Vulnérabilité Samba chain_reply

Magazine
Marque
MISC
Numéro
51
Mois de parution
septembre 2010
Domaines


Résumé

Samba est un logiciel libre permettant d'utiliser SMB (Server Message Block)/CIFS. Il est utilisé pour offrir différents services accessibles depuis le réseau, en particulier le partage de fichiers et d'imprimantes. Le serveur Samba fonctionne sur la plupart des Unix et tourne avec les droits root. Fin juin, une vulnérabilité dans Samba a été rendue publique, correspondant au CVE-2010-2063 [CVE] (à l'heure où cet article est écrit, une faille dans Windows SMB qui touche le kernel directement vient d'être publiée : MS10-054).


1. Introduction/Présentation de la vulnérabilité

Le bug chain_reply est une corruption mémoire ayant lieu dans le tas, il est dû à une mauvaise gestion du chaînage des paquets par le démon smbd. Il est présent dans toutes les versions de Samba strictement inférieures à 3.3.13. Les versions suivantes (à partir de 3.4.x) ne sont pas vulnérables car tout le code concernant le chaînage des paquets a été refait de manière différente. Bien que la faille puisse être déclenchée sans authentification, le bug n'a fait que très peu de bruit malgré son impact important. Metasploit, plus d'un mois après sa sortie, a publié un exploit [MSF] assez sommaire fonctionnant après authentification, sur des systèmes ayant un tas exécutable, en faisant du brute force et en hardcodant des offsets. Notons que le démon smbd lance un nouveau processus à chaque connexion, ce qui nous donne le droit à l'erreur dans une tentative d'exploitation.

1.1 Le chaînage des paquets...

Cet article est réservé aux abonnés. Il vous reste 96% à découvrir.
à partir de 21,65€ HT/mois/lecteur pour un accès 5 lecteurs à toute la plateforme
J'en profite


Articles qui pourraient vous intéresser...

Zerologon pour les (mots de passe) nuls

Magazine
Marque
MISC
Numéro
113
Mois de parution
janvier 2021
Domaines
Résumé

ZeroLogon est LA vulnérabilité de septembre 2020 qui expose de nombreux domaines Windows à une compromission totale via un scénario d’exploitation réaliste et fiable. Mais ce qui donne à Zerologon ses lettres de noblesse c’est qu’elle repose essentiellement sur la mauvaise utilisation d’un algorithme cryptographique permettant de réaliser une attaque à clair choisi particulièrement astucieuse. Zoom sur la vulnérabilité la plus passionnante de la rentrée 2020 !

CVE-2020-3433 : élévation de privilèges sur le client VPN Cisco AnyConnect

Magazine
Marque
MISC
Numéro
112
Mois de parution
novembre 2020
Domaines
Résumé

Cet article explique comment trois vulnérabilités supplémentaires ont été découvertes dans le client VPN Cisco AnyConnect pour Windows. Elles ont été trouvées suite au développement d’un exploit pour la CVE-2020-3153 (une élévation de privilèges, étudiée dans MISC n°111). Après un rappel du fonctionnement de ce logiciel, nous étudierons chacune de ces nouvelles vulnérabilités.

Return oriented programming 101

Magazine
Marque
MISC
HS n°
Numéro
22
Mois de parution
octobre 2020
Domaines
Résumé

Le Returned Oriented Programming (ou ROP) est une technique permettant d'exploiter des programmes disposant de la protection NX (No eXecute) ou DEP (Data Execution Prevention). L'objectif de cet article est de vous présenter les bases du ROP, ainsi que l’exploitation pas-à-pas d’un programme d’entraînement via l'utilisation de la bibliothèque python pwntools [1]. Dans un souci de simplicité, la démonstration sera réalisée sur un programme s'exécutant sur un système Linux 64 bits. Bien entendu, cette démonstration reste applicable sur d'autres architectures (ARM, MIPS, etc.).

Use-After-Free dans le noyau Linux

Magazine
Marque
MISC
HS n°
Numéro
22
Mois de parution
octobre 2020
Domaines
Résumé

Pièce logicielle qui a accompagné les deux dernières décennies, le noyau Linux est un système relativement complet qui dispose d’un allocateur de mémoire dynamique. Comme tous les logiciels classiques, le noyau est ainsi régulièrement sujet à des vulnérabilités de type Use-After-Free via cet allocateur.