À l'abord de Box

Magazine
Marque
MISC
Numéro
64
Mois de parution
novembre 2012
Domaines


Résumé

« Just believe everything I tell you, and it will all be very, very simple » Douglas Adams, Life, the Universe, and Everything Box, entreprise dans le vent, chevauchant les promesses du « Cloud » toutes voiles dehors, permet à ses utilisateurs de synchroniser leurs fichiers et de les partager. La sécurité est-elle pour autant respectée ? C'est ce que nous vous proposons de découvrir. Nous allons aussi nous pencher sur certains éléments spécifiques à Box qui pourraient s'avérer utiles lors d'analyses inforensiques.


1. Le précurseur

120 000 entreprises, dont 82 % des Fortune 500, laisseraient des données critiques gambader dans le « Cloud » de Box [1], une société dont l'histoire et les services présentent quelques similitudes avec ceux de Dropbox, un de ses principaux concurrents auquel nous nous étions intéressés dans un précédent article [2].

Domiciliée en Californie et comptant aujourd'hui plus de 500 collaborateurs et 11 millions d'utilisateurs, Box a lancé son service de partage de fichiers dans le « Cloud » en 2005 [3], bien avant Dropbox qui n'a ouvert son offre en bêta qu'au mois de mars 2008. Depuis, Dropbox a non seulement rattrapé son retard mais dépassé son précurseur [4].

Fondée par Aaron Levie et Dylan Smith, respectivement directeur général et directeur financier de l'entreprise, Box a pu compter sur plusieurs levées de fonds qui, cumulées, s'élèvent à $284M (environ 231M€) [5]. Devant faire face à une compétition acharnée de la part...

Cet article est réservé aux abonnés. Il vous reste 97% à découvrir.
à partir de 21,65€ HT/mois/lecteur pour un accès 5 lecteurs à toute la plateforme
J'en profite


Articles qui pourraient vous intéresser...

Les dangers de pastebin

Magazine
Marque
MISC
Numéro
115
Mois de parution
mai 2021
Domaines
Résumé

Pastebin est un simple service de mise en ligne de portions de textes bruts qui a gagné en popularité, notamment chez les développeurs. Ces morceaux de textes sont appelés des pastes, en référence à l’anglais copy/paste (copier/coller). Les pastes créés ont, la plupart du temps, une visibilité publique et sont accessibles par tous. Cependant, les problèmes de sécurité que ces derniers posent peuvent être importants et avoir de lourdes conséquences. En effet, certains utilisateurs de ces services, sous couvert d’une adresse web générée aléatoirement à l’aide de tokens, imaginent que seuls eux ont accès au contenu. Toutefois, nous allons voir dans cet article que la nature publique du contenu partagé permet à tous d’avoir accès à des données sensibles. Nous verrons également comment les opérateurs malintentionnés s’en servent à des fins malveillantes.

mod_md : quand Apache se met à parler couramment Let's Encrypt

Magazine
Marque
Linux Pratique
Numéro
125
Mois de parution
mai 2021
Domaines
Résumé

L’autorité de certification (AC) Let’s Encrypt a ouvert son service au public le 12 avril 2016. La part du trafic web chiffré ne cessa alors d'augmenter pour représenter actuellement près de 90% du trafic total. Sur le plan technique, Let’s Encrypt a pu réaliser un tel exploit notamment grâce à ACME, son protocole normalisé par l’IETF d’obtention automatisée de certificats. De nombreux clients ACME en ligne de commandes ont été développé et ont répondu à beaucoup de cas d’usage. Plus récemment, une étape supplémentaire a été franchie avec l’intégration de l’obtention de certificats Let’s Encrypt directement au sein de composants d'infrastructures comme HAProxy, Traefik ou les serveurs web Caddy et Apache et son module mod_md. C’est de ce dernier dont nous allons parler ensemble aujourd’hui.

La sécurité des communications 5G

Magazine
Marque
MISC
Numéro
115
Mois de parution
mai 2021
Domaines
Résumé

Les réseaux 5G commencent à être déployés dans le monde entier, présentés comme le Graal de la technologie cellulaire. Les évolutions proposées par la 5G concernant la sécurité des communications des abonnés sont réelles ; cependant, la technologie actuellement déployée par les opérateurs ne propose bien souvent aucune de ces améliorations. Regardons de plus près ce qui rendra les communications 5G plus sûres à l’avenir.

Introduction au dossier : Tour d’horizon de la sécurité de la 5G

Magazine
Marque
MISC
Numéro
115
Mois de parution
mai 2021
Domaines
Résumé

Le présent dossier est consacré à un tour d’horizon de la sécurité de la cinquième génération de téléphonie mobile, la fameuse 5G. Au-delà des promesses usuelles avec l’arrivée d’un nouveau réseau, plus de débit, moins de latence, plus de service, on notera également l’avalanche de buzzwords et de polémiques qui a entouré sa promotion. On pourrait aussi se pencher sur les questions politiques et économiques sous-jacentes au déploiement de cette technologie, mais MISC n’a pas encore de corner géopolitique (il faut, pour cela, savoir lire entre les lignes).

Sécurité des infrastructures 5G

Magazine
Marque
MISC
Numéro
115
Mois de parution
mai 2021
Domaines
Résumé

Les réseaux 5G allient encore plus de technologies différentes que les réseaux 4G, ce qui entraîne une complexité de réseau rarement égalée, et donc une sécurité bien difficile à assurer pour les opérateurs comme pour les clients. Malgré les améliorations de sécurité sur le service mobile 5G, il reste de nombreuses manières d’attaquer (et de défendre) les infrastructures 5G de l’opérateur.