Sécurité & IPv6 : on s'était donné rendez-vous dans 10 ans

Magazine
Marque
MISC
Numéro
83
|
Mois de parution
janvier 2016
|
Domaines


Résumé

La première série d'articles dédiée au protocole IPv6 a été publiée dans MISC n°27 à la rentrée 2006. Depuis, IPv6 n'est toujours pas omniprésent, comme certains l'avaient prédit, mais beaucoup de choses ont changé. Ainsi, la plupart des OS modernes prennent en charge IPv6, et l'activent par défaut, et de nombreux fournisseurs d'accès le propose à leurs clients [ORANGE-IPV6-NOVEMBRE-2015]. Côté serveurs, IPv6 a été largement adopté pour le DNS [IPV6-PROGRESS-REPORT]. Concernant le Web, la situation est plus mitigée, et seuls 10 % des sites les plus fréquentés, d'après la société américaine Alexa, l'ont configuré. À titre indicatif, environ 10 % des utilisateurs de Google utilisent IPv6 [GOOGLE-IPV6-STATISTICS]. Cet article présente tout d'abord les changements structurels et fonctionnels du protocole IPv6. Fort de ces descriptions théoriques nécessaires, l'objectif de cet article est de s'attarder sur cinq éléments distincts, qui 10 ans plus tard, semblent les plus pertinents pour appréhender le protocole IPv6 sous l'angle de la sécurité. Il s'agit de l'espace d'adressage, du mécanisme de découverte de voisins, de la question du respect de la vie privée, des entêtes d'extension, et de l'énumération de réseaux. Afin d'illustrer le contenu, les fonctions et messages de Scapy relatifs à IPv6 sont également discutés.


La suite est réservée aux abonnés. Déjà abonné ? Se connecter

Sur le même sujet

Le principe de confiance minimale appliqué au Cloud Computing

Magazine
Marque
MISC
Numéro
110
|
Mois de parution
juillet 2020
|
Domaines
Résumé

Avoir la capacité d’identifier des utilisateurs au-delà du système d’information et d’exposer des applications sans la nécessité de passer par un lien réseau de confiance sont deux éléments nécessaires d’une approche Zero-Trust, mais ce ne sont pas forcément des éléments suffisants. Ces applications reposent sur d’autres composants d’infrastructure (comme les serveurs et systèmes de stockage virtualisés) et il est possible d’appliquer une approche de confiance minimale dans ces éléments afin de renforcer la sécurité de ces applications.L’utilisation du Cloud Computing est un bon exemple, car son modèle de responsabilités partagées nécessite une forme de confiance mutuelle entre le fournisseur et l’utilisateur, nous allons donc voir dans cet article comment appliquer un principe de confiance minimale des couches logicielles aux couches matérielles.

Les enjeux de sécurité autour d’Ethernet

Magazine
Marque
MISC
HS n°
Numéro
21
|
Mois de parution
juillet 2020
|
Domaines
Résumé

Quand nous parlons attaque, cela nous évoque souvent exploit, faille logicielle, ou même déni de service distribué. Nous allons revenir à des fondamentaux réseaux assez bas niveau, juste après le monde physique, pour se rendre compte qu’il existe bel et bien des vulnérabilités facilement exploitables par un attaquant. Nous verrons également qu’il existe des solutions pour s’en protéger.

Stack Buffer Overflow

Magazine
Marque
MISC
HS n°
Numéro
21
|
Mois de parution
juillet 2020
|
Domaines
Résumé

Cet article retrace un historique des stack buffer overflow tels qu'ils étaient exploités au début des années 2000 puis passe en détail les protections logicielles et matérielles qui ont été mises en œuvre pour les faire disparaître, ainsi que les mesures créées par les attaquants pour les contourner.

Partagez vos fichiers volumineux facilement et de manière sécurisée avec Firefox Send

Magazine
Marque
Linux Pratique
Numéro
120
|
Mois de parution
juillet 2020
|
Domaines
Résumé

Firefox Send est un service de Mozilla de partage de fichiers en ligne. Pour des utilisateurs non techniques, qui ne sauraient pas utiliser un serveur FTP ou tout autre partage réseau, c’est une très bonne alternative web pour mettre en ligne des fichiers volumineux de manière simple. Il existe déjà de nombreux services similaires, parfois gratuits et souvent propriétaires. Dans cet article, nous allons voir comment utiliser ce service pour partager de manière sécurisée vos fichiers, et surtout pour héberger votre instance.

Introduction à Zero Trust 

Magazine
Marque
MISC
Numéro
110
|
Mois de parution
juillet 2020
|
Domaines
Résumé

La sécurité informatique adore les modes. Le « Zero Trust » fait partie de ces concepts qui sont devenus populaires du jour au lendemain. Et comme le sexe chez les adolescents, « tout le monde en parle, personne ne sait réellement comment le faire, tout le monde pense que tous les autres le font, alors tout le monde prétend le faire* ».

