Le TPM et ses utilisations

Magazine
Marque
MISC
Numéro
58
Mois de parution
novembre 2011
Domaines


Résumé
Parmi les composants censés participer à la sécurité des systèmes PC, le TPM s'est généralisé en l'espace de seulement quelques années sur une majorité de cartes mères. Pourtant, force est de constater que son usage par les éléments physiques et logiques des plates-formes peine à s'imposer. Le TPM pourrait cependant contribuer à une fonction de sécurité essentielle : la vérification de l'intégrité d'une plate-forme, en particulier lors du démarrage de celle-ci. Son utilisation, certes encore marginale, par des acteurs majeurs tels que Intel/TXT et Microsoft/BitLocker, pourrait favoriser son adoption.

1. TPM

Le TPM (Trusted Platform Module) est un composant matériel passif et autonome, présent sur la carte mère et relié aux autres composants d'une plate-forme par le biais du bus LPC (Low Pin Count). Il est dit « de confiance » car il doit permettre au propriétaire de la plate-forme de s'assurer de l'intégrité de celle-ci, ou d'en apporter la preuve à un tiers. Le TPM fournit, pour ce faire, des primitives cryptographiques (génération d'aléa, fonctions de hachage, création de clés de signature électronique) et une capacité de stockage limitée.

À l'instar d'une carte à puce, le TPM assure la protection des éléments secrets qu'il stocke. Toutefois, le niveau de protection physique qu'il offre n'est pas nécessairement du même niveau que celui d'une carte à puce. Le TPM vise essentiellement à protéger une plate-forme contre des attaques logiques (avec des hypothèses relativement fortes sur le pouvoir de l'attaquant, qui peut disposer d'un accès physique...

Cet article est réservé aux abonnés. Il vous reste 97% à découvrir.
à partir de 21,65€ HT/mois/lecteur pour un accès 5 lecteurs à toute la plateforme
J'en profite


Articles qui pourraient vous intéresser...

Identification automatique de signaux grâce à la fonction d’autocorrélation

Magazine
Marque
MISC
HS n°
Numéro
22
Mois de parution
octobre 2020
Domaines
Résumé

Vous connaissiez la chasse au trésor… Initiez-vous maintenant à la chasse au signal (signal hunting en anglais). La chasse au signal consiste à rechercher les signaux qui nous entourent dans l’espace invisible du spectre électromagnétique. Mais plus besoin de rester l’oreille collée sur un haut-parleur à tourner le bouton pour régler la fréquence. La SDR (Software Defined Radio) a révolutionné tout cela : une radio numérique et un PC est vous voilà armé pour découvrir ce monde que les professionnels dénomment le SIGINT (SIGnal INTelligence).

Avec le Spanning Tree Protocol, suis-je en sécurité dans mon réseau ?

Magazine
Marque
MISC
HS n°
Numéro
22
Mois de parution
octobre 2020
Domaines
Résumé

Dans le cadre des hors-séries sur les retours aux fondamentaux, cet article aura comme sujet le protocole STP (Spanning Tree Protocol). Inventé en 1985 par Radia Perlman, il permet principalement d’assurer une liaison réseau redondante et sans boucle. Ce protocole étant primordial au sein d’un réseau de moyenne à grande envergure, s’il n’est pas correctement configuré, cela pourra alors permettre à des attaquants de compromettre le réseau.

Return oriented programming 101

Magazine
Marque
MISC
HS n°
Numéro
22
Mois de parution
octobre 2020
Domaines
Résumé

Le Returned Oriented Programming (ou ROP) est une technique permettant d'exploiter des programmes disposant de la protection NX (No eXecute) ou DEP (Data Execution Prevention). L'objectif de cet article est de vous présenter les bases du ROP, ainsi que l’exploitation pas-à-pas d’un programme d’entraînement via l'utilisation de la bibliothèque python pwntools [1]. Dans un souci de simplicité, la démonstration sera réalisée sur un programme s'exécutant sur un système Linux 64 bits. Bien entendu, cette démonstration reste applicable sur d'autres architectures (ARM, MIPS, etc.).

Use-After-Free dans le noyau Linux

Magazine
Marque
MISC
HS n°
Numéro
22
Mois de parution
octobre 2020
Domaines
Résumé

Pièce logicielle qui a accompagné les deux dernières décennies, le noyau Linux est un système relativement complet qui dispose d’un allocateur de mémoire dynamique. Comme tous les logiciels classiques, le noyau est ainsi régulièrement sujet à des vulnérabilités de type Use-After-Free via cet allocateur.

Introduction au dossier : Sécurité système & logiciel - Exploitation & contre-mesures

Magazine
Marque
MISC
HS n°
Numéro
22
Mois de parution
octobre 2020
Domaines
Résumé

La thématique de ce hors-série, comme vous avez d’ores et déjà pu le remarquer, est dédiée à la sécurité système et logiciel. Derrière cette terminologie qui couvre un large spectre de ce que peut être la sécurité, l’idée est de continuer les hors-séries qui traitent des fondamentaux de sous-domaines de la sécurité informatique.