Analyse du rançongiciel TeslaCrypt

Magazine
Marque
MISC
Numéro
85
|
Mois de parution
mai 2016
|
Domaines


Résumé
Début 2015, un nouveau rançongiciel a vu le jour : TeslaCrypt. Ce malware a tout d'abord ciblé des machines avec certains jeux vidéo spécifiques installés pour aujourd'hui cibler tout type de machine sous Windows. En mai 2015, des chercheurs (http://blogs.cisco.com/security/talos/teslacrypt) ont trouvé une faiblesse dans l'implémentation du déchiffrement des fichiers. Peu après cette découverte, les développeurs du malware ont implémenté une version 2.0 du rançongiciel corrigeant leur erreur. Aujourd'hui, nous sommes à la version 3.0 de ce code.

La suite est réservée aux abonnés. Déjà abonné ? Se connecter

Sur le même sujet

Introduction au dossier : éprouver la sécurité des applications mobiles

Magazine
Marque
MISC
Numéro
106
|
Mois de parution
novembre 2019
|
Domaines
Résumé

Il serait difficile de vous convaincre qu’aujourd’hui les applications mobiles ne représentent qu’une part minime de nos usages « numériques », et qu’il n’y a aucun risque de sécurité associé. La réalité est en effet bien différente, et dans le domaine des statistiques de la démesure, le volume de smartphones vendus a de quoi impressionner : plus d’un milliard par an depuis 2015.

L’intégration du « Privacy by Design » et de la SSI dans la gestion de projets en mode V ou Agile

Magazine
Marque
MISC
Numéro
106
|
Mois de parution
novembre 2019
|
Domaines
Résumé

L’analyse de l’actualité ne cesse de nous alerter sur la très faible prise en compte de la sécurité native dans un grand nombre de projets et plus particulièrement sur la sous-estimation de l’intégration des exigences de protection de la vie privée.Les articles 25 du RGPD « Protection des données dès la conception et protection des données par défaut » et 32 « Sécurité du traitement », formalisent l’obligation pour le responsable du traitement de prendre en compte les exigences juridiques et techniques pendant toutes les phases des projets de la conception jusqu’à la fin de vie du système cible.Nous nous attacherons à identifier les principaux acteurs concernés et leurs modes de concertation dans les gestions de projets en V ou Agile.Nous chercherons à souligner les points d’attention et d’amélioration dans les deux méthodes.

Élévation de privilèges sur macOS avec CVE-2018-4193

Magazine
Marque
MISC
Numéro
106
|
Mois de parution
novembre 2019
|
Domaines
Résumé

Cet article explique comment exploiter la CVE-2018-4193, une élévation de privilèges affectant les versions de macOS inférieures à 10.13.5, en moins de 10 secondes. Les différents prérequis nécessaires à la compréhension de l’exploit seront détaillés de sorte qu’aucune connaissance préalable de macOS ne soit nécessaire, ce qui permet d’aborder l’exploitation de vulnérabilités dans les démons macOS en général.

Auditer la sécurité d'une application iOS

Magazine
Marque
MISC
Numéro
106
|
Mois de parution
novembre 2019
|
Domaines
Résumé

Auditer la sécurité d'une application iOS n'est toujours pas une tâche aisée. Force est de constater que la plupart des auditeurs, amateurs de bug bounty ou autres curieux préfèrent travailler sur les applications Android malgré les récentes protections ajoutées au système d'exploitation de Google. Nous allons malgré tout essayer de présenter une méthodologie qui rend possible l'analyse orientée sécurité d'une application iOS, même sans jailbreak. Un bref rappel sera effectué pour ensuite introduire quelques outils et documentations apparues ces derniers mois.

Sondes de détection : performances, évaluations et biais

Magazine
Marque
MISC
Numéro
106
|
Mois de parution
novembre 2019
|
Domaines
Résumé

En avril 2019, l’ANSSI a qualifié les premières sondes pour assurer la supervision de sécurité de réseaux. Les opérateurs d’importance vitale (OIV), les opérateurs de services essentiels (OSE) et, d’une manière générale, les organismes opérant des fonctions sensibles disposent ainsi de produits français de confiance : Cybels Sensor de Thales et Trackwatch Full Edition de Gatewatcher.La méthodologie d’évaluation des sondes n’est, hélas, pas publique. Les ingénieurs sécurité et réseau devant intégrer ces sondes ne disposent donc pas de guides pour effectuer la recette de leur efficacité en production. Cet article propose un retour d’expérience sur l’évaluation des sondes, notamment sous l’angle de la performance. Cet aspect est, en effet, particulièrement significatif puisque le taux de détection d’une sonde diminue si elle est submergée, quand bien même elle serait équipée des meilleurs signatures et moteurs d’analyse.

