Le nuage Dropbox vu de la terre ferme

Magazine
Marque
MISC
Numéro
60
Mois de parution
mars 2012
Spécialités


Résumé

« Left my data in El Dropbox, I gotta get, I got-got ta get it » A Tribe Called Quest (Dropbox remix) Dropbox est un service emblématique du « Cloud ». Nous vous proposons de partir à sa découverte en nous penchant sur l'entreprise éponyme avant d'évoquer deux incidents de sécurité majeurs dont elle et ses clients furent victimes. Enfin, nous allons nous intéresser aux coulisses du service.


1. Une boîte à bijoux

L'aventure Dropbox a débuté en 2007. Dans un bus. Drew Houston, alors étudiant au M.I.T., comptait travailler ce soir-là. Durant le trajet qui le menait à son domicile, il se rend compte qu'il a oublié la clé USB contenant les documents dont il avait besoin. Exaspéré, il a entrepris le développement d'un outil capable de synchroniser des fichiers entre plusieurs équipements. Quelques mois plus tard, il fut rejoint par Arash Ferdowsi, un autre étudiant du M.I.T et ils fondèrent l'entreprise au cœur de cet article.

En mars 2008, Dropbox était prêt à tester son service en bêta après en avoir fait l'annonce sur TechCrunch, appuyée par une vidéo de démonstration publiée sur Digg [1]. En 24 heures, 75.000 volontaires ont frappé aux portes de leur nuage [2].

En octobre 2008, et avec un nombre d'utilisateurs qui grossissait à vue d'œil, Drew et Arash font une tournée des Venture Capitalistset lèvent un « petit » capital de $6M...

Cet article est réservé aux abonnés. Il vous reste 97% à découvrir.
à partir de 21,65€ HT/mois/lecteur pour un accès 5 lecteurs à toute la plateforme
J'en profite


Articles qui pourraient vous intéresser...

Introduction au dossier : Tour d’horizon de la sécurité de la 5G

Magazine
Marque
MISC
Numéro
115
Mois de parution
mai 2021
Spécialités
Résumé

Le présent dossier est consacré à un tour d’horizon de la sécurité de la cinquième génération de téléphonie mobile, la fameuse 5G. Au-delà des promesses usuelles avec l’arrivée d’un nouveau réseau, plus de débit, moins de latence, plus de service, on notera également l’avalanche de buzzwords et de polémiques qui a entouré sa promotion. On pourrait aussi se pencher sur les questions politiques et économiques sous-jacentes au déploiement de cette technologie, mais MISC n’a pas encore de corner géopolitique (il faut, pour cela, savoir lire entre les lignes).

Sécurité des infrastructures 5G

Magazine
Marque
MISC
Numéro
115
Mois de parution
mai 2021
Spécialités
Résumé

Les réseaux 5G allient encore plus de technologies différentes que les réseaux 4G, ce qui entraîne une complexité de réseau rarement égalée, et donc une sécurité bien difficile à assurer pour les opérateurs comme pour les clients. Malgré les améliorations de sécurité sur le service mobile 5G, il reste de nombreuses manières d’attaquer (et de défendre) les infrastructures 5G de l’opérateur.

Retours d’un hackathon 5G

Magazine
Marque
MISC
Numéro
115
Mois de parution
mai 2021
Spécialités
Résumé

Encore insouciant de la crise qui allait frapper le monde fin 2019, un hackathon de 24h a eu lieu à l’université d’Oulu [1] en Finlande afin d’anticiper les attaques sur les futures installations 5G de manière pratique. Nous verrons dans cet article comment il a été possible d’avoir la main sur la quasi-totalité d’un réseau 5G privé comme celui du campus d’Oulu à partir d’une carte USIM et d’un téléphone 5G. Puis, nous verrons d’autres perspectives en termes de tests d’intrusion avec les outils publics actuels.

mod_md : quand Apache se met à parler couramment Let's Encrypt

Magazine
Marque
Linux Pratique
Numéro
125
Mois de parution
mai 2021
Spécialités
Résumé

L’autorité de certification (AC) Let’s Encrypt a ouvert son service au public le 12 avril 2016. La part du trafic web chiffré ne cessa alors d'augmenter pour représenter actuellement près de 90% du trafic total. Sur le plan technique, Let’s Encrypt a pu réaliser un tel exploit notamment grâce à ACME, son protocole normalisé par l’IETF d’obtention automatisée de certificats. De nombreux clients ACME en ligne de commandes ont été développé et ont répondu à beaucoup de cas d’usage. Plus récemment, une étape supplémentaire a été franchie avec l’intégration de l’obtention de certificats Let’s Encrypt directement au sein de composants d'infrastructures comme HAProxy, Traefik ou les serveurs web Caddy et Apache et son module mod_md. C’est de ce dernier dont nous allons parler ensemble aujourd’hui.