APT – Qui sont les attaquants ?

Magazine
Marque
MISC
Numéro
85
|
Mois de parution
mai 2016
|
Domaines


Résumé
De nombreuses publications détaillent le mode opératoire des attaques APT (Advanced Persistent Threat), ces attaques qui ciblent des entités diverses et variées afin de leur dérober leurs propriétés intellectuelles ou encore de les espionner. Ces attaques suivent généralement le même schéma connu et reconnu. Par contre, peu d’informations sont disponibles sur les attaquants. Certains chercheurs exposent des identités réelles d’attaquants, mais cela ne fournit pas forcément d’information sur les différents profils présents dans les groupes APT. Le but de cet article est de fournir une vue plus précise sur les profils composant ces groupes d’attaquants, ainsi que la façon dont ils sont structurés.

La suite est réservée aux abonnés. Déjà abonné ? Se connecter

Sur le même sujet

Investigation numérique sous macOS / HFS+

Magazine
Marque
MISC
Numéro
107
|
Mois de parution
janvier 2020
|
Domaines
Résumé

La démocratisation de l’écosystème Apple s'est réalisée à tous les niveaux (informatique de gestion, téléphone portable, wearables...) et cela n'a pas été sans éveiller l'intérêt des développeurs de logiciels malveillants. Les équipes de réponse à incident ont donc dû s'adapter afin de pouvoir apporter leur expertise dans les meilleures conditions.

Le coût de la rétro-ingénierie du silicium

Magazine
Marque
Hackable
Numéro
32
|
Mois de parution
janvier 2020
|
Domaines
Résumé

La rétro-ingénierie matérielle est une pratique qui a longtemps été réservée aux états et aux industriels, et ce, en grande partie à cause des coûts engendrés. Cependant aujourd'hui, chaque personne ayant un bagage technique suffisant peut pratiquer cet art sans avoir à dépenser des sommes astronomiques, on peut alors précisément se poser la question du coût matériel pour différentes configurations. Je vais vous présenter différents ensembles de matériels selon leurs coûts, que nous ferons correspondre à différents niveaux d'expertise en laboratoire. Cet article s'adresse donc autant aux amateurs néophytes, désireux d'acquérir la capacité de pratiquer la rétro-ingénierie matérielle, qu'aux universités voulant lancer un laboratoire dans ce domaine. Nous n'aborderons ici qu'un seul type d'attaque, celle par analyse de puces de silicium. Pour les autres types d'attaques, vous aurez généralement une seule méthode disponible et donc un seul type de matériel ou de machine, ce qui rend la chose trop spécifique pour être abordé ici.

Rançongiciels 101

Magazine
Marque
MISC
Numéro
107
|
Mois de parution
janvier 2020
|
Domaines
Résumé

Qu’ont en commun votre voisin, un fermier du Wisconsin, un centre hospitalier normand, les villes de Baltimore, de Johannesburg ou la Louisiane, la société Prosegur ? Tous ont été les victimes de ce qui en moins de dix ans est devenue une des principales menaces cyber : les rançongiciels.

Exodus Privacy – Vos applications n’auront plus de secrets pour vous

Magazine
Marque
Linux Pratique
Numéro
117
|
Mois de parution
janvier 2020
|
Domaines
Résumé

Si vous êtes soucieux de votre vie privée, Exodus Privacy pourra sans doute vous plaire. Cette application va en effet vous lister les permissions accordées aux applications installées sur votre appareil, mais aussi vous indiquer si celles-ci utilisent des pisteurs qui collecteront des données vous concernant.

Par le même auteur

Utilisation de services en ligne légitimes par les malwares

Magazine
Marque
MISC
Numéro
107
|
Mois de parution
janvier 2020
|
Domaines
Résumé

Les fraudes sur Internet, qu’elles suivent une motivation financière ou autre, nécessitent généralement de l’ingénierie sociale, ou l’utilisation de malwares. Ces derniers sont plus ou moins furtifs au niveau de leur comportement sur le poste de travail infecté, mais aussi lors de leurs communications sur le réseau avec leur contrôleur, ou serveur de « command and control » (C2). Voulant rendre leur trafic moins détectable, certains cybercriminels ont misé sur l’utilisation de plateformes et services légitimes en ligne. Bien que cette méthode ne soit pas nouvelle en soi, elle tend à être de plus en plus utilisée depuis quelques années.

