d'intrusion interne, il est possible de se retrouver dans une situation désagréable où aucune vulnérabilité ne semble exploitable dans les services accessibles. Sans un premier accès à une machine du périmètre, il peut être compliqué d'atteindre la très convoitée position d'administrateur du domaine. Cependant, dans bien des cas, il va être possible de démarrer la compromission en exploitant les protocoles de résolution de noms utilisés par Windows. L'outil Responder est fait pour ça.