Analyse du phénomène ransomware

Magazine
Marque
MISC
Numéro
38
|
Mois de parution
juillet 2008
|
Domaines


Résumé

Le mot « ransomware » est construit par l'agrégation des mots « ransom » et « malware ». Ce mot et le phénomène qui y est associé sont apparus il y a environ 3 ans, dans le courant de l'année 2005, mettant en lumière une classe particulière de malwares qui demandent le paiement d'une rançon en échange de la restitution d'une fonctionnalité volée. La plupart des ransomwares utilisent le chiffrement de fichier comme un moyen d'extorsion. Nous abordons ici la notion de « chantage » appliquée au monde informatique ; ce dernier repose sur un moyen de pression ou moyen d'extorsion.


La suite est réservée aux abonnés. Déjà abonné ? Se connecter

Sur le même sujet

Surveillance des accès de production en télétravail

Magazine
Marque
MISC
Numéro
111
|
Mois de parution
septembre 2020
|
Domaines
Résumé

Il est courant de protéger l'accès aux infrastructures de production au travers de VPN ou de bastions SSH, et beaucoup d’organisations limitent encore ces points d'entrée à leur infrastructure interne. Lorsque l'organisation passe en mode télétravail à 100%, il faut forcément permettre l'accès depuis des adresses IP arbitraires, et se pose alors la question de surveiller ces accès pour détecter et bloquer rapidement une tentative d'accès malveillante.

Python « moderne » : comment coder en Python en 2020 ?

Magazine
Marque
GNU/Linux Magazine
HS n°
Numéro
110
|
Mois de parution
septembre 2020
|
Domaines
Résumé

Le langage Python évolue progressivement, version après version et de nouvelles fonctionnalités voient le jour et changent la manière dont le langage peut être appréhendé.Au-delà de la curiosité que ces changements provoquent, ils sont des révolutions silencieuses ayant un impact réel sur le style de codage.

Désamorcer des bombes logiques

Magazine
Marque
MISC
Numéro
111
|
Mois de parution
septembre 2020
|
Domaines
Résumé

Aujourd’hui, les développeurs de code malveillant sont capables de contourner les mesures de sécurité et les techniques d’analyse les plus poussées grâce à de simples mécanismes appelés « bombes logiques ». Un exemple significatif est le Google Play qui accepte toujours des applications malveillantes pouvant déjouer ses barrières de sécurité. Cette introduction aux bombes logiques permet de sensibiliser sur les différentes solutions pouvant être mises en place pour détecter ces artifices.

Introduction au dossier : Télétravail : comment ne pas sacrifier la sécurité ?

Magazine
Marque
MISC
Numéro
111
|
Mois de parution
septembre 2020
|
Domaines
Résumé

Le dossier du précédent numéro traitait du concept de « Zero Trust ». Le numéro actuel est en quelque sorte une suite logique : nous passons d’un idéal où l’accès distant est possible « par design », à une réalité où il a fallu faire des choix fonctionnels et être conciliant avec la sécurité.

Par le même auteur

Metasm : boîte à outils pour le reverse engineering

Magazine
Marque
MISC
HS n°
Numéro
3
|
Mois de parution
avril 2011
|
Domaines
Résumé

Metasm est un logiciel open source destiné à la manipulation de fichiers exécutables binaires. Très flexible, il couvre un large panel d'actions, permettant aussi bien la compilation de fichiers source que le désassemblage de binaires, en passant par le débogage de processus et l'analyse de shellcode. À l'aide de plusieurs cas d'utilisation simples, nous dressons ici un panorama des possibilités offertes ; cette introduction sera l'occasion de revoir et comprendre les fondements du framework et pourquoi pas, vous donner envie d'aller plus loin.

Méthodologie d'évaluation des antivirus

Magazine
Marque
MISC
Numéro
47
|
Mois de parution
janvier 2010
|
Domaines
Résumé

Cet article décrit une méthodologie d'évaluation des logiciels antivirus. Elle reprend les grandes lignes de la méthodologie d'évaluation CSPN (Certification de Sécurité Premier Niveau), et tente de prendre en compte les spécificités de ces logiciels. Notre méthodologie se veut un compromis entre les aspects formels et opérationnels. Certains points sont ouverts : il s'agit plus d'un guide que d'une méthode rigide. Une certaine liberté est donc laissée aux évaluateurs.

Analyse du phénomène ransomware

Magazine
Marque
MISC
Numéro
38
|
Mois de parution
juillet 2008
|
Domaines
Résumé

Le mot « ransomware » est construit par l'agrégation des mots « ransom » et « malware ». Ce mot et le phénomène qui y est associé sont apparus il y a environ 3 ans, dans le courant de l'année 2005, mettant en lumière une classe particulière de malwares qui demandent le paiement d'une rançon en échange de la restitution d'une fonctionnalité volée. La plupart des ransomwares utilisent le chiffrement de fichier comme un moyen d'extorsion. Nous abordons ici la notion de « chantage » appliquée au monde informatique ; ce dernier repose sur un moyen de pression ou moyen d'extorsion.