Élévation de privilèges sur Ubuntu Desktop

Magazine
Marque
MISC
Numéro
83
|
Mois de parution
janvier 2016
|
Domaines


Résumé
Le 7 octobre 2015, un mail [1] a été envoyé à l'équipe sécurité d'Ubuntu pour rapporter une vulnérabilité dans le logiciel Apport [2] permettant à un attaquant d'élever ses privilèges. Apport est un logiciel en Python développé par Canonical pour afficher des informations à l'utilisateur lors du crash d'un programme, et avec son accord remonter ces informations aux développeurs d'Ubuntu.

La suite est réservée aux abonnés. Déjà abonné ? Se connecter

Sur le même sujet

Zero Trust : anti-SOC, tu perds ton sang froid ?

Magazine
Marque
MISC
Numéro
110
|
Mois de parution
juillet 2020
|
Domaines
Résumé

Les security operation centers, au sens large, sont aujourd’hui au cœur des systèmes d’information des entreprises. En revanche, beaucoup adoptent encore et toujours une approche traditionnelle de la sécurité du SI. Comment le paradigme Zero Trust va-t-il impacter nos supervisions ? Repensons un peu à toutes ces années de service pour voir ce que Zero Trust peut apporter au SOC, et réciproquement comment ces derniers peuvent accompagner la transition.

Anti-leurrage et anti-brouillage de GPS par réseau d’antennes

Magazine
Marque
MISC
Numéro
110
|
Mois de parution
juillet 2020
|
Domaines
Résumé

La localisation, la navigation et le transfert de temps (PNT) par constellation de satellites, et notamment le Système de Positionnement Global (GPS), sont devenus omniprésents dans notre quotidien. Le brouillage – volontaire ou non – et le leurrage de ces signaux très faibles sont désormais accessibles à tout le monde, mais les subir n’est pas une fatalité : nous allons aborder les méthodes pour se protéger de tels désagréments afin de retrouver les services d’origine en annulant ces interférants par une approche multi-antennes.

Collectez et exploitez les métriques de votre système avec Collectd

Magazine
Marque
Linux Pratique
HS n°
Numéro
47
|
Mois de parution
juillet 2020
|
Domaines
Résumé

Par défaut, votre système journalise dans différents fichiers les événements qui se passent vous permettant de déceler une activité anormale et autre plantage. Mais vous avez aussi besoin de collecter des métriques de votre système et de ses applications, et de générer les graphiques associés. Car c’est seulement grâce à ces données et graphiques que vous pourrez faire de l’analyse de performance pour détecter les goulots d’étranglement, ou faire de la gestion de capacité en prédisant la future charge système. Un des moyens les plus simples de collecter des données d’un serveur est d’utiliser le démon Collectd.

Sockets, paquets, captures réseau : quelques outils pour les manipuler

Magazine
Marque
MISC
HS n°
Numéro
21
|
Mois de parution
juillet 2020
|
Domaines
Résumé

Qu’il s’agisse d’aller changer un bit dans l’en-tête IP d’un paquet, de faire des statistiques sur une capture réseau, de faire un MITM ou d’aller mettre en écoute un port pour faire un reverse shell pas cher, il convient de s’outiller correctement. Cet article vous présente un tour d’horizon de quelques outils et astuces indispensables pour qui voudrait maîtriser un peu plus ce qui se passe au niveau réseau.

Hébergement privé de dépôts Git

Magazine
Marque
GNU/Linux Magazine
HS n°
Numéro
109
|
Mois de parution
juillet 2020
|
Domaines
Résumé

Nous allons voir comment mettre en place un hébergement de dépôts Git privé indépendant et évolutif, avec seulement trois containers. Cela comprendra une interface web, la possibilité de gérer plusieurs utilisateurs, organisations et leurs dépôts, qu’ils soient privés ou publics.

Par le même auteur

Élévation de privilèges sur Ubuntu Desktop

Magazine
Marque
MISC
Numéro
83
|
Mois de parution
janvier 2016
|
Domaines
Résumé
Le 7 octobre 2015, un mail [1] a été envoyé à l'équipe sécurité d'Ubuntu pour rapporter une vulnérabilité dans le logiciel Apport [2] permettant à un attaquant d'élever ses privilèges. Apport est un logiciel en Python développé par Canonical pour afficher des informations à l'utilisateur lors du crash d'un programme, et avec son accord remonter ces informations aux développeurs d'Ubuntu.

Exploitation stable d'une vulnérabilité Flash

Magazine
Marque
MISC
Numéro
57
|
Mois de parution
septembre 2011
|
Domaines
Résumé
Une attaque exploitant une vulnérabilité 0day dans Adobe Flash Player a été observée in the wild fin octobre 2010 [1] [2]. Les exploits rencontrés utilisaient une technique grossière de heap spraying pour parvenir à exécuter un code arbitraire. Haifei Li a présenté à CanSecWest 2011 [3] une méthode d'exploitation stable de cette vulnérabilité pouvant être étendue à d'autres bugs du player Flash, comme l'a montré Vupen [4].

CakePHP – corruption du cache

Magazine
Marque
MISC
Numéro
54
|
Mois de parution
mars 2011
|
Domaines
Résumé
CakePHP est un framework libre écrit en PHP reprenant les concepts du projet Ruby on Rails pour produire des applications web. Un advisory a été publié le 14 novembre 2010 par Felix Wilhelm [1] après avoir reporté la vulnérabilité aux développeurs. Celle-ci permet à un attaquant de contrôler les fichiers de cache de l'application, entraînant une exécution de code PHP.

Exploitation du décodeur de fonte WOFF de Firefox

Magazine
Marque
MISC
Numéro
50
|
Mois de parution
juillet 2010
|
Domaines
Résumé

Le 22 mars 2010, la fondation Mozilla a publié un bulletin de sécurité indiquant la correction d'une nouvelle faille de sécurité [1]. Reportée par Evgeny Legerov, elle affecte la version 3.6 de Firefox et a été corrigée dans la version 3.6.2. D'après ce bulletin, le décodeur WOFF contiendrait un integer overflow dans la fonction de décompression des fontes résultant sur un heap overflow dans certains cas : l'utilisation d'une fonte malformée pourrait provoquer le crash du navigateur et entraîner l'exécution d'un code arbitraire. La suite de cet article détaille l'origine de la vulnérabilité et les techniques utilisées pour l'exploiter.

Fasync use-after-free

Magazine
Marque
MISC
Numéro
48
|
Mois de parution
mars 2010
|
Domaines
Résumé

Le 14 janvier 2010, Tavis Ormandy a annoncé sur la liste de diffusion Full-Disclosure la découverte d'une vulnérabilité [1] touchant les versions du noyaux Linux >= 2.6.28, et publié un proof of concept [2] provoquant le freeze du système. Cette vulnérabilité est de type use after free : une zone de mémoire est libérée, mais reste référencée par un pointeur. xorl a publié sur son blog le jour même une analyse succincte de cette vulnérabilité [3]. Nous verrons dans la suite de cet article comment l'exploiter afin d'élever ses privilèges.