Vulnérabilité MS10-061 dans le printer spooler de Windows

Magazine
Marque
MISC
Numéro
53
Mois de parution
janvier 2011
Domaines


Résumé

Le worm Stuxnet [1] a récemment fait trembler le monde de la sécurité informatique. D'une complexité étonnante, visant des objectifs industriels majeurs, ce ver n'hésite pas à utiliser de nouvelles vulnérabilités dans Windows pour se propager (4 0days connus). L'une d'entre elles, aujourd'hui corrigée, concerne le partage d'imprimantes réseau et le « spooler » sous Windows.


1. Contexte

Patché le 14 septembre 2010 par Microsoft par le bulletin MS10-061 [2], le CVE-2010-2729 permet à un attaquant d'exécuter du code à distance sur une machine Windows. Cette vulnérabilité est réellement efficace sur le réseau uniquement lorsqu'une machine XP partage une imprimante. Les autres versions de Windows, 2003 Server, Vista, 7 et 2008 Server sont vulnérables, mais ne permettent pas l'exécution de code distante.

Microsoft, via son blog SRD (Security Research and Defense), prend l'habitude de détailler certaines vulnérabilités. Dans l'article « MS10-061: Printer Spooler Vulnerability » [3], les ingénieurs de l'équipe MSRC (Microsoft Security Response Center) décrivent les cibles vulnérables à l'attaque menée par Stuxnet. La cible la plus intéressante est ainsi celle fonctionnant sur Windows XP et partageant une imprimante sur le réseau.

targets

Les cibles possibles de la vulnérabilité printer spooler.

Lors de sa découverte,...

Cet article est réservé aux abonnés. Il vous reste 95% à découvrir.
à partir de 21,65€ HT/mois/lecteur pour un accès 5 lecteurs à toute la plateforme
J'en profite


Articles qui pourraient vous intéresser...

Tirez parti de votre environnement de travail en ligne de commandes

Magazine
Marque
Linux Pratique
Numéro
125
Mois de parution
mai 2021
Domaines
Résumé

Je vous propose de découvrir le monde merveilleux de la ligne de commandes. Pas un tutoriel pour l’utiliser, mais un ensemble d’outils pour tirer profit au maximum de cet environnement. Que vous soyez débutant ou utilisateur expérimenté, je souhaite dans cet article vous montrer comment personnaliser son apparence, vous passer de certains outils graphiques, vous faire découvrir de nouveaux utilitaires, de nouveaux usages et des alternatives à des commandes historiques connues.

À la découverte du gestionnaire de système et de services System Daemon

Magazine
Marque
Linux Pratique
Numéro
125
Mois de parution
mai 2021
Domaines
Résumé

Historiquement, les services du système GNU/Linux étaient pris en charge par ce qu’on appelait System V. Cela permettait de lancer des programmes au démarrage de l’ordinateur, mais également de gérer les niveaux d’exécution de différentes parties du système, grâce à des scripts shell placés dans le répertoire /etc/init.d. Après une courte transition par le projet upstart, une grande majorité des systèmes GNU/Linux a basculé sous Systemd (pour System Daemon), plus souple et efficace pour gérer les différents services, mais pas seulement.

Gérez vos gros volumes de données avec Elasticsearch

Magazine
Marque
Linux Pratique
Numéro
125
Mois de parution
mai 2021
Domaines
Résumé

Elasticsearch est un SGBD NoSQL qui gagne en popularité ces dernières années de par sa flexibilité et sa gestion facile. Il intègre la notion de cluster qui permet de décentraliser une base de données afin de rendre les requêtes à celle-ci plus rapides, tout en assurant une sécurité plus qu’acceptable. Dans cet article, nous allons gérer une base de données Elasticsearch en nous focalisant principalement sur la manipulation des données. Nous supposerons que vous disposez déjà d’un cluster installé disposant bien évidemment d’un nœud master, comme vu précédemment [1].

À la découverte des namespaces mount et uts

Magazine
Marque
GNU/Linux Magazine
Numéro
247
Mois de parution
avril 2021
Domaines
Résumé

Le namespace mount, premier d'une longue série de namespaces a été ajouté à Linux quelques années après chroot() pour offrir plus de possibilités et de sécurité dans l'isolation des systèmes de fichiers. Introduit peu après et indéniablement plus simple, le namespace uts permet d'instancier les noms de machine. Les conteneurs sont bien entendu les premiers clients de ces fonctionnalités.

Déployer Jenkins CI avec Docker

Magazine
Marque
Linux Pratique
Numéro
124
Mois de parution
mars 2021
Domaines
Résumé

Solution appréciée d’intégration continue, Jenkins est un puissant logiciel Java dont l’installation et l’exécution sur un système ne sont pas sans conséquence et à prendre à la légère. Afin de faciliter son déploiement et isoler proprement ce programme du reste de la machine qui l’héberge, nous allons illustrer ici comment le mettre en place, en seulement quelques commandes, à l’aide de Docker.