Introduction au dossier : Les dénis de service, l’attaque informatique à la portée des caniches

Magazine
Marque
MISC
Numéro
72
|
Mois de parution
mars 2014
|
Domaines


Résumé

Il n'est pas simple de définir correctement ce qu'est exactement un déni de service. Tout simplement parce qu'il y en a une infinité. La cible peut-être le service à un utilisateur, un logiciel client, un logiciel serveur, une machine complète, voire un ou plusieurs réseaux. L'attaque peut parfois n'être qu'un simple octet qui titille le bogue d'une application qui plantera.


La suite est réservée aux abonnés. Déjà abonné ? Se connecter

Sur le même sujet

Introduction au dossier : Zero Trust : avenir de la sécurité ou chimère marketing ?

Magazine
Marque
MISC
Numéro
110
|
Mois de parution
juillet 2020
|
Domaines
Résumé

Derrière ce titre modéré, il aurait été trop facile d’être provocateur, se cache une référence que nos lecteurs historiques auront relevée. Il y a plus de dix ans maintenant, au SSTIC 2008, Cédric Blancher donnait une conférence dont le titre était : « Dépérimétrisation : Futur de la sécurité ou pis aller passager ? ». Les constats de l’époque, qui ne doivent pas être loin pour de nombreuses entreprises encore aujourd’hui, sont que les paradigmes de sécurité des réseaux informatiques ont des limites importantes : difficulté à mettre en place du contrôle d’accès ainsi qu’une segmentation et un filtrage réseau efficace.

Sécurité de l'implémentation standard de VXLAN

Magazine
Marque
MISC
Numéro
110
|
Mois de parution
juillet 2020
|
Domaines
Résumé

Cet article de sensibilisation met en avant une faiblesse de la RFC 7348 permettant de réaliser une attaque du type « homme du milieu ». Il décrit d'abord le fonctionnement de VXLAN, explique ensuite le mécanisme exploité et les dangers associés, puis propose des recommandations ainsi qu'une alternative.

Sockets, paquets, captures réseau : quelques outils pour les manipuler

Magazine
Marque
MISC
HS n°
Numéro
21
|
Mois de parution
juillet 2020
|
Domaines
Résumé

Qu’il s’agisse d’aller changer un bit dans l’en-tête IP d’un paquet, de faire des statistiques sur une capture réseau, de faire un MITM ou d’aller mettre en écoute un port pour faire un reverse shell pas cher, il convient de s’outiller correctement. Cet article vous présente un tour d’horizon de quelques outils et astuces indispensables pour qui voudrait maîtriser un peu plus ce qui se passe au niveau réseau.

De l'utilisation d'une bibliothèque à l'exécution d'un code arbitraire

Magazine
Marque
MISC
Numéro
110
|
Mois de parution
juillet 2020
|
Domaines
Résumé

Dans cet article, nous présentons une vulnérabilité de la version 3.1 de Commons Collections. Cette vulnérabilité, nommée « CommonsCollections1 », permet à un attaquant l’exécution d’un code arbitraire ou Remote Code Execution (RCE). Ce travail reprend certains concepts des deux articles publiés dans les versions précédentes de MISC en 2018 et 2019 [1,2].

Le principe de confiance minimale appliqué au Cloud Computing

Magazine
Marque
MISC
Numéro
110
|
Mois de parution
juillet 2020
|
Domaines
Résumé

Avoir la capacité d’identifier des utilisateurs au-delà du système d’information et d’exposer des applications sans la nécessité de passer par un lien réseau de confiance sont deux éléments nécessaires d’une approche Zero-Trust, mais ce ne sont pas forcément des éléments suffisants. Ces applications reposent sur d’autres composants d’infrastructure (comme les serveurs et systèmes de stockage virtualisés) et il est possible d’appliquer une approche de confiance minimale dans ces éléments afin de renforcer la sécurité de ces applications.L’utilisation du Cloud Computing est un bon exemple, car son modèle de responsabilités partagées nécessite une forme de confiance mutuelle entre le fournisseur et l’utilisateur, nous allons donc voir dans cet article comment appliquer un principe de confiance minimale des couches logicielles aux couches matérielles.

Par le même auteur

Édito

Magazine
Marque
MISC
Numéro
110
|
Mois de parution
juillet 2020
|
Résumé

La période de pandémie a été l’occasion pour certains de se découvrir des compétences inattendues en infectiologie et virologie, ce fut également un beau terrain de jeux pour les aspirants ingénieurs en infrastructures numériques.

Édito

Magazine
Marque
MISC
Numéro
109
|
Mois de parution
mai 2020
|
Résumé

L’épisode du confinement a été un véritable défi technique pour toutes les équipes informatiques. Il nous a fallu en effet réussir à mettre en œuvre dans l’urgence les outils pour assurer la continuité du fonctionnement de nos organisations avec des briques applicatives ne s’y prêtant pas forcément.

Édito

Magazine
Marque
MISC
Numéro
108
|
Mois de parution
mars 2020
|
Résumé

Si pour le domaine de la sécurité, la décennie 2010 a été marquée par la prise de conscience par le grand public de la surveillance de masse au niveau étatique, le début de la nouvelle décennie semble être celle du développement exponentiel des capacités offensives aux mains d’acteurs étatiques, privés, voire mafieux.

Édito

Magazine
Marque
MISC
Numéro
107
|
Mois de parution
janvier 2020
|
Résumé

L'actualité de la SSI a été riche ces dernières semaines avec une nouvelle vague de rançongiciels ayant touché plusieurs structures et tout particulièrement le CHU de Rouen [1]. Cette attaque a été très médiatisée du fait de l’impact particulièrement tangible et compréhensible même pour la partie de la population la plus hermétique aux enjeux du numérique.

Edito

Magazine
Marque
MISC
Numéro
106
|
Mois de parution
novembre 2019
|
Résumé

Lorsque l’on voulait débuter la sécurité il y a une vingtaine d’années, que ce soit sous l’angle offensif ou défensif, il était bien difficile d’expérimenter ses connaissances sauf à réaliser des pentests sauvages. La possibilité de disposer anonymement de connectivité réseau dans les chaînes de fastfood était de la science-fiction et c’est le plus souvent sur les bancs des écoles ou des universités que beaucoup ont fait leurs armes.

Édito

Magazine
Marque
MISC
Numéro
105
|
Mois de parution
septembre 2019
|
Domaines
Résumé
Cet été, en toute discrétion, Orange annonçait la fin de Cloudwatt par un simple mail à ses derniers clients.