Business e-mail compromise

Magazine
Marque
MISC
Numéro
87
|
Mois de parution
septembre 2016
|
Domaines
Résumé
Les fraudes ayant cours en matière de cybercriminalité sont en constante évolution. Alors qu’en ce moment nous vivons sous l’explosion médiatique générée par les rançongiciels (ransomwares), d’autres types de fraudes relativement récentes sont beaucoup plus lucratives pour certains cybercriminels. De plus, elles demandent moins de moyens afin de gagner des montants qui se chiffrent généralement en centaines de milliers, voire en millions d’euros. Il s’agit des escroqueries appelées « business e-mail compromise » outre-Manche.

Simulation d’attaque APT

Magazine
Marque
MISC
Numéro
86
|
Mois de parution
juillet 2016
|
Domaines
Résumé
Les audits de sécurité et les tests de pénétration ont toujours été nécessaires afin de connaitre les failles/vulnérabilités exploitables/problèmes d’architecture les plus importants dans les réseaux des entreprises et autres entités disposant de nombreuses machines. Néanmoins, cela ne semble plus suffisant auprès de certains décideurs, qui souhaitent maintenant savoir s’ils sont vulnérables à des attaques ciblées, également appelées APT (Advanced Persistent Threat). Quelle est la différence avec un audit traditionnel ? Pourquoi ce service ? En quoi consiste-t-il ? Autant de questions auxquelles nous allons nous efforcer de répondre dans cet article.

APT – Qui sont les attaquants ?

Magazine
Marque
MISC
Numéro
85
|
Mois de parution
mai 2016
|
Domaines
Résumé
De nombreuses publications détaillent le mode opératoire des attaques APT (Advanced Persistent Threat), ces attaques qui ciblent des entités diverses et variées afin de leur dérober leurs propriétés intellectuelles ou encore de les espionner. Ces attaques suivent généralement le même schéma connu et reconnu. Par contre, peu d’informations sont disponibles sur les attaquants. Certains chercheurs exposent des identités réelles d’attaquants, mais cela ne fournit pas forcément d’information sur les différents profils présents dans les groupes APT. Le but de cet article est de fournir une vue plus précise sur les profils composant ces groupes d’attaquants, ainsi que la façon dont ils sont structurés.

APT 101

Magazine
Marque
MISC
Numéro
79
|
Mois de parution
mai 2015
|
Domaines
Résumé
Depuis quelque temps, pas une semaine ne semble passer sans qu’il n’y ait un article, un billet de blog, ou un white paper sur le sujet des APT, que ce soit pour décrire des campagnes d’attaque, des groupes d’attaquants, analyser des malwares dédiés à ces attaques, ou malheureusement faire du marketing à peu de frais. Cependant, force est de constater que même les professionnels de l’IT sont parfois victimes de méconnaissances ou d’idées reçues sur cette problématique. Le but de cet article est donc d’exposer brièvement les premières bases de connaissance d'une attaque APT, son mode opératoire, et de définir un peu plus les différences entre compromissions classiques et APT.

Forensics : La compatibilité à la rescousse

Magazine
Marque
MISC
Numéro
68
|
Mois de parution
juillet 2013
|
Domaines
Résumé
Le domaine de l’inforensique est en perpétuelle évolution. Les systèmes d’exploitation changent, sont mis à jour, sont modifiés. Il en va de même pour les logiciels et le comportement des usagers. Cet ensemble en constante mouvance génère une charge de travail importante pour l’investigateur numérique, qui doit perpétuellement se maintenir à jour de ses connaissances.Parmi ces dernières, l’une des plus importantes est celle des différentes ruches de la base de registre des systèmes d’exploitation Windows. Elle constitue l’un des viviers les plus intéressants pour l’analyste, mais probablement le plus dense et le plus complexe.À l’intérieur de cette base se trouvent des milliers d’entrées, certaines plus obscures que d’autres. Parmi ces dernières, il en existe un certain nombre permettant de savoir si un binaire a été exécuté ou non. L’AppCompatCache en est un, qui n’est pas forcément très connu car peu documenté.