Cold boot attacks on encryption key

MISC n° 046 | novembre 2009 | Oriane Agostini - Anne-Sophie Rivemale
  • Actuellement 0 sur 5 étoiles
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5

Cet article est une synthèse de l'étude publiée par l'Université de Princeton, intitulée « Lest we remember », traitant d'une nouvelle attaque sur les disques de chiffrement et reposant sur le principe de rémanence des données.

Abonnez-vous ou connectez-vous pour accéder à cet article