Une architecture réseau avec duplication d'adresse IP pour une très haute disponibilité

Magazine
Marque
MISC
Numéro
41
Mois de parution
janvier 2009
Domaines


Résumé

Avec l’explosion du eCommerce, il devient de plus en plus difficile pour une entreprise de ne pas avoir de présence commerciale sur Internet. Qu’il s’agisse d’applications chargées de vendre les produits ou services de l’entreprise, destinées à gérer ceux-ci ou même à permettre d’accéder à des outils de surveillance ou de tickets d’incidents, le client accepte de moins en moins les imperfections de son fournisseur, surtout lorsqu’il s’agit d’un déni de service. Les réseaux chargés d’héberger ces applications se doivent alors d’avoir des qualités de service irréprochables pour offrir une disponibilité « parfaite » malgré tous les équipements ou fonctions réseau à valeur ajoutée, tels les pare-feu, qu’ils pourraient utiliser.


1. Redonder pour assurer la pérennité

Afin de tendre vers une telle qualité de service visant à fournir une disponibilité permanente, l’entreprise s’appuie largement sur des solutions redondantes. Le plus souvent, elle mise tout sur un site physique où sont hébergées ses applications les plus critiques. Chacune est architecturée en Haute Disponibilité par, le plus souvent, une duplication des équipements et l’utilisation de répartiteurs de charge (load balancers) destinés à envoyer les flux vers le serveur le plus disponible.

Mais, à ce jour, ce type de solution a un coût très élevé et ne permet pas de gérer l’incident ultime, à savoir l’indisponibilité complète du centre d’hébergement. Il pourrait en effet suffire d’un fort incendie, d’une inondation ou peut-être même d’une panne électrique sérieuse pour le mettre hors service.

Par chance, une redondance réseau, poussée dans ses derniers retranchements par une duplication...

Cet article est réservé aux abonnés. Il vous reste 94% à découvrir.
à partir de 21,65€ HT/mois/lecteur pour un accès 5 lecteurs à toute la plateforme
J'en profite


Articles qui pourraient vous intéresser...

Où en est-on du Pearl Harbor numérique ?

Magazine
Marque
MISC
Numéro
114
Mois de parution
mars 2021
Domaines
Résumé

Emblème du marketing par la peur pour les uns, cygne noir pour les autres, cette appellation désigne l’éventualité d’une attaque informatique éclair contre un pays et qui serait paralysante pour son économie. Le terme fait couler de l’encre depuis au moins 20 ans [1] et nourrit moult fantasmes. Mais sont-ce des fantasmes ? D’aucuns diraient que si en 20 ans il ne s’est rien passé, c’est probablement qu’il y a eu un alarmisme exagéré.

Le Bruit de fond d'Internet

Magazine
Marque
MISC
Numéro
114
Mois de parution
mars 2021
Domaines
Résumé

Le nombre et la variété des ressources exposées sur Internet sont sans précédent. Leurs firmware ou OS sont, eux, très souvent des clones. Cette conjonction de facteurs ouvre de nombreuses opportunités pour les pirates.

La téléportation, de la fiction au SDN

Magazine
Marque
MISC
Numéro
114
Mois de parution
mars 2021
Domaines
Résumé

L’art de se téléporter n’est plus réservé au cinéma ! Suite au développement de nouveaux paradigmes tels que le SDN, facilitant le déploiement de firewalls, la sécurité du plan de données a considérablement augmenté. Mais est-il possible d’éviter ces points de passage pour exfiltrer des données entre deux extrémités d’un réseau ? Au lieu de chercher un trou dans le mur, ne serait-il pas plus simple de trouver un moyen de le contourner ? C’est là l’ambition des techniques de téléportation. Nous explorerons les différentes techniques exploitant ce concept, puis nous reproduirons l’une de celles-ci sur un contrôleur SDN, ONOS.

Découverte de la puce Titan M a.k.a Citadel

Magazine
Marque
MISC
Numéro
114
Mois de parution
mars 2021
Domaines
Résumé

La puce Titan M ou Citadel est une puce sécurisée sur laquelle repose en grande partie la sécurité des terminaux Android de Google, la gamme Pixel. Dans cet article, nous détaillerons le fonctionnement interne et les usages de ce composant pour lequel peu d’information publique est disponible à ce jour. Nous donnerons également plusieurs pistes pour aider le rétro-ingénieur à travailler sur ce projet.

Introduction au dossier : Puces sécurisées - À la découverte de la sécurité matérielle

Magazine
Marque
MISC
Numéro
114
Mois de parution
mars 2021
Domaines
Résumé

Le grand public est familiarisé, ne serait-ce qu’inconsciemment, au concept de puce de sécurité de par l’usage quotidien et depuis de nombreuses années des cartes à puce dans le domaine bancaire ou des cartes SIM dans la téléphonie mobile. Des puces dédiées à la sécurité ont également fait leur apparition dans certains de nos équipements du quotidien (ordinateur portable, smartphone), qu’il s’agisse de microcontrôleur dédié disposant de fonctionnalités liées à la cryptographie (stockage de clef de chiffrement) tel un TPM, ou d’un mode d’exécution sécurisé intégré au processeur principal, à l’instar de SGX pour Intel, de TrustZone chez ARM et de PSP pour AMD.