Introduction au dossier : Objets connectés : Rise of the light bulb

Magazine
Marque
MISC
Numéro
75
|
Mois de parution
septembre 2014
|
Domaines


Résumé

Depuis le début du déploiement d'IPv6, on se demande comment on va bien pouvoir saturer 128 bits d’adressage. La Nature ayant horreur du vide, une bande d'individus sans aucune notion d'ordre de grandeur a décidé de connecter tout ce qui est assez grand pour contenir une antenne, afin de La contenter (la nature, pas l'antenne). À moins que ce ne soit pour accélérer l'abandon d'IPv4…


La suite est réservée aux abonnés. Déjà abonné ? Se connecter

Sur le même sujet

Amélioration de l’infrastructure

Magazine
Marque
Linux Pratique
HS n°
Numéro
48
|
Mois de parution
septembre 2020
|
Domaines
Résumé

Notre serveur est en place et notre intranet est entièrement fonctionnel ! Il est temps, maintenant, d’aller plus loin et de s’assurer qu’il fonctionne aussi efficacement que possible et de se faciliter, autant que possible aussi, sa maintenance. Dans la même idée, nous allons aussi en profiter pour mettre en place des sauvegardes afin de nous prémunir d’une éventuelle perte des données du wiki.

Covid-19, télétravail : mise en œuvre d’accès distants sécurisés pour se rapprocher du SI

Magazine
Marque
MISC
Numéro
111
|
Mois de parution
septembre 2020
|
Domaines
Résumé

Les mesures de confinement prises par le gouvernement mi-mars 2020 pour contrer la propagation du Covid-19 ont poussé les entreprises et administrations de toutes tailles à promouvoir le télétravail. Cet article présente le retour d’expérience d’une partie de l’équipe EDF en charge des « accès distants sécurisés » pendant cette période.

Installation du serveur à l’aide d’Ansible

Magazine
Marque
Linux Pratique
HS n°
Numéro
48
|
Mois de parution
septembre 2020
|
Domaines
Résumé

Comme annoncé dans l’introduction de ce dossier, nous allons documenter l’installation et la configuration de notre serveur RHEL à l’aide du fichier de configuration Ansible (que l’on nomme « playbook »). Afin de nous assurer que le lecteur dispose de tous les éléments nécessaires à la bonne compréhension du contenu de ce numéro spécial, nous allons donc commencer par un rapide tour d’horizon de cet outil.

Comment mettre en place un serveur NIS

Magazine
Marque
Linux Pratique
Numéro
121
|
Mois de parution
septembre 2020
|
Domaines
Résumé

Tout administrateur réseau qui se respecte se doit de mettre en place un système qui permettra aux utilisateurs de travailler sur des postes de manière efficace. Pour ce faire, l’une des toutes premières actions sera de s’authentifier sur le réseau. Pour les organisations importantes avec de nombreux utilisateurs, il sera très pratique d’utiliser un serveur LDAP (Lightweight Directory Access Protocol). Mais bien souvent, pour de petites structures ou des classes, il sera beaucoup plus simple et rapide d’utiliser un serveur NIS (Network Information System). Cet article vous propose de passer en revue les différentes étapes de l’installation et de la configuration d’une telle machine sous GNU/Linux, ainsi que des postes clients qui y seront reliés.

Sécurisation du serveur

Magazine
Marque
Linux Pratique
HS n°
Numéro
48
|
Mois de parution
septembre 2020
|
Domaines
Résumé

Notre serveur RHEL est désormais fin prêt à être utilisé et maintenu, sans peine et de manière confortable. Cependant, notre travail n’est pas terminé. Il nous reste encore un élément crucial à valider : nous assurer que le serveur est aussi sûr et protégé que possible face à un éventuel assaillant mal attentionné.

Détection d'anomalies par ACP

Magazine
Marque
MISC
Numéro
111
|
Mois de parution
septembre 2020
|
Domaines
Résumé

Retour de vacances. L’analyse du SIEM après un mois d’absence montre que dix incidents ont été déclenchés sur la base des alertes automatiques et ont pu être gérés convenablement par la chaîne de traitement d’incidents. Tout est-il sous contrôle ? Un analyste aimerait rapidement s’en assurer en complétant cette supervision par sa propre analyse du mois écoulé. Mais par où commencer ? Il est inenvisageable de regarder un mois de logs « rapidement » et d’autant plus quand on ne sait pas précisément ce que l’on cherche… Une solution possible est de recourir à des outils statistiques qui permettent d’identifier des périodes d’activité atypiques sur lesquelles concentrer son analyse. L’analyse en composantes principales (ACP ou PCA en anglais) est une méthode statistique qui peut répondre relativement efficacement à cette problématique. L’article présente cette méthode et son apport dans la détection d’anomalies, en prenant comme exemple l’analyse de flux réseaux.

Par le même auteur

Introduction au dossier : Des achats en toute sécurité : comment faciliter les échanges tout en évitant la fraude ?

Magazine
Marque
MISC
Numéro
77
|
Mois de parution
janvier 2015
|
Domaines
Résumé

Une nouvelle année commence, et si j'ai souhaité à ma famille, à mes amis, santé et réussite (ce que je vous souhaite aussi amis lecteurs), je n'ai pas particulièrement pensé à leur souhaiter une année sans fraude bancaire. Pourtant la plupart d'entre nous sortent à peine d'une période d'application frénétique d'un comportement, qu'on pourrait juger à risque, développé tout au long de l'année : l'utilisation insouciante de la carte bancaire.

Introduction au dossier : In the Cloud : Do electric sheep jump over a virtual fence ?

Magazine
Marque
MISC
Numéro
76
|
Mois de parution
novembre 2014
|
Domaines
Résumé

Depuis le début du développement du marché du Cloud Français, je me dis que les paradigmes technologiques ça s'en va et ça revient, c'est fait de tout petits riens. En effet, le Cloud c'est juste une architecture client/serveur un peu évoluée, ça existe depuis les années cinquante [1], mais à l'époque ça s'appelait le time-sharing.

Introduction au dossier : Objets connectés : Rise of the light bulb

Magazine
Marque
MISC
Numéro
75
|
Mois de parution
septembre 2014
|
Domaines
Résumé

Depuis le début du déploiement d'IPv6, on se demande comment on va bien pouvoir saturer 128 bits d’adressage. La Nature ayant horreur du vide, une bande d'individus sans aucune notion d'ordre de grandeur a décidé de connecter tout ce qui est assez grand pour contenir une antenne, afin de La contenter (la nature, pas l'antenne). À moins que ce ne soit pour accélérer l'abandon d'IPv4…