Anti-leurrage et anti-brouillage de GPS par réseau d’antennes

Magazine
Marque
MISC
Numéro
110
|
Mois de parution
juillet 2020
|
Domaines
Résumé

La localisation, la navigation et le transfert de temps (PNT) par constellation de satellites, et notamment le Système de Positionnement Global (GPS), sont devenus omniprésents dans notre quotidien. Le brouillage – volontaire ou non – et le leurrage de ces signaux très faibles sont désormais accessibles à tout le monde, mais les subir n’est pas une fatalité : nous allons aborder les méthodes pour se protéger de tels désagréments afin de retrouver les services d’origine en annulant ces interférants par une approche multi-antennes.

Par le même auteur

Usurpations de préfixes en BGP

Magazine
Marque
MISC
Numéro
90
|
Mois de parution
mars 2017
|
Domaines
Résumé

Le sujet des usurpations de préfixes en BGP (en anglais BGP hijacking) est récemment revenu au goût du jour à travers différents rapports publics décrivant leurs utilisations dans un but offensif. Cet article propose de faire le point sur ce sujet en commençant par des rappels sur BGP et le contexte des usurpations récentes. Il décrit ensuite les mécanismes de détection et de prévention qu'il est possible de mettre en œuvre.

Sécurité & IPv6 : on s'était donné rendez-vous dans 10 ans

Magazine
Marque
MISC
Numéro
83
|
Mois de parution
janvier 2016
|
Domaines
Résumé

La première série d'articles dédiée au protocole IPv6 a été publiée dans MISC n°27 à la rentrée 2006. Depuis, IPv6 n'est toujours pas omniprésent, comme certains l'avaient prédit, mais beaucoup de choses ont changé. Ainsi, la plupart des OS modernes prennent en charge IPv6, et l'activent par défaut, et de nombreux fournisseurs d'accès le propose à leurs clients [ORANGE-IPV6-NOVEMBRE-2015]. Côté serveurs, IPv6 a été largement adopté pour le DNS [IPV6-PROGRESS-REPORT]. Concernant le Web, la situation est plus mitigée, et seuls 10 % des sites les plus fréquentés, d'après la société américaine Alexa, l'ont configuré. À titre indicatif, environ 10 % des utilisateurs de Google utilisent IPv6 [GOOGLE-IPV6-STATISTICS]. Cet article présente tout d'abord les changements structurels et fonctionnels du protocole IPv6. Fort de ces descriptions théoriques nécessaires, l'objectif de cet article est de s'attarder sur cinq éléments distincts, qui 10 ans plus tard, semblent les plus pertinents pour appréhender le protocole IPv6 sous l'angle de la sécurité. Il s'agit de l'espace d'adressage, du mécanisme de découverte de voisins, de la question du respect de la vie privée, des entêtes d'extension, et de l'énumération de réseaux. Afin d'illustrer le contenu, les fonctions et messages de Scapy relatifs à IPv6 sont également discutés.

Plus dur, meilleur, plus fort avec Scapy !

Magazine
Marque
MISC
HS n°
Numéro
11
|
Mois de parution
juin 2015
|
Domaines
Résumé
Développé par Philippe Biondi, Scapy est un outil écrit en Python facilitant la création de paquets, ainsi que leurs envois et leurs réceptions sur le réseau. En dépit d'une documentation exemplaire, la rumeur veut que Scapy soit lent. S'il est vrai que les performances ne sont pas tout le temps au rendez-vous, il faut rappeler que Scapy a été développé pour permettre un prototypage rapide et une interaction complète avec les paquets émis et reçus. Par conséquent, un nombre important de « détails » sont silencieusement gérés par Scapy, comme le choix de l'adresse IP source ou le calcul des checksums. Cet article présente différents trucs et astuces [1] permettant d'améliorer sensiblement ses performances sous Linux. Il s'adresse aux utilisateurs avancés de Scapy.

Tour d'horizon du Wi-Fi à Paris

Magazine
Marque
MISC
Numéro
41
|
Mois de parution
janvier 2009
|
Domaines
Résumé

Contrairement à d'autres technologies sans fil, le déploiement des réseaux 802.11 n'est pas limité aux opérateurs de télécommunications ou aux entreprises. Les utilisateurs peuvent ainsi facilement installer des points d'accès à leur domicile. Cet article fait le bilan sur les données obtenues lors d'une campagne de warwalking dans deux arrondissements de Paris entre août et octobre 2007. Deux résultats importants découlent de l'analyse de ces données : 1. Seulement 7% des réseaux Wi-Fi ne sont pas protégés. 2. 90% des points d'accès détectés correspondent à des box.