Par le même auteur

Cadeaux de Noël aux reversers

Magazine
Marque
MISC
Numéro
96
|
Mois de parution
mars 2018
|
Domaines
Résumé
La fin d’année 2017 a été riche en mise à disposition de logiciels libres pour les fans de rétroconception. Dans cet article, nous allons voir deux de ces outils : cutter, une interface graphique au programme radare2 et RetDec, un décompilateur basé sur LLVM. Cet article présentera ces deux outils et leur utilisation avec un exemple dont nous possèderons le code source afin de plus facilement visualiser leur fonctionnement.

Instrumentation de machines virtuelles avec PyREBox

Magazine
Marque
MISC
Numéro
94
|
Mois de parution
novembre 2017
|
Domaines
Résumé
Qui n’a jamais rêvé de réaliser une analyse dynamique ou une session de debugging depuis l’extérieur du système cible (via l’hyperviseur ou l’émulateur) ? Qui n’a jamais rêvé de le faire en python ? Si vous vous reconnaissez dans ces deux phrases, PyREBox est fait pour vous. Cet article présente cet outil open source ainsi que son API python et comment il est possible de créer des extensions python afin d’automatiser des tâches.

Analyse du rançongiciel TeslaCrypt

Magazine
Marque
MISC
Numéro
85
|
Mois de parution
mai 2016
|
Domaines
Résumé
Début 2015, un nouveau rançongiciel a vu le jour : TeslaCrypt. Ce malware a tout d'abord ciblé des machines avec certains jeux vidéo spécifiques installés pour aujourd'hui cibler tout type de machine sous Windows. En mai 2015, des chercheurs (http://blogs.cisco.com/security/talos/teslacrypt) ont trouvé une faiblesse dans l'implémentation du déchiffrement des fichiers. Peu après cette découverte, les développeurs du malware ont implémenté une version 2.0 du rançongiciel corrigeant leur erreur. Aujourd'hui, nous sommes à la version 3.0 de ce code.

Introduction à Immunity Debugger et IDA Pro.

Magazine
Marque
MISC
Numéro
80
|
Mois de parution
juillet 2015
|
Domaines
Résumé
Que ce soit lors de recherche de vulnérabilités ou lors d'analyse de malwares, il est fréquent d'avoir recours à la rétro-ingénierie. C'est-à-dire l'analyse du code assembleur de l'objet à étudier. Cet article présente deux outils : Immunity Debugger et IDA Pro permettant respectivement de faire des analyses dynamiques et statiques. Afin de faciliter la compréhension, le malware Babar va être utilisé pour illustrer les explications.

Quand les dessins animés se « Rebelle »... Éléments de « Raiponce »...

Magazine
Marque
MISC
Numéro
79
|
Mois de parution
mai 2015
|
Domaines
Résumé
Ces mois de février et mars ont vu la médiatisation de trois malwares vraisemblablement développés par la même équipe. Un des éléments qui a fait beaucoup couler beaucoup d'encre est leurs noms : Bunny, Babar et Casper. Ces noms ont été choisis par les développeurs eux-mêmes. Je présume qu'ils doivent être fans de dessins animés ;). Cet article a pour but de décrire quelques fonctionnalités présentes dans chacun de ces trois malwares. 
Note : aucune attribution n’est évoquée dans l’article. Ce n'est pas le but de l’analyse. Cet article reste strictement dans le domaine technique.

Malware et UAC

Magazine
Marque
MISC
Numéro
78
|
Mois de parution
mars 2015
|
Domaines
Résumé
Lors de l'exécution d'un malware sur une machine cible, il est généralement intéressant d'obtenir les droits administrateur. Dans le cas de machines utilisées par des particuliers, l'utilisateur est très fréquemment déjà administrateur, mais ses processus sont exécutés avec des droits limités. C'est à ce moment que l'UAC (User Account Control) entre en jeu. Nous allons voir comment les malwares manipulent l'UAC afin de s'exécuter avec les droits administrateur.Nous ne parlerons (presque) pas d'élévation de privilèges, cet article étant basé sur le fait que l'utilisateur ciblé est dans le groupe administrateur de son poste de travail !