Les défis de sécurité de l'internet des objets pour le B2B et B2C

Magazine
Marque
MISC
Numéro
75
Mois de parution
septembre 2014
Domaines


Résumé
Même si le concept d’IdO (Internet des Objets) existe depuis environ 15 ans, ce n’est que depuis les quelques dernières années qu’il captive l’attention du grand public. Selon Gartner, il y aura dans le monde en 2020, environ 26 milliards d’appareils connectés qui mesureront et contrôleront tout ce qui aurait de l’intérêt pour l’humanité.Les IdO vont grandement améliorer les processus des entreprises dans leurs activités commerciales et la manière dont le service sera proposé aux consommateurs. En contrepartie, les frontières aujourd’hui sécurisées entre entreprises (intranet) vont s’effondrer et les données vont transiter sur internet (ce dernier n’ayant pas été conçu dans un esprit de sécurité).Dans cet article, nous allons tenter de donner une vue d’ensemble sur la façon dont les activités commerciales des entreprises et les consommateurs vont bénéficier des IdO, les défis que l’on peut déjà distinguer et les solutions possibles.

1. Introduction

IdO regroupe les objets du quotidien que l'on peut lire, reconnaître, localiser, adresser et contrôler via Internet. Les appareils que nous appelons communément terminaux (c'est-à-dire les appareils permettant aux utilisateurs d'accéder à des réseaux tels que les téléphones mobiles, les ordinateurs personnels, etc.), les produits de consommation du quotidien et même les éléments d'information (tels que les fichiers audio, vidéos, documents, pages web, etc.) sont des objets dans IdO. En bref, quoique ce soit qui ait un « intérêt » peut être classifié en tant qu'objet dans IdO.

Afin que ces objets puissent communiquer entre eux ou communiquer avec un réseau, il est nécessaire d'avoir un support pour les données. Ce support peut être embarqué ou fixé aux entités elles-mêmes. Tags RFID (Radio Frequency Identifiers), codes à barres, capteurs, etc., sont des exemples caractéristiques de supports de données, permettant d'accéder à des...

Cet article est réservé aux abonnés. Il vous reste 96% à découvrir.
à partir de 21,65€ HT/mois/lecteur pour un accès 5 lecteurs à toute la plateforme
J'en profite


Articles qui pourraient vous intéresser...

Où en est-on du Pearl Harbor numérique ?

Magazine
Marque
MISC
Numéro
114
Mois de parution
mars 2021
Domaines
Résumé

Emblème du marketing par la peur pour les uns, cygne noir pour les autres, cette appellation désigne l’éventualité d’une attaque informatique éclair contre un pays et qui serait paralysante pour son économie. Le terme fait couler de l’encre depuis au moins 20 ans [1] et nourrit moult fantasmes. Mais sont-ce des fantasmes ? D’aucuns diraient que si en 20 ans il ne s’est rien passé, c’est probablement qu’il y a eu un alarmisme exagéré.

La téléportation, de la fiction au SDN

Magazine
Marque
MISC
Numéro
114
Mois de parution
mars 2021
Domaines
Résumé

L’art de se téléporter n’est plus réservé au cinéma ! Suite au développement de nouveaux paradigmes tels que le SDN, facilitant le déploiement de firewalls, la sécurité du plan de données a considérablement augmenté. Mais est-il possible d’éviter ces points de passage pour exfiltrer des données entre deux extrémités d’un réseau ? Au lieu de chercher un trou dans le mur, ne serait-il pas plus simple de trouver un moyen de le contourner ? C’est là l’ambition des techniques de téléportation. Nous explorerons les différentes techniques exploitant ce concept, puis nous reproduirons l’une de celles-ci sur un contrôleur SDN, ONOS.

Les protections des Secure Elements contre les attaques physiques

Magazine
Marque
MISC
Numéro
114
Mois de parution
mars 2021
Domaines
Résumé

Écrire du code sécurisé sans bug ni vulnérabilité n’est pas suffisant pour protéger un système contre des attaques matérielles. Les circuits sécurisés, ou Secure Elements, sont de vraies forteresses numériques capables de résister à des attaques évoluées, qui requièrent parfois des moyens colossaux. Que se cache-t-il derrière ces petites puces ?

Les environnements sécurisés

Magazine
Marque
MISC
Numéro
114
Mois de parution
mars 2021
Domaines
Résumé

De plus en plus de téléphones et d’objets connectés intègrent un mode d’exécution ou une puce dédiée à la sécurité. Entre les TEE, Secure Enclave, Titan, TPM, cryptoprocesseur, etc. il devient compliqué de s’y retrouver. Pourquoi cette multiplication des puces ? Est-ce vraiment plus sûr ? Cet article tente de répondre à ces questions.

Spectre, 3 ans après

Magazine
Marque
MISC
Numéro
114
Mois de parution
mars 2021
Domaines
Résumé

Spectre, et son pendant Meltdown, est une faille qui repose sur l’architecture moderne de nos processeurs. Dans cet article, nous verrons l’impact que cette vulnérabilité a eu sur le développement d’applications web.