Photographies numériques : manipulation des opinions et rupture d’alignement sémiotique

Magazine
Marque
MISC
Numéro
52
Mois de parution
novembre 2010
Domaines


Résumé

La photographie est omniprésente. Son récent statut numérique a eu cette triple conséquence d’élargir les possibilités de prise de vue, d’amplifier les moyens et canaux de diffusion et enfin, de multiplier et de vulgariser les outils logiciels de manipulation de l’information portée. Les altérations que peuvent subir les photographies numériques sont devenues multiples, en nature comme en profondeur. Dans tous les cas, il est devenu extrêmement difficile de mesurer la confiance que l’on peut attribuer à une photographie. Or, il s’agit là d’un enjeu majeur dans toute entreprise de veille, de sécurité et de renseignement. C’est également le cas dans les procédures judiciaires où la preuve par l’image est régulièrement la source de débats de fond complexes et où il conviendrait de fournir à la Justice des moyens criminalistiques efficaces apportant des éléments de preuve scientifique. Enfin, il faut savoir compléter la technologie par d’autres approches telles la sémiotique, qui seule peut nous renseigner sur l’intégralité du processus de manipulation par l’image et sur le but poursuivi par le manipulateur.


1. Introduction

Dans le domaine de la détection algorithmique des retouches photographiques, il convient d’abandonner tous les lieux communs sur le sujet et de se rendre compte qu’il n’existe pas de définition convergente de la « retouche » et que la doxa sur ce sujet est relativement limitée. En particulier, il n’y a aucun consensus quant à dire à partir de quand elle devient un problème intellectuel, informationnel, moral, etc. C’est pour ces raisons qu’il est préférable d’écarter les stériles référentiels photographiques et visuels pour celui de la linguistique, du discours et de la sémiotique. Une photographie ne se regarde pas, elle s’écoute. Sans langage et sans discours, il n’y a pas d’image. Une photographie ne nous dit que ce que l’on veut bien entendre ou tout simplement, ce que l’on peut entendre.

Détecter, en aveugle, sans référence externe, les photographies sémiotiquement altérées, est un enjeu de sécurité majeur....

Cet article est réservé aux abonnés. Il vous reste 97% à découvrir.
à partir de 21,65€ HT/mois/lecteur pour un accès 5 lecteurs à toute la plateforme
J'en profite


Articles qui pourraient vous intéresser...

Qu’est-ce que le chiffrement ?

Magazine
Marque
Linux Pratique
HS n°
Numéro
50
Mois de parution
février 2021
Domaines
Résumé

Les protocoles de chiffrement de données, tels que SSL et son successeur TLS, sont au cœur des problématiques de la sécurisation des échanges sur les réseaux informatiques (dont Internet est le plus vaste représentant). Pour un développeur, comme pour un administrateur système, il est donc essentiel de bien comprendre à quoi ils servent, ce qu’ils font, et aussi quand s’en servir. Dans cet article, nous nous proposons de revenir sur toutes ces notions afin de s’assurer de leur bonne compréhension.

Monter son lab virtuel avec Kali Linux et VulnHub sous VirtualBox

Magazine
Marque
Linux Pratique
HS n°
Numéro
50
Mois de parution
février 2021
Domaines
Résumé

Dans cet article, nous allons mettre en place un virtual lab, un environnement de travail virtuel. Cet environnement vous permettra de créer, exécuter et détruire à volonté des VM vulnérables. Tout ceci sera fait dans un réseau virtuel, que nous allons créer, afin que ces machines vulnérables ne soient pas exposées sur Internet ni même sur votre réseau LAN, et éviter qu’un pirate puisse les retourner contre vous. Votre machine d’attaque sera également une machine virtuelle, sous Kali Linux, afin de ne pas utiliser votre machine de tous les jours pour vous connecter aux machines vulnérables, pour les mêmes raisons de sécurité. Kali Linux sera dans le réseau virtuel protégé pour pouvoir communiquer avec les VM vulnérables, et aura une carte réseau supplémentaire pour pouvoir accéder à Internet, être mise à jour, etc.

Répondez aux problématiques de sécurité d’accès avec OpenSSH

Magazine
Marque
Linux Pratique
HS n°
Numéro
49
Mois de parution
novembre 2020
Domaines
Résumé

Notre infrastructure est désormais stable et sécurisée tant au niveau système que réseau. Nous allons pouvoir étudier de manière un peu approfondie un logiciel particulier : OpenSSH. Ce démon réseau nous permet de nous connecter en toute sécurité sur nos serveurs via le protocole SSH. Son développement a commencé il y a plus de 20 ans chez nos amis d’OpenBSD. La liste de ses fonctionnalités est d’une longueur impressionnante. Nous allons en parcourir ensemble quelques-unes qui, je l’espère, nous permettront d’améliorer tant notre sécurité que notre productivité quotidienne.

Cas pratique sur la sécurisation d'un cluster Kubernetes

Magazine
Marque
MISC
Numéro
112
Mois de parution
novembre 2020
Domaines
Résumé

Cet article présente trois exemples de problèmes de sécurité rencontrés sur des clusters Kubernetes, causés par un manque de maîtrise des applications déployées sur un cluster par ses administrateurs ou par les développeurs des applications s’y exécutant. Nous donnons ensuite des pistes afin de mieux maîtriser et sécuriser ces applications.