Sommes-nous prêts à passer sous DNSSEC pour une navigation plus sécurisée ?

Magazine
Marque
MISC
Numéro
71
Mois de parution
janvier 2014
Domaines


Résumé
Depuis de nombreuses années, l’attestation de l’authenticité des noms de domaines était effectuée par les Autorités de certification (AC). Une solution alternative a été recherchée suite à plusieurs attaques mettant en exergue la vulnérabilité de l’infrastructure AC. Le protocole DANE développé par l'IETF permet à un domaine d’attester lui-même les entités autorisées à le représenter, en utilisant un PKI alternatif – DNSSEC basée sur le DNS. Le début de cet article présente le problème, puis introduit brièvement DNSSEC, explique comment DANE pourrait être implémenté, et enfin conclut sur les défis à relever pour passer du modèle d'authentification web actuel à DNSSEC.

1. Les événements qui ont conduit à repenser le mécanisme d’authentification sur Internet

On peut dire que c’est à partir de mars  2011 que les remparts de l’authentification sur Internet s’écroulaient les uns après les autres. Le 15 mars 2011, Comodo, un fournisseur leader sur le marché des certificats X.509 [1] [2] a découvert que l'un de ses affiliés avait été compromis par un attaquant ayant créé un compte utilisateur chez eux. Avec ce compte, l'attaquant a créé des demandes de certificats pour plusieurs sites web importants comme login.live.commail.google.comlogin.yahoo.com, etc., et il est sûr qu'il a obtenu au moins un certificat X.509 pour ces sites.

Alors que l'on pensait [3] que l'attaque Comodo était un cas isolé dans la vie de l’industrie de l'Autorité de Certification (AC), quatre mois plus tard, une autre AC, DigiNotar, subit une attaque. L'attaquant qui avait agi en mars contre Comodo a revendiqué l'attaque sur DigiNotar. Même si...

Cet article est réservé aux abonnés. Il vous reste 96% à découvrir.
à partir de 21,65€ HT/mois/lecteur pour un accès 5 lecteurs à toute la plateforme
J'en profite


Articles qui pourraient vous intéresser...

Passez à nftables, le « nouveau » firewall de Linux

Magazine
Marque
Linux Pratique
Numéro
122
Mois de parution
novembre 2020
Domaines
Résumé

Le firewall est un élément important pour sécuriser un réseau. Il est prouvé que la sécurité par l’obscurantisme ne fonctionne pas. Ce n’est donc pas une bonne idée d’utiliser une boîte noire en priant pour que tout se passe bien. Un bon firewall est donc installé sur un système d’exploitation libre. Linux fait évoluer le sien d’iptables vers nftables. Nous montrons dans cet article comment débuter avec la nouvelle mouture.

Introduction au dossier : Sécurité de l’orchestrateur Kubernetes

Magazine
Marque
MISC
Numéro
112
Mois de parution
novembre 2020
Domaines
Résumé

Ce dossier s’intéresse à un système de plus en plus déployé aujourd’hui, à savoir l’orchestrateur Kubernetes. Au-delà de l’effet de mode évident dans son adoption actuelle, l’intérêt croissant pour ce projet nous amène forcément à nous poser une question essentielle : qu’en est-il de sa sécurité ? Devenu un standard de facto pour l’orchestration de conteneurs, Kubernetes, qui signifie gouvernail en grec, présente une architecture complexe et les possibilités de se tromper avec des conséquences importantes pour la sécurité d’un cluster sont nombreuses.

Répondez aux problématiques de sécurité d’accès avec OpenSSH

Magazine
Marque
Linux Pratique
HS n°
Numéro
49
Mois de parution
novembre 2020
Domaines
Résumé

Notre infrastructure est désormais stable et sécurisée tant au niveau système que réseau. Nous allons pouvoir étudier de manière un peu approfondie un logiciel particulier : OpenSSH. Ce démon réseau nous permet de nous connecter en toute sécurité sur nos serveurs via le protocole SSH. Son développement a commencé il y a plus de 20 ans chez nos amis d’OpenBSD. La liste de ses fonctionnalités est d’une longueur impressionnante. Nous allons en parcourir ensemble quelques-unes qui, je l’espère, nous permettront d’améliorer tant notre sécurité que notre productivité quotidienne.

Les lolbas, des amis qui vous veulent du bien

Magazine
Marque
MISC
Numéro
112
Mois de parution
novembre 2020
Domaines
Résumé

Il existe des fichiers nativement présents sur Windows pouvant être détournés par un attaquant et ainsi être utilisés lors des différentes phases de compromission. Dans cet article, nous présenterons quelques cas d’utilisations de ces fichiers par des attaquants, ainsi que des solutions de prévention contre ces attaques.