Édito : Le jour où Internet a failli trébucher

Magazine
Marque
MISC
Numéro
67
Mois de parution
mai 2013


Résumé

Nous avons pu observer fin mars le plus grand déni de service distribué (connu) dirigé contre une société. Cette attaque, largement relayée par la presse, a ciblé Spamhaus (RBL bien connue des administrateurs de messagerie responsable du filtrage d’un million de spams par seconde) et, par effet de bord, CloudFlare et ses fournisseurs d’accès.


Il sera probablement très rapidement battu, mais il est néanmoins particulièrement intéressant à plusieurs titres.

Le volume de l’attaque

La société CloudFlare, fournisseur de contenu de Spamhaus, a publié de nombreux détails techniques relatifs à cette attaque [1] [2], voici un petit rappel des faits :

  • L’attaque contre Spamhaus commence le 18 mars 2013, la société fait appel à CloudFlare...
Cet article est réservé aux abonnés. Il vous reste 90% à découvrir.
à partir de 21,65€ HT/mois/lecteur pour un accès 5 lecteurs à toute la plateforme
J'en profite