Pratiquer le fuzzing avec Fusil

Magazine
Marque
MISC
Numéro
39
Mois de parution
septembre 2008
Domaines


Résumé

Cet article est la suite de l'article « Comment réaliser un fuzzer » (MISC 36). Maintenant que les bases sont posées, voyons la mise en pratique. Fusil le fuzzer est une boîte à outils libre pour écrire ses propres fuzzers. Nous allons voir comment mettre en place l'environnement pour fuzzer une application, puis comment faire muter un fichier ou bien générer des données. Les sondes et le fonctionnement de Fusil seront détaillés pour bien comprendre ce qui se passe. Pour finir, l'exécution du fuzzer Python sera expliquée.


1. Mise en place l'environnement de test

Destiné initialement aux programmes Linux en ligne de commande, les types de cibles de Fusil sont divers et variés. Pour des questions pratiques (facilité à scripter), on peut souvent se ramener au cas d'un programme en ligne de commande. Plutôt que de lancer une interface graphique lourde comme Kpdf, on peut par exemple utiliser le programme en ligne de commande pdftotext : ces deux applications reposent sur la bibliothèque PDF poppler. Un crash de pdftotext a de fortes chances d'être reproductible avec avec Kpdf.

1.1 Créer un processus

Avant de pouvoir attaquer une cible, il faut préparer son environnement : mettre en place des variables d'environnement, créer une ligne de commande, lancer un ou plusieurs processus, etc. Comme c'est une tâche récurrente, Fusil dispose d'une collection d'outils pour répondre à ce besoin :

- AttachProcess surveille un processus en cours d'exécution, en particulier un serveur...

Cet article est réservé aux abonnés. Il vous reste 93% à découvrir.
à partir de 21,65€ HT/mois/lecteur pour un accès 5 lecteurs à toute la plateforme
J'en profite


Articles qui pourraient vous intéresser...

En sécurité sous les drapeaux

Magazine
Marque
MISC
HS n°
Numéro
22
Mois de parution
octobre 2020
Domaines
Résumé

En sécurité sous les drapeaux... du compilateur, ces fameux -fstack-protector-strong et autres -D_FORTIFY_SOURCE=2 que l’on retrouve dans de plus en plus de logs de compilation. Cet article se propose de parcourir quelques-uns des drapeaux les plus célèbres, en observant les artefacts dans le code généré qui peuvent indiquer leur utilisation, tout en discutant de leur support par gcc et clang. Après tout, nombre d’entre eux sont utilisés par défaut sous Debian ou Fedora, ils méritent bien qu’on s’y intéresse un peu.

Introduction aux TPM (Trusted Platform Modules)

Magazine
Marque
MISC
HS n°
Numéro
22
Mois de parution
octobre 2020
Domaines
Résumé

Les TPM (Trusted Platform Modules), brique de base du Trusted Computing, ont été imaginés il y a une vingtaine d’années, et pourtant ils ne sont pas très utilisés malgré leurs réelles qualités. Comment expliquer cela ? Cet article tend à fournir de premiers éléments de réponse.

Identification automatique de signaux grâce à la fonction d’autocorrélation

Magazine
Marque
MISC
HS n°
Numéro
22
Mois de parution
octobre 2020
Domaines
Résumé

Vous connaissiez la chasse au trésor… Initiez-vous maintenant à la chasse au signal (signal hunting en anglais). La chasse au signal consiste à rechercher les signaux qui nous entourent dans l’espace invisible du spectre électromagnétique. Mais plus besoin de rester l’oreille collée sur un haut-parleur à tourner le bouton pour régler la fréquence. La SDR (Software Defined Radio) a révolutionné tout cela : une radio numérique et un PC est vous voilà armé pour découvrir ce monde que les professionnels dénomment le SIGINT (SIGnal INTelligence).

Avec le Spanning Tree Protocol, suis-je en sécurité dans mon réseau ?

Magazine
Marque
MISC
HS n°
Numéro
22
Mois de parution
octobre 2020
Domaines
Résumé

Dans le cadre des hors-séries sur les retours aux fondamentaux, cet article aura comme sujet le protocole STP (Spanning Tree Protocol). Inventé en 1985 par Radia Perlman, il permet principalement d’assurer une liaison réseau redondante et sans boucle. Ce protocole étant primordial au sein d’un réseau de moyenne à grande envergure, s’il n’est pas correctement configuré, cela pourra alors permettre à des attaquants de compromettre le réseau.