Méthodologie d’audit et de sécurisation d’imprimantes multifonctions

Magazine
Marque
MISC
Numéro
59
Mois de parution
janvier 2012
Domaines


Résumé
Depuis quelques années, les imprimantes multifonctions (Multi Function Printer) ont beaucoup évolué en intégrant de nouvelles fonctionnalités : fax, stockage des données sur disque dur, serveurs FTP, serveur mail, serveur web, partages réseau, etc.La plupart des entreprises considèrent encore ces MFP comme un simple périphérique d’impression ou de reprographie, parfois dotés d’un media de stockage pouvant exposer des informations sensibles. Mais beaucoup ignorent qu’en réalité ils connectent un serveur, une boîte noire, souvent laissée dans sa configuration par défaut, à leurs réseaux et par lesquels transitent des informations souvent très sensibles.L’audit de MFP est, de par la nature de ces périphériques, un sujet à la fois abondamment traité et à la fois mal connu. Toute la difficulté d’auditer et de sécuriser ce type de système vient de la dualité entre un système standard - un périphérique IP muni d’un disque dur interagissant via des protocoles standards - et l’aspect boîte noire, chaque modèle étant très spécifique.Cet article est articulé en deux parties, la première traitant de l'audit et la deuxième partie de la sécurisation des MFP ; en gardant une approche duale, présentant à la fois les grands principes et des exemples précis.

1. Introduction

Les imprimantes multifonctions représentent aujourd’hui un environnement assez hétérogène, à base de NetBSD, VxWorks, Linux ou de Windows, rendant difficile la rédaction d’un guide d’audit et de durcissement standard et poussé.

Cette méthodologie vise avant tout à donner au lecteur les grands axes et points de contrôle dans le cadre d’un audit d’un écosystème MFP pouvant être hétérogène et complexe avec des ressources temporelles limitées ; plutôt que le test d’intrusion et la compromission complète d’un modèle donné (pour un tel cas, le lecteur peut se référer à un bel exemple de compromission d’une imprimante via une injection de commandes [BH 2006 O’CONNOR]).

De même, la partie durcissement vise à donner les grands axes et clés de durcissement qui seront à décliner spécifiquement pour chaque modèle.

2. Audit

2.1. Check-list générale

Cette check-list présente des points de contrôle génériques et très classiques,...

Cet article est réservé aux abonnés. Il vous reste 98% à découvrir.
à partir de 21,65€ HT/mois/lecteur pour un accès 5 lecteurs à toute la plateforme
J'en profite


Articles qui pourraient vous intéresser...

Applications des TPM

Magazine
Marque
MISC
HS n°
Numéro
22
Mois de parution
octobre 2020
Domaines
Résumé

Les TPM, inventés il y a une vingtaine d’années, ont pénétré progressivement les plateformes numériques. Malgré ce long historique, les TPM ont encore aujourd’hui du mal à s’imposer. Pourtant, leurs applications potentielles sécuritaires sont très intéressantes : Authenticated Boot, Remote Attestation, Scellement, amélioration de la sécurité de la cryptographie logicielle. Cet article détaille ces principales applications et liste quelques produits connus qui utilisent les TPM.

Avec le Spanning Tree Protocol, suis-je en sécurité dans mon réseau ?

Magazine
Marque
MISC
HS n°
Numéro
22
Mois de parution
octobre 2020
Domaines
Résumé

Dans le cadre des hors-séries sur les retours aux fondamentaux, cet article aura comme sujet le protocole STP (Spanning Tree Protocol). Inventé en 1985 par Radia Perlman, il permet principalement d’assurer une liaison réseau redondante et sans boucle. Ce protocole étant primordial au sein d’un réseau de moyenne à grande envergure, s’il n’est pas correctement configuré, cela pourra alors permettre à des attaquants de compromettre le réseau.

Return oriented programming 101

Magazine
Marque
MISC
HS n°
Numéro
22
Mois de parution
octobre 2020
Domaines
Résumé

Le Returned Oriented Programming (ou ROP) est une technique permettant d'exploiter des programmes disposant de la protection NX (No eXecute) ou DEP (Data Execution Prevention). L'objectif de cet article est de vous présenter les bases du ROP, ainsi que l’exploitation pas-à-pas d’un programme d’entraînement via l'utilisation de la bibliothèque python pwntools [1]. Dans un souci de simplicité, la démonstration sera réalisée sur un programme s'exécutant sur un système Linux 64 bits. Bien entendu, cette démonstration reste applicable sur d'autres architectures (ARM, MIPS, etc.).

Introduction au dossier : Sécurité système & logiciel - Exploitation & contre-mesures

Magazine
Marque
MISC
HS n°
Numéro
22
Mois de parution
octobre 2020
Domaines
Résumé

La thématique de ce hors-série, comme vous avez d’ores et déjà pu le remarquer, est dédiée à la sécurité système et logiciel. Derrière cette terminologie qui couvre un large spectre de ce que peut être la sécurité, l’idée est de continuer les hors-séries qui traitent des fondamentaux de sous-domaines de la sécurité informatique.

Introduction aux TPM (Trusted Platform Modules)

Magazine
Marque
MISC
HS n°
Numéro
22
Mois de parution
octobre 2020
Domaines
Résumé

Les TPM (Trusted Platform Modules), brique de base du Trusted Computing, ont été imaginés il y a une vingtaine d’années, et pourtant ils ne sont pas très utilisés malgré leurs réelles qualités. Comment expliquer cela ? Cet article tend à fournir de premiers éléments de réponse.