Blanchiment d’argent sur Internet

Magazine
Marque
MISC
Numéro
41
Mois de parution
janvier 2009
Domaines


Résumé

La cybercriminalité dans l’ensemble de ses matières génère chaque année des sommes colossales. Ces montants sont de l’ordre de 100 milliards de dollars par an, avec une croissance annuelle de 40% [1].


1. Vue d’ensemble

Alors que dans les années 80 et 90, les cybercriminels se concentraient sur un unique secteur d’activité frauduleuse, les années 2000 nous ont montré que les mentalités avaient changé, et qu’il était dorénavant commun de travailler sur plusieurs secteurs d’activités. Ainsi, il n’est pas rare de voir un réseau de contrefaçon de produits de luxe se diversifier et initier des opérations de contrefaçon pharmaceutique, puis d’entrer sur le marché du jeu d’argent en ligne ou même du phishing.

Il semble en outre facile de dérober de l’argent par des manœuvres d’escroqueries diverses et variées sur Internet. La crédulité de certains utilisateurs est une manne céleste dont abusent allègrement les fraudeurs, mais, finalement, la plus grande difficulté, et la plus consommatrice de temps, est le blanchiment de l’argent ainsi obtenu.

Pour rappel, le blanchiment d’argent est une technique financière permettant de dissimuler...

Cet article est réservé aux abonnés. Il vous reste 95% à découvrir.
à partir de 21,65€ HT/mois/lecteur pour un accès 5 lecteurs à toute la plateforme
J'en profite


Articles qui pourraient vous intéresser...

Introduction au dossier : Puces sécurisées - À la découverte de la sécurité matérielle

Magazine
Marque
MISC
Numéro
114
Mois de parution
mars 2021
Domaines
Résumé

Le grand public est familiarisé, ne serait-ce qu’inconsciemment, au concept de puce de sécurité de par l’usage quotidien et depuis de nombreuses années des cartes à puce dans le domaine bancaire ou des cartes SIM dans la téléphonie mobile. Des puces dédiées à la sécurité ont également fait leur apparition dans certains de nos équipements du quotidien (ordinateur portable, smartphone), qu’il s’agisse de microcontrôleur dédié disposant de fonctionnalités liées à la cryptographie (stockage de clef de chiffrement) tel un TPM, ou d’un mode d’exécution sécurisé intégré au processeur principal, à l’instar de SGX pour Intel, de TrustZone chez ARM et de PSP pour AMD.

Spectre, 3 ans après

Magazine
Marque
MISC
Numéro
114
Mois de parution
mars 2021
Domaines
Résumé

Spectre, et son pendant Meltdown, est une faille qui repose sur l’architecture moderne de nos processeurs. Dans cet article, nous verrons l’impact que cette vulnérabilité a eu sur le développement d’applications web.

Les protections des Secure Elements contre les attaques physiques

Magazine
Marque
MISC
Numéro
114
Mois de parution
mars 2021
Domaines
Résumé

Écrire du code sécurisé sans bug ni vulnérabilité n’est pas suffisant pour protéger un système contre des attaques matérielles. Les circuits sécurisés, ou Secure Elements, sont de vraies forteresses numériques capables de résister à des attaques évoluées, qui requièrent parfois des moyens colossaux. Que se cache-t-il derrière ces petites puces ?

Les environnements sécurisés

Magazine
Marque
MISC
Numéro
114
Mois de parution
mars 2021
Domaines
Résumé

De plus en plus de téléphones et d’objets connectés intègrent un mode d’exécution ou une puce dédiée à la sécurité. Entre les TEE, Secure Enclave, Titan, TPM, cryptoprocesseur, etc. il devient compliqué de s’y retrouver. Pourquoi cette multiplication des puces ? Est-ce vraiment plus sûr ? Cet article tente de répondre à ces questions.