Édito : De l’acceptation du risque résiduel

Magazine
Marque
MISC
Numéro
83
Mois de parution
janvier 2016


Résumé

Suite au massacre de Virginia Tech en 2007, Bruce Schneier publia un billet dans Wired intitulé « Virginia Tech Lesson : Rare Risks Breed Irrational Responses » [1]. Il y expliquait combien il était difficile d’évaluer les risques et à quel point notre perception était biaisée. Aussi dangereuses et meurtrières que puissent être certaines menaces, leur rareté induit un risque relativement faible comparé à d’autres menaces que nous sous-évaluons. Schneier explique que paradoxalement nous avons tendance à surévaluer le risque des événements rares et à adopter des mesures de sécurité irrationnelles lorsqu’ils se produisent.


Chaque année, 3 000 à 4 000 personnes en France meurent sur les routes [2]. C’est un risque auquel nous avons fini par nous habituer et les mesures qui visent à le réduire (augmentation des contrôles et du montant des amendes, diminution des vitesses maximales autorisées…) ne manquent pas d’entraîner de fortes réactions d'opposition du public...

Cet article est réservé aux abonnés. Il vous reste 90% à découvrir.
à partir de 21,65€ HT/mois/lecteur pour un accès 5 lecteurs à toute la plateforme
J'en profite