Édito : Auto-nécrologie d'un rédacteur en chef (mais pas que)

Magazine
Marque
MISC
Numéro
77
Mois de parution
janvier 2015


Résumé

Après de nombreuses années au service de MISC en tant que rédacteur en chef, il nous quitte. Certains diront « enfin », les plus joueurs qu'il nous double. En tout cas, il en avait une belle paire et se défonça pour ce magazine au point de se mettre carpette. Enfin ... tapis. C'est donc avec émotion, tremblant, chancelant, limite brelan, que je rédige ce dernier édito, cette auto-nécrologie.


Résumé pour les pressés : ô range, ô désespoir, ô vieillesse ennemie ! 

Malgré un QI avoisinant les 0x539, il tomba tardivement dans la sécurité, en 1996 pour ses 24 ans. Certains lecteurs n'étaient même pas nés (escalope). Il considéra savoir faire des trucs seulement 5 ans plus tard. Puis vinrent 7-8 années « faciles » où il apprit autant qu'il pratiqua. Depuis, il est sur la pente descendante au niveau technique (enfin, grâce à son arthrite, il la descend lentement) et ascendante au niveau social (il parle même avec des commerciaux). Maintenant, il « hacke » des humains et le système autant que possible : bref, il est à la fin. Et pourtant, il continue à apprendre et à avancer : pourquoi ? 

Premier âge : salut baby, ça hack ? 

Il commença par expérimenter la « sécurité » sur l'énorme réseau de l'INRIA (surtout la baie b) pendant sa thèse. Il pouvait jouer, découvrir, tester avec talc, pratiquement tout était permis tant qu'il ne...

Cet article est réservé aux abonnés. Il vous reste 91% à découvrir.
à partir de 21,65€ HT/mois/lecteur pour un accès 5 lecteurs à toute la plateforme
J'en profite