Les changements climatiques et les logiciels malicieux

Magazine
Marque
MISC
Numéro
38
Mois de parution
juillet 2008
Domaines


Résumé

Pour s’adapter aux changements d’environnement qui s’accomplissent toujours plus rapidement, les logiciels malicieux sont en perpétuelle évolution. Cette progression est observable en étudiant Storm. Ce logiciel malicieux est un de ceux qui a le plus attiré l'attention des médias ces derniers mois. Les auteurs de Storm investissent beaucoup d'efforts pour y implémenter des technologies novatrices afin de construire un puissant réseau de systèmes infectés tout en évitant d’être détecté par les outils de sécurité. Cet article donne un historique de cette menace, un aperçu des ses spécificités techniques et de ses mécanismes de communication.


1. Introduction

Storm tient son nom de la tempête Kyrill qui a ravagé l’Europe en janvier 2007. Les auteurs de ce logiciel malicieux ont utilisé la couverture médiatique de la tempête pour inciter les utilisateurs à exécuter un fichier attaché à un courrier électronique. Le nom Storm peut porter à confusion, puisque aucune compagnie antivirus n’utilise cette appellation. Les vendeurs antivirus comme Microsoft, McAfee et ESET l’appellent Nuwar. Kaspersky l’a baptisé Zhelatin, tandis que Symantec l’appelle Peacomm. Pour ajouter à la confusion, plusieurs mécanismes de détection pour cette menace se basent maintenant sur son enveloppe de protection binaire (packer) et le nomment Xpack ou Tibs. Les noms des packers peuvent aussi identifier d’autres logiciels malicieux qui ne sont pas reliés à Storm.

Storm est digne d’intérêt pour plusieurs raisons. Premièrement, c’est un des premiers malwares répandus globalement à utiliser un réseau...

Cet article est réservé aux abonnés. Il vous reste 96% à découvrir.
à partir de 21,65€ HT/mois/lecteur pour un accès 5 lecteurs à toute la plateforme
J'en profite


Articles qui pourraient vous intéresser...

Introduction au dossier : Sécurité de l’orchestrateur Kubernetes

Magazine
Marque
MISC
Numéro
112
Mois de parution
novembre 2020
Domaines
Résumé

Ce dossier s’intéresse à un système de plus en plus déployé aujourd’hui, à savoir l’orchestrateur Kubernetes. Au-delà de l’effet de mode évident dans son adoption actuelle, l’intérêt croissant pour ce projet nous amène forcément à nous poser une question essentielle : qu’en est-il de sa sécurité ? Devenu un standard de facto pour l’orchestration de conteneurs, Kubernetes, qui signifie gouvernail en grec, présente une architecture complexe et les possibilités de se tromper avec des conséquences importantes pour la sécurité d’un cluster sont nombreuses.

Répondez aux problématiques de sécurité d’accès avec OpenSSH

Magazine
Marque
Linux Pratique
HS n°
Numéro
49
Mois de parution
novembre 2020
Domaines
Résumé

Notre infrastructure est désormais stable et sécurisée tant au niveau système que réseau. Nous allons pouvoir étudier de manière un peu approfondie un logiciel particulier : OpenSSH. Ce démon réseau nous permet de nous connecter en toute sécurité sur nos serveurs via le protocole SSH. Son développement a commencé il y a plus de 20 ans chez nos amis d’OpenBSD. La liste de ses fonctionnalités est d’une longueur impressionnante. Nous allons en parcourir ensemble quelques-unes qui, je l’espère, nous permettront d’améliorer tant notre sécurité que notre productivité quotidienne.

Les lolbas, des amis qui vous veulent du bien

Magazine
Marque
MISC
Numéro
112
Mois de parution
novembre 2020
Domaines
Résumé

Il existe des fichiers nativement présents sur Windows pouvant être détournés par un attaquant et ainsi être utilisés lors des différentes phases de compromission. Dans cet article, nous présenterons quelques cas d’utilisations de ces fichiers par des attaquants, ainsi que des solutions de prévention contre ces attaques.

Sécurité réseau dans un cluster Kubernetes

Magazine
Marque
MISC
Numéro
112
Mois de parution
novembre 2020
Domaines
Résumé

En introduisant le concept de micro-services, Kubernetes lance un nouveau défi aux solutions d’isolation et de filtrage réseau : comment gérer les droits d’accès réseau dans une infrastructure en constante mutation et dans laquelle une machine n’a plus un rôle prédéterminé ?