Netusse, fuzzer de noyaux depuis 2006

Magazine
Marque
MISC
Numéro
64
Mois de parution
novembre 2012
Domaines


Résumé

Netusse est un fuzzer de sockets qui casse des noyaux depuis 2006. Cet exploit corner commence par décrire l'histoire et le fonctionnement interne de netusse puis présente quelques vulnérabilités intéressantes trouvées avec ce fuzzer et termine enfin par l'exploitation d'une de ces vulnérabilités sur OpenBSD.


1. L'histoire de netusse

Netusse est né en 2006 à la suite du Google Summer of Code que j'ai réalisé avec FreeBSD. Le but de ce Summer Of Code était d’étudier la sécurité de la nouvelle pile IPv6 de FreeBSD ainsi que celles des autres systèmes d'exploitation [0]. Le but de netusse était à la base d’écrire un fuzzer capable de retrouver par fuzzing toutes les vulnérabilités locales qui avaient été reportées auparavant dans les différentes piles IPv6 et d’éventuellement en trouver de nouvelles. Depuis 2006, netusse a beaucoup évolué et continue de trouver des vulnérabilités.

2. Fonctionnement de netusse

Netusse est un fuzzer de sockets. Il est disponible sur googlecode.com [1] sous licence Beer-Ware.

Son fonctionnement est très simpliste et consiste à créer des sockets, réaliser des opérations aléatoires dessus et recommencer tant que le noyau n'a pas montré de signe de faiblesse. Ses deux particularités, comparé aux autres fuzzers de...

Cet article est réservé aux abonnés. Il vous reste 96% à découvrir.
à partir de 21,65€ HT/mois/lecteur pour un accès 5 lecteurs à toute la plateforme
J'en profite


Articles qui pourraient vous intéresser...

Spectre, 3 ans après

Magazine
Marque
MISC
Numéro
114
Mois de parution
mars 2021
Domaines
Résumé

Spectre, et son pendant Meltdown, est une faille qui repose sur l’architecture moderne de nos processeurs. Dans cet article, nous verrons l’impact que cette vulnérabilité a eu sur le développement d’applications web.

Zerologon pour les (mots de passe) nuls

Magazine
Marque
MISC
Numéro
113
Mois de parution
janvier 2021
Domaines
Résumé

ZeroLogon est LA vulnérabilité de septembre 2020 qui expose de nombreux domaines Windows à une compromission totale via un scénario d’exploitation réaliste et fiable. Mais ce qui donne à Zerologon ses lettres de noblesse c’est qu’elle repose essentiellement sur la mauvaise utilisation d’un algorithme cryptographique permettant de réaliser une attaque à clair choisi particulièrement astucieuse. Zoom sur la vulnérabilité la plus passionnante de la rentrée 2020 !

CVE-2020-3433 : élévation de privilèges sur le client VPN Cisco AnyConnect

Magazine
Marque
MISC
Numéro
112
Mois de parution
novembre 2020
Domaines
Résumé

Cet article explique comment trois vulnérabilités supplémentaires ont été découvertes dans le client VPN Cisco AnyConnect pour Windows. Elles ont été trouvées suite au développement d’un exploit pour la CVE-2020-3153 (une élévation de privilèges, étudiée dans MISC n°111). Après un rappel du fonctionnement de ce logiciel, nous étudierons chacune de ces nouvelles vulnérabilités.

Use-After-Free dans le noyau Linux

Magazine
Marque
MISC
HS n°
Numéro
22
Mois de parution
octobre 2020
Domaines
Résumé

Pièce logicielle qui a accompagné les deux dernières décennies, le noyau Linux est un système relativement complet qui dispose d’un allocateur de mémoire dynamique. Comme tous les logiciels classiques, le noyau est ainsi régulièrement sujet à des vulnérabilités de type Use-After-Free via cet allocateur.