L'iPhone OS et le jailbreak « Spirit »

Magazine
Marque
MISC
Numéro
51
|
Mois de parution
septembre 2010
|
Domaines


Résumé
L'iPhone remporte un grand succès, en partie grâce à l'AppStore et les nombreuses applications qui y sont proposées aux utilisateurs. Cependant, cette plate-forme est relativement fermée car chaque application doit être approuvée par Apple. Le jailbreak consiste à « déverrouiller » le système d'exploitation du téléphone (iOS) pour y exécuter n'importe quelle application. Alors qu'Apple déploie des mises à jour régulières afin de combler les vulnérabilités utilisées pour le jailbreak, de nouvelles failles sont continuellement découvertes par les différents acteurs de la « scène jailbreak » [WIKI]. Nous présentons ici les mécanismes de sécurité mis en place sur l'iPhone, ainsi que le détail des 3 vulnérabilités exploitées par l'outil de jailbreak Spirit, publié par Comex en mai 2010.

La suite est réservée aux abonnés. Déjà abonné ? Se connecter

Sur le même sujet

Introduction au dossier : Sécurité des navigateurs web : où en sommes-nous ?

Magazine
Marque
MISC
Numéro
108
|
Mois de parution
mars 2020
|
Domaines
Résumé

Il y a maintenant 5 ans, MISC dédiait un dossier complet à la sécurité des navigateurs web [1]. Il y était traité de sandboxing sous Firefox, de JIT, de cloisonnement JavaScript, d’exploitation du navigateur Chrome sous Android. Une grande partie de ce qui a été écrit à l’époque est encore en partie valide et je vous invite à y jeter un œil si vous ne connaissez pas déjà ce dossier.

Un œil technique sur les sanctions de la CNIL

Magazine
Marque
MISC
Numéro
108
|
Mois de parution
mars 2020
|
Domaines
Résumé

Près de trois quarts des sanctions prononcées par la Commission Nationale de l’Informatique et des Libertés (CNIL) ont parmi leurs causes des vulnérabilités techniques de sécurité. À partir de ce constat, et au prisme de notre expérience à la fois en cybersécurité technique et en protection des données à caractère personnel, nous avons analysé les sanctions de la CNIL publiées sur le site https://www.legifrance.gouv.fr/. Nous avons notamment établi une correspondance avec les catégories de vulnérabilités techniques identifiées dans la nomenclature du top 10 de l'OWASP 2017 (Open Web Application Security Project). Nous avons également étudié les fuites de données majeures survenues en Europe et dans le monde. Il en ressort que les vulnérabilités les plus communes sont liées à l’authentification, au contrôle d’accès et à la protection des données au repos et en transit.

De l’audit de code pendant un Red Team ?

Magazine
Marque
MISC
Numéro
108
|
Mois de parution
mars 2020
|
Domaines
Résumé

Pendant un Red Team, l’exhaustivité des découvertes est mise de côté pour privilégier l’efficacité en se concentrant sur l’identification des vulnérabilités à fort impact permettant de mettre rapidement un pied dans le système d’information ciblé.

Tomoyo, le contrôle d’accès facile

Magazine
Marque
GNU/Linux Magazine
Numéro
235
|
Mois de parution
mars 2020
|
Domaines
Résumé

Par un contrôle fin des accès aux fichiers, les logiciels de type Mandatory Access Control (MAC) permettent de lutter efficacement contre le piratage et le vol de données. Tomoyo-linux propose une alternative simple d’utilisation à SELinux.

Par le même auteur

Analyse d'un fichier Flash délivré par l'Exploit Kit Neutrino

Magazine
Marque
MISC
Numéro
88
|
Mois de parution
novembre 2016
|
Domaines
Résumé
Cet article détaille l'architecture d'un fichier Flash (format SWF) faisant partie d'un Exploit Kit (EK). Un EK permet de générer différents fichiers obfusqués dans le but d'infecter différentes cibles vulnérables. Le fait que les fichiers générés soient différents rend leur détection et analyse difficile par toutes personnes cherchant à contrer ces attaques. Nous détaillons des outils permettant d'automatiser leur analyse.

Reverse-engineering iOS

Magazine
Marque
MISC
HS n°
Numéro
7
|
Mois de parution
mai 2013
|
Domaines
Résumé

La rétro-ingénierie sur terminal mobile est un sport à la mode, car il est devenu une alternative sérieuse à l'ordinateur. Les données personnelles, cibles des logiciels malveillants, sont d'ailleurs souvent encore plus sensibles sur ce support. C'est la raison qui pousse de nombreux chercheurs en sécurité à se pencher sur la question. Néanmoins, la documentation pour démarrer sur iOS est très éparse. L'objectif de cet article est donc de donner à nos compatriotes intéressés les armes nécessaires pour commencer efficacement les recherches.

Quelques techniques de forensics sur les téléphones Android

Magazine
Marque
MISC
Numéro
63
|
Mois de parution
septembre 2012
|
Domaines
Résumé
Les techniques de forensics sur téléphone verrouillé reposent sur l’exécution de code avant qu’Android ne démarre, c'est-à-dire au niveau du bootloader (composant logiciel constructeur). Les téléphones Android étant réalisés par de multiples constructeurs, il existe autant de méthodes de forensics. Cet article présente quelques techniques adaptables à une majorité de téléphones. Les travaux ont été réalisés sur les versions d'Android 2.x et concernent encore la majorité des terminaux. Ceci est adaptable par le lecteur sur les dernières versions…

Élévation de privilèges sous Mac OS X 10.6.6

Magazine
Marque
MISC
Numéro
58
|
Mois de parution
novembre 2011
|
Domaines
Résumé
La version 10.6.7 de Mac OS X sortie le 21 mars 2011 apporte un correctif pour la vulnérabilité CVE-2011-0182 découverte par Jeff Mears [1]. La faille se situe dans la fonction i386_set_ldt du noyau XNU, qui permet à un processus utilisateur de modifier sa LDT de façon trop permissive. Il était alors possible d'utiliser cette fonction pour créer une entrée de type « call gate » dans la LDT pour exécuter directement du code avec les privilèges noyau. Nous détaillons ici les particularités du noyau XNU sur l'architecture Intel afin d'exploiter cette vulnérabilité.

L'iPhone OS et le jailbreak « Spirit »

Magazine
Marque
MISC
Numéro
51
|
Mois de parution
septembre 2010
|
Domaines
Résumé
L'iPhone remporte un grand succès, en partie grâce à l'AppStore et les nombreuses applications qui y sont proposées aux utilisateurs. Cependant, cette plate-forme est relativement fermée car chaque application doit être approuvée par Apple. Le jailbreak consiste à « déverrouiller » le système d'exploitation du téléphone (iOS) pour y exécuter n'importe quelle application. Alors qu'Apple déploie des mises à jour régulières afin de combler les vulnérabilités utilisées pour le jailbreak, de nouvelles failles sont continuellement découvertes par les différents acteurs de la « scène jailbreak » [WIKI]. Nous présentons ici les mécanismes de sécurité mis en place sur l'iPhone, ainsi que le détail des 3 vulnérabilités exploitées par l'outil de jailbreak Spirit, publié par Comex en mai 2010.