Ingénierie sociale et leurre sur Internet par pots de miel

Magazine
Marque
MISC
Numéro
59
Mois de parution
janvier 2012
Domaines


Résumé

L’ingénierie sociale à but économique (ou competitive social engineering) est une catégorie bien particulière de social engineering qui a pour objectif de ne recueillir que des informations dont l’analyse et le traitement peuvent conduire à des renseignements de nature à obtenir un avantage concurrentiel. Elle intéresse donc les entreprises mais aussi les États, notamment pour les secteurs stratégiques que sont l’énergie, la défense, l’innovation dans les nouvelles technologies ou pour investir via des fonds souverains. Toutes les actions d’ingénierie sociale s’effectuant à partir de renseignements préalables de nature humaine ou électronique, l’objectif de cet article est de créer intentionnellement des leurres sur l’Internet pour influencer la concurrence, la désinformer et la déstabiliser. Dans cet article, nous allons détailler ces concepts qui reposent tous sur une déclinaison des pots de miel informatiques.


Pour aboutir, l’ingénierie sociale à but économique se doit d’être ciblée : la cible privilégiée étant l’entreprise et plus particulièrement ses dirigeants ou ses membres stratégiques. Ainsi, soit le ciblage est nominatif à partir d’informations acquises (organigrammes, plannings, listings de clients ou de fournisseurs, contacts, ...), soit catégoriel en voulant attirer un profil bien particulier de cibles. Les techniques d’attaques ciblées sont multiples :

  • Spear Phishing : phishing ciblé sur une catégorie de clientèle (critère financier généralement).
  • Whaling :
    •  ciblage sur réseaux sociaux ;
    •  débauchage de ressources humaines stratégiques ;
    •  ciblage de profils particuliers (gestionnaire de fonds, responsables de financement, …) pour extorsion ;
    •  approche d’employés pour renseignement économique.
  • Cybersquatting : URL enregistrée par un pirate contenant le nom de l’entreprise ciblée.
  • Typosquatting : URL...
Cet article est réservé aux abonnés. Il vous reste 96% à découvrir.
à partir de 21,65€ HT/mois/lecteur pour un accès 5 lecteurs à toute la plateforme
J'en profite


Articles qui pourraient vous intéresser...

Sécurité des infrastructures 5G

Magazine
Marque
MISC
Numéro
115
Mois de parution
mai 2021
Domaines
Résumé

Les réseaux 5G allient encore plus de technologies différentes que les réseaux 4G, ce qui entraîne une complexité de réseau rarement égalée, et donc une sécurité bien difficile à assurer pour les opérateurs comme pour les clients. Malgré les améliorations de sécurité sur le service mobile 5G, il reste de nombreuses manières d’attaquer (et de défendre) les infrastructures 5G de l’opérateur.

Retours d’un hackathon 5G

Magazine
Marque
MISC
Numéro
115
Mois de parution
mai 2021
Domaines
Résumé

Encore insouciant de la crise qui allait frapper le monde fin 2019, un hackathon de 24h a eu lieu à l’université d’Oulu [1] en Finlande afin d’anticiper les attaques sur les futures installations 5G de manière pratique. Nous verrons dans cet article comment il a été possible d’avoir la main sur la quasi-totalité d’un réseau 5G privé comme celui du campus d’Oulu à partir d’une carte USIM et d’un téléphone 5G. Puis, nous verrons d’autres perspectives en termes de tests d’intrusion avec les outils publics actuels.

mod_md : quand Apache se met à parler couramment Let's Encrypt

Magazine
Marque
Linux Pratique
Numéro
125
Mois de parution
mai 2021
Domaines
Résumé

L’autorité de certification (AC) Let’s Encrypt a ouvert son service au public le 12 avril 2016. La part du trafic web chiffré ne cessa alors d'augmenter pour représenter actuellement près de 90% du trafic total. Sur le plan technique, Let’s Encrypt a pu réaliser un tel exploit notamment grâce à ACME, son protocole normalisé par l’IETF d’obtention automatisée de certificats. De nombreux clients ACME en ligne de commandes ont été développé et ont répondu à beaucoup de cas d’usage. Plus récemment, une étape supplémentaire a été franchie avec l’intégration de l’obtention de certificats Let’s Encrypt directement au sein de composants d'infrastructures comme HAProxy, Traefik ou les serveurs web Caddy et Apache et son module mod_md. C’est de ce dernier dont nous allons parler ensemble aujourd’hui.

Le Numérique Responsable dans la pratique à travers les axes Green for IT et IT for Green

Magazine
Marque
Linux Pratique
Numéro
125
Mois de parution
mai 2021
Domaines
Résumé

Dans Linux Pratique N°119 de mai 2020 [1], lors d’une interview, Frédéric Bordage, expert indépendant en numérique responsable et porte-parole du site GreenIT.fr aborde à un niveau macro le Numérique Responsable. Cet article a pour objectif d’aller plus loin dans cette réflexion. Les axes comme le Green for IT et le IT for Green seront abordés plus spécifiquement, le tout à travers une approche pratique en présentant des situations d’usages ainsi que des exemples concrets et pragmatiques. Les potentialités de mise en œuvre seront présentées dans le cadre d’un environnement professionnel, car c’est à ce niveau que les gisements d’optimisation et d’économie seront les plus importants.

La sécurité des communications 5G

Magazine
Marque
MISC
Numéro
115
Mois de parution
mai 2021
Domaines
Résumé

Les réseaux 5G commencent à être déployés dans le monde entier, présentés comme le Graal de la technologie cellulaire. Les évolutions proposées par la 5G concernant la sécurité des communications des abonnés sont réelles ; cependant, la technologie actuellement déployée par les opérateurs ne propose bien souvent aucune de ces améliorations. Regardons de plus près ce qui rendra les communications 5G plus sûres à l’avenir.