One Bug to rule them all : la faille Calendar/Java

Magazine
Marque
MISC
Numéro
45
|
Mois de parution
septembre 2009
|
Domaines


Résumé

Le 3 décembre 2008, Sun a corrigé une faille, découverte et rapportée par Sami Koivu le 1er août 2008. Le rapport de Sun était laconique : « A Security Vulnerability in the Java Runtime Environment (JRE) Related to Deserializing Calendar Objects May Allow Privileges to be Escalated ». Il n'y a là pas grand-chose pour attirer l’œil, si ce n'est l'absence de référence à toute bibliothèque native et à toute corruption mémoire (telle que le classique « buffer overflow ») comme c'est le cas pour la plupart des vulnérabilités Java.


La suite est réservée aux abonnés. Déjà abonné ? Se connecter

Sur le même sujet

Interaction avec Google Calendar depuis un script Bash

Magazine
Marque
GNU/Linux Magazine
Numéro
235
|
Mois de parution
mars 2020
|
Domaines
Résumé

Pour interagir avec Google Calendar, il y a bien entendu l'API fournie par Google. Mais tout le monde ne maîtrise pas nécessairement les langages supportés ou n'a simplement pas le temps de se lancer dans un développement un peu long. Dans cet article, je vous propose de réaliser rapidement un petit script Bash interrogeant un agenda Google.

Tomoyo, le contrôle d’accès facile

Magazine
Marque
GNU/Linux Magazine
Numéro
235
|
Mois de parution
mars 2020
|
Domaines
Résumé

Par un contrôle fin des accès aux fichiers, les logiciels de type Mandatory Access Control (MAC) permettent de lutter efficacement contre le piratage et le vol de données. Tomoyo-linux propose une alternative simple d’utilisation à SELinux.

KeeRest : mettez du DevOps dans votre KeePass

Magazine
Marque
MISC
Numéro
108
|
Mois de parution
mars 2020
|
Domaines
Résumé

Nous avions vu dans MISC n°103 comment déployer une base KeePass en mode SaaS ciblant les particuliers ou de petits périmètres professionnels. Dans un autre monde, les pratiques DevOps se démocratisent et demandent d’augmenter l’agilité des développements tout en réduisant les délais de mise en production. Cet article est le fruit d’une collaboration entre un DevOps et un ingénieur SSI pour voir de quelle manière il est possible de tirer profit de KeePass dans ces environnements.

JsItBad : détecter du JavaScript malveillant sans l’exécuter

Magazine
Marque
MISC
Numéro
108
|
Mois de parution
mars 2020
|
Domaines
Résumé

C’est théoriquement impossible, et pourtant c’est faisable en pratique. En s’inspirant d’une technique d’apprentissage statistique (Machine Learning) habituellement réservée au traitement du langage naturel, il est possible de déterminer avec une très grande précision si un bout de code en JavaScript est malveillant. Ces résultats s’étendent naturellement à tout langage interprété, mais sont mis en défaut par l’arrivée du WebAssembly.

Les arbres binaires équilibrés en C

Magazine
Marque
GNU/Linux Magazine
Numéro
235
|
Mois de parution
mars 2020
|
Domaines
Résumé

Nous allons dans cet article revenir sur une structure de données très importante en informatique : les arbres binaires. Après quelques rappels sur l’ordre des algorithmes, les algorithmes de tri, les algorithmes de recherche d’éléments et le rééquilibrage des arbres, nous examinerons le code d’une implémentation en C d’une gestion d’arbres binaires équilibrés.

Par le même auteur

One Bug to rule them all : la faille Calendar/Java

Magazine
Marque
MISC
Numéro
45
|
Mois de parution
septembre 2009
|
Domaines
Résumé

Le 3 décembre 2008, Sun a corrigé une faille, découverte et rapportée par Sami Koivu le 1er août 2008. Le rapport de Sun était laconique : « A Security Vulnerability in the Java Runtime Environment (JRE) Related to Deserializing Calendar Objects May Allow Privileges to be Escalated ». Il n'y a là pas grand-chose pour attirer l’œil, si ce n'est l'absence de référence à toute bibliothèque native et à toute corruption mémoire (telle que le classique « buffer overflow ») comme c'est le cas pour la plupart des vulnérabilités Java.

La faille OpenSSL/Debian

Magazine
Marque
MISC
Numéro
38
|
Mois de parution
juillet 2008
|
Domaines
Résumé

S'il est une critique que l'on entend souvent à l'égard de Debian, il s’agit bien de celle des modifications réalisées lors du paquetage de logiciels par Debian qui n'ont pas été validés ou incluses en amont par les auteurs du logiciel. Il y a débat sur le sujet, mais les détracteurs disposent maintenant d'un exemple de poids : la faille publiée le 13 mai 2008 par Debian (CVE-2008-0166), qui impacte aussi les distributions Ubuntu et Knoppix, est sans doute l'une des failles dont les conséquences sur le système d'exploitation cible sont les plus importantes.