Ingénierie Sociale et influence sur Internet : d'un usage par/contre les États

Magazine
Marque
MISC
Numéro
59
Mois de parution
janvier 2012
Domaines


Résumé
Internet s’est révélé assez rapidement comme le média incontournable pour diffuser de l’information, qu’elle soit vraie ou fausse, au plus large public possible. Mais c’est entre 2009 et 2010 que nous avons pu prendre pleinement conscience de la portée de ce vecteur de rumeurs et de malveillances capable de faire une star d’une inconnue en moins d’une semaine (la vidéo de la chanteuse anglaise Susan Boyle a été vue par cent millions d’internautes en moins d’une semaine et a fait d’elle une star mondiale pendant quelque temps). Mais aussi de nuire, voire de pousser au suicide des personnes fragiles ou encore de déstabiliser des multinationales et d’ébranler des gouvernements.

1. Les agents d’influence

Réalisant alors que l’opinion de l’internaute lambda avait désormais pris le pouvoir sur l’avis des experts, les agents d’influence se sont infiltrés dans ce média pour orienter le mode de pensée de toute personne susceptible d’agir dans leur intérêt. Bien entendu, les professionnels du marketing ont été les premiers à saisir cette opportunité, suivis de très près par les traders, qui ont longtemps joué (et continuent d’ailleurs) à orienter les cours de la bourse en manipulant l’information concernant telle ou telle entreprise. Il est même arrivé que le cours d’une entreprise dévisse à cause d’une mauvaise interprétation d’un journaliste qui a ameuté la presse sur la base d’une information qui s’est révélée vieille de plus de 6 ans ! Cette mésaventure est arrivée à United Airlines qui, en 2008, a vu son action chuter en passant de 12,45 $ à 3 $ en quelques minutes. Tout cela par la faute du journaliste...

Cet article est réservé aux abonnés. Il vous reste 94% à découvrir.
à partir de 21,65€ HT/mois/lecteur pour un accès 5 lecteurs à toute la plateforme
J'en profite


Articles qui pourraient vous intéresser...

Les enjeux du BYOD pour les entreprises

Magazine
Marque
Linux Pratique
Numéro
121
Mois de parution
septembre 2020
Domaines
Résumé

L’épidémie de COVID-19 a poussé un grand nombre d’entreprises, dans les bras du télétravail. Mais n’ayant pas toutes le matériel nécessaire, par défaut, elles se sont tournées vers le BYOD. Or, il existe différentes politiques de BYOD. En fonction des choix de l’entreprise, certaines sont plus pertinentes que d’autres. Tour d’horizon des possibilités.

Trouver ses racines avec Ancestris

Magazine
Marque
Linux Pratique
HS n°
Numéro
48
Mois de parution
septembre 2020
Domaines
Résumé

Avec six millions d’adeptes en France, la généalogie a de beaux jours devant elle et a, tout comme bon nombre d’autres pans de notre société, profité de l’essor du numérique pour se moderniser et attirer un nouveau public. La mise en ligne d’archives départementales, la création de sites spécialisés et le développement de logiciels dédiés contribuent à son succès. L’équipe du projet Ancestris a bien voulu répondre à nos questions au sujet des spécificités de son logiciel libre de généalogie.

Télétravail : une sécurité à repenser et une nouvelle organisation à encadrer

Magazine
Marque
MISC
Numéro
111
Mois de parution
septembre 2020
Domaines
Résumé

Entre mode et nécessité, le télétravail nous oblige à repenser notre organisation du travail et les règles de sécurité associées. Comment mettre en place ces nouveaux modèles sans risque pour l’entreprise et ses salariés ?