La sécurité des SAN

Magazine
Marque
MISC
Numéro
75
Mois de parution
septembre 2014
Domaines


Résumé
Les SAN, ces réseaux mystérieux qui hébergent les données les plus confidentielles des entreprises... Méconnus par la majorité et considérés comme extrêmement sûrs… Ils ne le sont dans les faits pas tant que cela. Plus souvent protégés par l'isolation physique et la méconnaissance, ces réseaux se retrouvent de plus en plus exposés via la forte consolidation qui s'est effectuée ces dernières années au niveau des infrastructures, sans compter la convergence LAN/SAN. Après quelques explications sur le fonctionnement des SAN, cet article aborde les attaques possibles puis présente les différents axes de sécurisation.

1. Un SAN c’est quoi ?

1.1 Définition

Le SAN (Storage Area Network) c'est d'abord un réseau et une couche de protocoles pour transporter des trames SCSI (protocole d'accès disque en mode bloc à l'instar d'IDE ou SATA) entre des serveurs et des baies de disques.

Les SAN sont apparus avec les besoins de consolidation du stockage et constituent actuellement un élément incontournable de la majorité des data centers. Les alternatives sont le DAS (Directly Attached Storage) et le NAS (Network Attached Storage).

Les SAN classiques s'appuient sur FC (Fibre Channel), dont la hiérarchie des protocoles est assez proche du modèle OSI, et qui est défini par le comité T11 de l'INCITS [1]. Ces différents protocoles sont spécifiés dans les normes FC-BB-x (x étant le numéro de révision).

Les SAN peuvent toutefois également s'appuyer sur Ethernet ou encore IP. La figure 1 permet de comparer simplement les différents modèles d'accès au stockage.

1.2 Zoom sur SCSI

SCSI (Small Computer...

Cet article est réservé aux abonnés. Il vous reste 95% à découvrir.
à partir de 21,65€ HT/mois/lecteur pour un accès 5 lecteurs à toute la plateforme
J'en profite


Articles qui pourraient vous intéresser...

Où en est-on du Pearl Harbor numérique ?

Magazine
Marque
MISC
Numéro
114
Mois de parution
mars 2021
Domaines
Résumé

Emblème du marketing par la peur pour les uns, cygne noir pour les autres, cette appellation désigne l’éventualité d’une attaque informatique éclair contre un pays et qui serait paralysante pour son économie. Le terme fait couler de l’encre depuis au moins 20 ans [1] et nourrit moult fantasmes. Mais sont-ce des fantasmes ? D’aucuns diraient que si en 20 ans il ne s’est rien passé, c’est probablement qu’il y a eu un alarmisme exagéré.

Les protections des Secure Elements contre les attaques physiques

Magazine
Marque
MISC
Numéro
114
Mois de parution
mars 2021
Domaines
Résumé

Écrire du code sécurisé sans bug ni vulnérabilité n’est pas suffisant pour protéger un système contre des attaques matérielles. Les circuits sécurisés, ou Secure Elements, sont de vraies forteresses numériques capables de résister à des attaques évoluées, qui requièrent parfois des moyens colossaux. Que se cache-t-il derrière ces petites puces ?

Les environnements sécurisés

Magazine
Marque
MISC
Numéro
114
Mois de parution
mars 2021
Domaines
Résumé

De plus en plus de téléphones et d’objets connectés intègrent un mode d’exécution ou une puce dédiée à la sécurité. Entre les TEE, Secure Enclave, Titan, TPM, cryptoprocesseur, etc. il devient compliqué de s’y retrouver. Pourquoi cette multiplication des puces ? Est-ce vraiment plus sûr ? Cet article tente de répondre à ces questions.

Le Bruit de fond d'Internet

Magazine
Marque
MISC
Numéro
114
Mois de parution
mars 2021
Domaines
Résumé

Le nombre et la variété des ressources exposées sur Internet sont sans précédent. Leurs firmware ou OS sont, eux, très souvent des clones. Cette conjonction de facteurs ouvre de nombreuses opportunités pour les pirates.