pwntools – la boîte à outils pour CTF

Magazine
Marque
MISC
Numéro
73
|
Mois de parution
mai 2014
|
Domaines


Résumé
Lors d'un CTF, le temps est un facteur crucial, les équipes doivent résoudre les épreuves le plus rapidement possible pour finir avant les autres, mais aussi pour remporter le plus de points possible. Ainsi, chaque grande équipe possède son propre attirail d'outils pour faciliter et accélérer la résolution de certaines épreuves. Certains de ces outils ont même été rendus publics comme pwntools le « framework » utilisé par l'équipe pwnies. Cet article propose d'étudier ce dernier.

La suite est réservée aux abonnés. Déjà abonné ? Se connecter

Sur le même sujet

Introduction au dossier : Sécurité des navigateurs web : où en sommes-nous ?

Magazine
Marque
MISC
Numéro
108
|
Mois de parution
mars 2020
|
Domaines
Résumé

Il y a maintenant 5 ans, MISC dédiait un dossier complet à la sécurité des navigateurs web [1]. Il y était traité de sandboxing sous Firefox, de JIT, de cloisonnement JavaScript, d’exploitation du navigateur Chrome sous Android. Une grande partie de ce qui a été écrit à l’époque est encore en partie valide et je vous invite à y jeter un œil si vous ne connaissez pas déjà ce dossier.

Un œil technique sur les sanctions de la CNIL

Magazine
Marque
MISC
Numéro
108
|
Mois de parution
mars 2020
|
Domaines
Résumé

Près de trois quarts des sanctions prononcées par la Commission Nationale de l’Informatique et des Libertés (CNIL) ont parmi leurs causes des vulnérabilités techniques de sécurité. À partir de ce constat, et au prisme de notre expérience à la fois en cybersécurité technique et en protection des données à caractère personnel, nous avons analysé les sanctions de la CNIL publiées sur le site https://www.legifrance.gouv.fr/. Nous avons notamment établi une correspondance avec les catégories de vulnérabilités techniques identifiées dans la nomenclature du top 10 de l'OWASP 2017 (Open Web Application Security Project). Nous avons également étudié les fuites de données majeures survenues en Europe et dans le monde. Il en ressort que les vulnérabilités les plus communes sont liées à l’authentification, au contrôle d’accès et à la protection des données au repos et en transit.

De l’audit de code pendant un Red Team ?

Magazine
Marque
MISC
Numéro
108
|
Mois de parution
mars 2020
|
Domaines
Résumé

Pendant un Red Team, l’exhaustivité des découvertes est mise de côté pour privilégier l’efficacité en se concentrant sur l’identification des vulnérabilités à fort impact permettant de mettre rapidement un pied dans le système d’information ciblé.

Tomoyo, le contrôle d’accès facile

Magazine
Marque
GNU/Linux Magazine
Numéro
235
|
Mois de parution
mars 2020
|
Domaines
Résumé

Par un contrôle fin des accès aux fichiers, les logiciels de type Mandatory Access Control (MAC) permettent de lutter efficacement contre le piratage et le vol de données. Tomoyo-linux propose une alternative simple d’utilisation à SELinux.

Par le même auteur

pwntools – la boîte à outils pour CTF

Magazine
Marque
MISC
Numéro
73
|
Mois de parution
mai 2014
|
Domaines
Résumé
Lors d'un CTF, le temps est un facteur crucial, les équipes doivent résoudre les épreuves le plus rapidement possible pour finir avant les autres, mais aussi pour remporter le plus de points possible. Ainsi, chaque grande équipe possède son propre attirail d'outils pour faciliter et accélérer la résolution de certaines épreuves. Certains de ces outils ont même été rendus publics comme pwntools le « framework » utilisé par l'équipe pwnies. Cet article propose d'étudier ce dernier.

Netusse, fuzzer de noyaux depuis 2006

Magazine
Marque
MISC
Numéro
64
|
Mois de parution
novembre 2012
|
Domaines
Résumé
Netusse est un fuzzer de sockets qui casse des noyaux depuis 2006. Cet exploit corner commence par décrire l'histoire et le fonctionnement interne de netusse puis présente quelques vulnérabilités intéressantes trouvées avec ce fuzzer et termine enfin par l'exploitation d'une de ces vulnérabilités sur OpenBSD.

OSSEC, un HIDS qui fait le café

Magazine
Marque
GNU/Linux Magazine
Numéro
128
|
Mois de parution
juin 2010
|
Résumé
Tripwire, AIDE, Samhain sont des noms dont vous avez déjà sûrement entendu parler. En effet, ceux sont les trois « Host based Intrusion Detection System » (HIDS) libres les plus répandus, qui sont mentionnés à chaque article traitant de sécurité. Le problème de ces trois HIDS est qu'ils se limitent uniquement à vérifier l'intégrité de certains fichiers de la machine qu'ils protègent et cela n'est bien évidemment pas suffisant. Ainsi, on retrouve généralement en plus de ces outils, des programmes comme rkhunter ou logcheck pour détecter la présence de rootkits sur le système et détecter des comportements étranges à travers l'analyse des logs, deux choses que ces trois HIDS ne sont pas capables de faire. Dans cet article, nous verrons qu'il existe un HIDS libre qui remplit toutes les fonctionnalités nécessaires pour protéger efficacement une ou un ensemble de machines. Cet HIDS se nomme OSSEC.

Simuler simplement des réseaux touffus avec Netkit

Magazine
Marque
GNU/Linux Magazine
Numéro
121
|
Mois de parution
novembre 2009
|
Résumé
Cet article a pour but de présenter le projet Netkit, un projet venu du pays des pizzas pour venir en aide aux pauvres administrateurs qui se cassent la tête à mettre en place des maquettes réseau complexes afin de réaliser diverses expérimentations.

Les nouveautés de FreeBSD 8.0

Magazine
Marque
GNU/Linux Magazine
Numéro
121
|
Mois de parution
novembre 2009
|
Résumé
À l'heure où vous lisez ces lignes, des lutins plus ou moins verts traversent le world wide web pour transporter des morceaux de la dernière version stable du système d'exploitation à la bouboule rouge, j'ai nommé FreeBSD. En effet, actuellement en première release candidate depuis quelques semaines, la version 8.0 devrait pointer le bout de son nez dans peu de temps. Cette version apporte son gros lot de nouvelles fonctionnalités et de changements qui sont, pour les plus croustillants d'entres eux, décrits dans cet article.À l'instar de l'article publié à la suite de la sortie de la 7.0, cet article décrit les fonctionnalités les plus intéressantes qui ont été intégrées dans cette nouvelle version majeure de FreeBSD. L'article est découpé en parties qui présentent, chacune, les changements majeurs dans un domaine spécifique de FreeBSD.

Un web honeypot avec cherrypy

Magazine
Marque
GNU/Linux Magazine
Numéro
113
|
Mois de parution
février 2009
|
Résumé
Combien d’administrateurs système n'ont jamais vu leurs logs de serveur web polués par des requêtes HTTP moisies qui visent à exploiter des failles web sur des pages inexistantes ? Très peu, je pense. Cet article explique l'écriture d'un outil, appelé « web honeypot », qui va permettre de capturer toutes les requêtes invalides afin de les analyser et de répondre en conséquence. Ceci permettra de comprendre les intentions des pirates et, qui sait, peut-être de trouver des failles web encore méconnues du grand public (c'est beau de rêver).